Du 29 octobre au 23 décembre 2010, la galerie Caméra Obscura vous fait découvrir l’univers tout en nuances et en reflets de Saul Leiter

Mother and Child année 1950 © Saul Leiter. Courtesy Howard Greenberg gallery.

Laissez libre cours à votre imagination et faites connaissance avec Saul Leiter, pour observer le monde à travers son objectif.

Dans le cadre du mois de la photographie, la galerie Caméra Obscura, vous propose une plonger en immersion dans l’œuvre de Saul Leiter.  Cet événement se fait en collaboration avec la galerie Howard Greenberg de New York et avec la Maison Européen de la Photographie, vous aurez la chance de pourvoir découvrir des peintures, des photographies en noir et blanc et en couleurs inédites Elles sont à l’occasion de cette exposition exposé pour la première fois en dehors des Etats-Unis.

Cette exposition se focalise sur le travail de Saul Leiter. Dans ses peintures et ses photographies, il réinvente le monde par l’emploi d’effets de floue, de surimpression set de reflets.

Cet artiste est principalement connu pour sa collaboration avec les meilleurs magazines de mode des années 60 et 70, son travail personnel datant des années 50 reste peu connu. La galerie Caméra Obscura se focalise, sur cette dernière partie qui privilégie les couleurs pures et joue sur la déconstruction de la perspective et de l’espace par un habile jeu sur les reflets, les transparences et les premiers plans. Les scènes quotidiennes prennent ainsi un aspect troublant qui relève presque parfois de l’inquiétante étrangeté.

Mon coup de cœur concerne la photographie Mother and Child. Saul Leiter photographie une mère et son enfant à par l’intermédiaire du reflet d’un miroir ovale, ce dernier met en place la scène. Cela semble tenir à la fois du cadre qui entoure un tableau ou de la scène d’un théâtre. Le premier plan est net (cadre du miroir, lampe,..), la scène principale apparaît à travers un flou artistique, nous apercevons la forme d’une femme vêtue d’une longue robe blanche qui tient dans ses bras son enfant. Cette scène semble se dérouler dans une chambre. Le décor est épuré, l’ensemble de Mother and Child se révèle à la fois troublant et attendrissant.

Les photographies de cette exposition semblent nous montrer un univers à la fois fantomatique, irréel ou la consistance des choses est remise en question. Réflection comme beaucoup d’autres œuvre illustre parfaitement cette impression: la photographie semble avoir été prise derrière une vitrine ou une vitre, elle nous montre une rue. Une géométrie compliquée où se mêlent reflets et superpositions se dessine sur cette vitrine, elle se compose du reflet de l’intérieur du lieu où a été pris la photographie ainsi que de celui de la devanture de la boutique d’en face. Les reflets se superposent à la vue de l’extérieur et contamine la personne qui attend devant un taxi. Plusieurs espaces, lieux se rejoignent se superposent pour former une nouvelle perspective, un nouveau temps.

Si l’on devait comparer ces œuvres à un film, on pourrait penser  au film coréen Into the Mirror où un autre monde existe dans les reflets des vitres et autres surfasses réfléchissantes.

Venez découvrir l’univers de l’autre côté du miroir avec l’exposition consacrée à Saul Leiter.

Exposition Saul Leiter du 29 octobre au 23 décembre 2010, Galerie Caméra Obscura 268 boulevard Raspail 75014 Paris. Horaires d’ouverture: du mardi au samedi de 13h à 19h. Entrée gratuite.

Pour plus d’information: www.galeriecameraobscura.fr


No Comments (yet)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Comments RSS Souscrire au Flux RSS des Commentaires.
Trackback Faire un trackback à partir de votre site.
Trackback URL: http://www.broadcastmodart.com/2010/11/03/du-29-octobre-au-23-decembre-2010-la-galerie-camera-obscura-vous-fait-decouvrir-l%e2%80%99univers-tout-en-nuances-et-en-reflets-de-saul-leiter/trackback/