Découvrez l’univers bancaire et de la finance dans un style pop des plus décalé avec Office de Johnny To

Lee Xiang un jeune homme idéaliste des plus naïfs et Kat Ho une surdouée viennent d’intégrer la multinationale Jones & Sunn. Société qui est sur le point d’entrer en bourse.

Des tensions se font ressentir au sein de la société à cause de l’Audit financier en cours, de la crise financière, mais surtout des liaisons et des relations plus ou moins cachées au cœur de la société qui affectent Jones & Sunn.

Lee Xiang et Kat Ho vont découvrir petit à petit l’extravagance, les faux-semblants, les machinations du milieu financier. Arriveront-ils à garder leur intégrité dans cet univers sans âme?

 

Surprenant. Dynamique. Voici les termes qui caractérisent le mieux Office de Johnny To. Les inconditionnels de ce réalisateur seront dans un premier temps un peu déboussolés par ce changement de registre. Après le polar, les films d’action comme entre autres Blind detective, Exilés, Johnny To s’essaye à la comédie musicale en adaptant la pièce de Sylvia Chang Design for Living dont il garde le nom dans la version originale. Sylvia Chang interprète dans le film la directrice Winnie Chang. Comme son nom le laisse sous-entendre Office de Johnny To est centré sur la vie d’un bureau, la société Jones & Sunn et les à-côtés qui interfèrent plus ou moins avec l’entreprise.

Dans Office de Johnny To, la tension et les manigances sont presque omniprésentes. Le réalisateur fait ici la critique du pouvoir de la société capitaliste chinoise.

On retrouve dans l’un des rôles principaux du film Office pour notre plus grande surprise, dans ce cadre, mais surtout pour notre plus grand plaisir un habitué des films d’action: Chow Yun-Fat. On a pu le voir dans: Tigre et dragon, La Cité interdite et bien d’autres encore.

Il joue dans ce film de Johnny To dans un registre différent, mais dans lequel il excelle aussi démontrant toute l’étendue de son talent. Chow Yun-Fat tient le rôle de Ho Chung Ping le PDG de Jones & Sunn qui possède sa part de mystère.

Office de Johnny To ne cessera pas de vous surprendre par le mélange de genre qui le constitue et son rythme. Le générique de début emprunte la forme d’un animé. On retrouve dans les chorégraphies des numéros musicaux et la mise en scène de l’action, dont la descente de l’ascenseur et porte quand même la marque de Johnny To. On y peut y voir la même précision que dans les scènes d’actions des films précédents.

Dans Office, on peut aussi observer un travail sur la profondeur, la perspective et la transparence, la façon de filmer sert le mélange des genres.

Au début du film, la première scène peut laisser penser qu’il s’agit d’un drame. Il y a peu de lumière presque un clair-obscur, dans lieu neutre presque vide en son centre une pièce entourée de vitre. A l’intérieur de celle-ci un lit d’hôpital et une personne recueillit à côté de la malade. Le ton est sombre, puis tous bascule en pénétrant dans l’Office. Cette société est toute en lumière et mouvement, c’est un univers pop faussement joyeux où les tensions sont multiples et restent palpables.

Deux personnes accompagnent les nouveaux arrivants et leur chantent une chanson qu’ils devront retenir concernant la boisson préférée de chacun. Lee Xiang la mémorise du premier coup. Cette scène donne un côté décalé à la scène jusqu’à ce que tous deux se voit affublé comme première mission de mettre en pratique cette chanson lors d’une réunion.

Leurs deux responsables chantent silencieusement la chanson et miment discrètement un trait de caractère des personnes concernées par les boissons pour qu’il n’y ait pas d’erreur dans la distribution. Mais la directrice plus par malice qu’autre chose change d’idée quand Kat Ho la sert après avoir remarqué les chaussures de marques que cette dernière porte. Elle accuse la femme qui l’a formé d’avoir mal fait son travail et de s’être trompé de boisson. Lee Xiang la défend en s’accusant à sa place.

Les chansons dans Office racontent parfois les sentiments cachés de chacun qui doivent afficher un extérieur sans faille. Cependant ils possèdent tout au fond d’eux une faiblesse, une faille qui jure  dans l’univers superficiel et clinquant de la société qui ne laisse aucune place au doute.

Pour arriver à leurs fins certains n’hésitent pas à écraser les autres, à faire des alliances et aller contre leurs principes même s’ils doivent  blesser quelqu’un. Office de Johnny To, nous expose un univers impitoyable fait de passe-droits, certains ascenseurs sont réservés à l’élite, sauf pendant certaines heures improbables où tous peuvent les utiliser.

Le comportement de certains, les rivalités, le manque d’intégrité et de fidélité de certains ont un impact sur leur pratique de la finance.Ils mettent en danger leur société. Les potins, les faux-semblants semblent au cœur voire plus important que l’entreprise.

Une imposante horloge surplombe les bureaux et dicte la vie et les mouvements des employés sur la toile de fond de la crise financière et bancaire de 2006.

Ce film traite avec originalité sur un ton léger, décalé, mais sous lequel percent l’inquiétude, l’angoisse, d’un sujet qui passionne le cinéma: la crise économique.

 

Plongez au cœur de l’univers implacable et destructeur de la finance et découvrez l’envers du décor dans Office de Johnny To.

 

Office (Design for Living) de Johnny To avec Chow Yun-Fat, Sylvia Chang,…

Distributeur Carlotta Films.

Durée : 1h59

En salle


No Comments (yet)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Comments RSS Souscrire au Flux RSS des Commentaires.
Trackback Faire un trackback à partir de votre site.
Trackback URL: http://www.broadcastmodart.com/2017/08/18/decouvrez-l%e2%80%99univers-bancaire-et-de-la-finance-dans-un-style-pop-des-plus-decale-avec-office-de-johnny-to/trackback/