Méfiez-vous des apparences les B.E.K(Black Eyed Kids) guettent dans l’ombre nos moindres faiblesses aux Editions Snorgleux Comics

Tout commence au cœur de la nuit, au sein de la quiétude le mal rôde. Deux enfants se présentent à la porte d’un inconnu pour lui demander de l’aide. Leur apparence semble normale sauf leurs yeux d’un noir profond, une fois la porte passée tout bascule dans l’horreur.

Oserez-vous les laisser rentrer chez vous ?

 

Envoutant. Angoissant. Voici les termes qui caractérisent le mieux The B.E.K( Black Eyed Kids) dont le 1er Tome au titre prometteur semblant lourd de menace: La Tempête qui approche vient de sortir aux Editions Snorgleux Comics.

Cette maison d’édition vous propose toujours des perles rares sélectionnées dans les meilleurs titres indépendants américains qui sortent des sentiers battus pour insuffler une nouvelle vie aux comics.

Si le titre en lui-même et la synoptique de The B.E.K vous semble familier rien de plus normal. Joe Pruett qui la scénarisé (il est connu pour Wolverine, Cable,…) et le dessinateur Szymon Kudranski à qui l’on doit entre autres Batman, Punisher et Spawn, ont revisité une légende urbaine mondialement connue et l’on élevé au niveau d’une véritable mythologie.

A l’origine de ce chef-d’œuvre, il y a la célèbre légende urbaine des Black Eyed Kids considéré comme des créatures paranormales ayant l’aspect d’enfants aux yeux complètement noirs. Ils insistent toujours pour qu’on les laisse entrer à l’intérieur d’un domicile ou d’un véhicule pour le plus grand malheur de ce qui accepte.

The B.E.K. mêle avec brio thriller horrifique et image gore rien ne nous est épargné toute la violence des scènes est restituée dans les illustrations. Joe Pruett et Szymon Kudranski donnent un second souffle à cette légende urbaine avec The Black Eyed Kids et lui donnent corps.

Tout se passe à la faveur ou plutôt à la défaveur de la nuit qui semble être le royaume de ces créatures de cauchemar qui paraissent en émerger. La nuit où cette tempête approche comme l’indique le titre de ce 1er Tome tout bascule. La menace approche à grand pas vous n’aurez plus d’endroit où vous cacher.

The B.E.K aux éditions Snorgleux Comics instaure un univers sombre, angoissant où les enfants enfin ce qui semble en être agissent en groupe contre la société rappelant en cela le célèbre Village des damnés.

Tout commence dans une ville bien tranquille des inconnus inquiétants émergents de l’obscurité. Leur visage est dissimulé par l’ombre de leur capuche, quand on les voit enfin leurs yeux sont d’un noir abyssal qui semble engloutir, hypnotiser ceux qu’ils captent.

On suit avec passion l’histoire de B.E.K l’action et la violence sont restitués par des images chocs proches d’un film. On est tout de suite captivé et on peut plus décroché de ce comics des éditions Snorgleux.

L’idée de menace qui approche est omniprésente dès les premières pages puis persiste dans The Black Eyed Kids. Dans une scène, Mickael, un ado somnambule semble avoir lors d’une de ses crises une prémonition lourde de sens «Ils arrivent».

Au cours de la nuit, ces êtres de cauchemar demandent l’autorisation d’entrée pour mettre en œuvre leurs bases besognes. Ils disposent d’une force surhumaine.  Au calme, à la routine familiale s’opposent la mort et l’horreur.

Pour renforcer l’effet angoissant, oppressant on observe un plan sur le noir abyssal de leurs yeux est récurant donne l’idée de contamination qui touche aussi bien les adultes que les enfants voire de contrôle mental.

Dans The B.E.K, les Black eyed kids apparaissent comme une sorte de clan, secte, gang pour y entrer et valider leur acceptation ils doivent se débarrasser de leur passé en éliminant leur famille comme Mickael a commencé à le faire.

On suit avec passion l’intrigue glaçante au rythme effréné de cette nouveauté signée Snorgleux Comics qui multiplie les points de vue. Dont celui du père de Mickael, de sa fille survivante et de sa compagne qui tente de comprendre ce phénomène qui a touché sa famille et veut fuir les instincts meurtriers de son fils.

A la tête de ses créatures de cauchemar leur grand chef à l’apparence trompeuse d’un garçonnet au regard d’un noir profond. Vous apprendrez que les Black eyed kids sont là depuis longtemps tapis dans l’ombre, attendant leur heure et observant les points forts ou faibles des adultes. Ils ont choisi une journaliste pour témoigner de la fin de l’humanité, cette dernière semble avoir un lien avec eux.

 

Préparez-vous avec The B.E.K( Black Eyed Kids) a ressentir un sentiment d’inquiétante étrangeté car l’ennemie vient de l’intérieur (ami, famille ou voisin) et se tapi dans l’ombre. Vous ne serez plus jamais à l’abri avec The B.E.K( Black Eyed Kids) aux éditions Snorgleux.

 

The B.E.K( Black Eyed Kids) Tome 1 : La tempête qui approche. Dessin Szymon Kudranski, Scénarisé par Joe Pruett. Edition Snorgleux Comics. Prix16.50€


No Comments (yet)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Comments RSS Souscrire au Flux RSS des Commentaires.
Trackback Faire un trackback à partir de votre site.
Trackback URL: http://www.broadcastmodart.com/2018/04/02/mefiez-vous-des-apparences-les-b-e-kblack-eyed-kids-guettent-dans-l%e2%80%99ombre-nos-moindres-faiblesses-aux-editions-snorgleux-comics/trackback/