Faites plus ample connaissance avec la créature de Frankenstein et le chef-d’œuvre de Mary Shelley grâce au Dictionnaire de Frankenstein

Captivant. Enrichissant. Voici les termes qui caractérisent le mieux ce dictionnaire. Il décortique pour notre plus grand plaisir l’œuvre culte de Mary Shelley.

Claude Aziza décrypte cet héritage historique, littéraire et moderne dans le Dictionnaire de Frankenstein. Il y étudie entre autres: les aspects du roman, l’auteur et son entourage, les lieux, la postérité du roman dont c’est emparé le théâtre, le cinéma et cela encore de nos jours en le transformant pour donner naissance au mythe.

Préparez-vous avec le Dictionnaire de Frankenstein à aller de découverte en découverte et à en apprendre plus sur Frankenstein et surtout sur sa créature. Cette dernière a atteint la postérité et reste toujours lié au nom de Frankenstein ce qui entraîne des quiproquos: il s’agit du nom de son créateur et non du sien.

Frankenstein ou le Prométhée moderne parait en 1818. Chose étonnante vue qu’on lui connaît maintenant, ce roman a eu du mal à trouver un éditeur. Il fut publié anonymement, peu savait que son auteur était une femme. C’est dans la version de 1831 qu’apparaît pour la première fois le nom de Mary Shelley.

Selon Claude Aziza, Le Dictionnaire de Frankenstein est une tentative pour comprendre comment un roman du début du XIXe siècle est devenu un mythe des plus forts des deux siècles qui suivirent dans la littérature, l’histoire et le cinéma.

Vous trouverez dans ce dictionnaire hors norme entre autres: des biographies, des sujets historiques, le portrait des héros, les adaptations au théâtre, à l’opéra mais surtout au cinéma, sur son influence sur la littérature de son siècle et sur les écrivains du demi-siècle qui le suit.

Vous découvrirez ainsi que c’est le cinéma qui a apporté l’immortalité à Frankenstein ou plus exactement à sa créature qui est toujours associée au fils des ténèbres voire au visage de Boris Karloff qui pour beaucoup restera l’incarnation parfaite de la créature.

Le Dictionnaire de Frankenstein introduit dans un premier temps le sujet en présentant de façon détaillée la famille de Mary Shelley née Godwyn (nom, lien de parenté, date de naissance et de mort). Vous apprendrez ainsi que Claire Clermont la demi-sœur de Mary Shelley par sa belle-mère était l’épouse Lord Byron. Au verso de la page dans une sorte de mise en parallèle avec sa créature, son enfant: Le Monde de Frankenstein qui introduit une présentation des personnages et de leurs statuts.

Puis nous rentrons dans le vif du sujet avec une étude approfondie de l’œuvre de Mary Shelley. Le Dictionnaire de Frankenstein débute Au commencement où vous trouverez un rappel rapide de l’intrigue. En fin de paragraphe vous trouverez des liens vers d’autres définitions relatives au thème.

Frankenstein contrairement à ce que l’on pourrait croire est un roman d’amour. Il s’y décline sous toutes ses formes (maternelle, paternelle, fraternelle, filiale, conjugale). Vous apprendrez pour à votre plus grand étonnement que le vocabulaire de la passion est employé par Victor Frankenstein uniquement après la mort de sa bien-aimée. La créature souffre rejetée de tous d’un amour inassouvi. Après le temps de l’amour, vient celui du regret, du chagrin et enfin du trépas.

Grâce au Dictionnaire de Frankenstein vous apprendrez l’intérêt que portait Sir Walter Scott ( Ivanhoé, Rob Roy) à cette œuvre. Il déclare dans un article paru dans le The Blackwood’s Edinburg magazine en mars 1818 «Nous conseillons vivement à nos lecteurs cet ouvrage qui suscitera réflexions inédites et émotions inépuisables

Roman du mouvement, on bouge beaucoup dans Frankenstein, mais ce sont moins des voyages que des fuites. Après les noces funèbres de Victor, sa vie n’est plus qu’une longue fuite.

Le Dictionnaire de Frankenstein m’a permis de découvrir que l’un de mes auteurs préférés Dean Koontz s’est inspiré de Mary Shelley pour écrire une trilogie.

Fort de son succès, la créature plus que le créateur même a atteint la postérité avec des adaptations entre autres en bd, comics. Le monstre a rencontré les plus grands entre autre : Batman et Robin, Superman, Captain America

Il a aussi envahi l’univers des dessins animés la créature y es représentée comme un être maladroit, balourd et il devient lui aussi une figure favorite des spectateurs. Il a rencontré entre autres: Mickey, Betty Boop, Woody Woodpecker, Bugs Bunny. La créature devient même par son côté maladroit un être des plus attachants comme dans le livre des plus horriblement drôle Frankentruc.

Une grande partie du Dictionnaire de Frankenstein est consacrée au cinéma tant aux adaptations plus ou moins réussi comme Deux Nigauds contre Frankenstein (Abbot et Costello) est une parodie amusante et réussi, qu’aux acteurs, réalisateurs ou studios. Ce film fait un clin d’œil au genre, on y retrouve les grands noms des films d’horreur dont Bela Lugosi (Dracula), Lon Chaney Jr (Loup-garou), l’inoubliable et cultissime Vincent Price qui prête sa voix à l’Homme invisible.

Vous y trouverez cités des œuvres qui ont donné ses lettres de noblesse à Frankenstein où plutôt à sa créature et l’on fait accéder à l’immortalité. On peut citer entre autres: Frankenstein de James Whale en 1932 puis du même réalisateur La Fiancée de Frankenstein. L’une de mes adaptations favorites est aussi évoquée, plus contemporaine il s’agit de Frankenstein de Kenneth Brannagh à la fois devant et derrière la caméra, datant de 1994. Elle est des plus fidèles. Le jeu des acteurs est excellent (, Robert de Niro, Helen Boham Carter).

Vous trouverez entre autres adaptations un de mes coups de cœur la géniale parodie de Mel Brooks: Frankenstein Junior (1974) la bosse d’Igor y change tout le temps de place. Librement adapté de façon plus que Loufoque du chef-d’œuvre de Mary Shelley: The Rocky Horror Picture.

Tim Burton a lui aussi été influencé par Frankenstein dont il s’est inspiré pour réaliser Frankenweenie en 2012.  Dans ce film, le héros Victor Frankenstein est dingue de son chien Sparks quand celui-ci ce fait  écraser par une voiture. Il décide de le ramener à la vie.

Grâce au Dictionnaire de Frankenstein j’ai découvert que le cultissime Roger Corman à qui l’on doit entre autres les splendides adaptations de Poe s’est aussi intéressé à ce mythe avec La Résurrection de Frankenstein.

La créature du roman de Mary Shelley a aussi de nos jours contaminé le petit écran avec la série Les Chroniques de Frankenstein. En 1827 à Londres des enfants disparaissent John Marlott mène l’enquête aidé entre autre par Mary Shelley et William Blake. Vous aurez le plaisir de trouver dans le rôle principal Sean Bean.

Le Dictionnaire de Frankenstein comporte aussi une sélection de biographies des plus captivantes dont celle de Lord Byron, une autre partie est plus orientée sur le cinéma et aux diverses adaptations de Frankenstein.

Dont celles: de Lon Chaney Jr spécialiste du maquillage et de l’interprétation de créatures, de Terence Fisher le pro des films d’horreur de la Hammer. Ce réalisateur a donné ses notes de noblesse à Frankenstein et Dracula. Pour lui «je ne fais pas des films d’horreur, seulement des contes de fée pour adultes». Peter Cushing est aussi cité, inoubliable Sherlock Holmes. Sous la houlette de Terence Fisher, il est l’une des plus grandes figures des films d’horreur de la Hammer avec son ami Christopher Lee.

Le Dictionnaire de Frankenstein s’intéresse à ce haut lieu du genre la Hammer qui de 1955 à 1970 est mondialement connu pour ses films de genre du domaine du fantastique ou de la sf. La Hammer décide de reprendre les grands mythes de l’horreur en leur imposant sa patte dont Dracula et Frankenstein «la couleur, le goût du sang et de l’horrible, le jeu raffiné des acteurs tout cela est la marque de la Hammer». Le jeu des acteurs est souvent des plus théâtrales. A partir de 1970, le goût du public s’oriente vers un fantastique plus contemporain.

De même, Universal atteint son âge d’or du cinéma fantastique en 1930, il devient le studio des monstres. Ce cycle prend fin en 1940. Le Dictionnaire de Frankenstein est des plus complets et fini en beauté par une sélection de documents ou de précisions qui complètent parfaitement votre lecture : Mary Shelley en 10 dates, 10 premières éditions, traductions adaptations au cinéma….

 

Décryptez le mythe de Frankenstein grâce au Dictionnaire de Frankenstein, après cette lecture l’œuvre, la créature et son auteur n’auront plus de secret.

 

 

Le Dictionnaire de Frankenstein de Claude Aziza. Edition Omnibus. Prix 16 €

 

Pour plus de renseignement: http://www.omnibus.tm.fr/fiche_livre_print.php?ean13=9782258150409


No Comments (yet)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Comments RSS Souscrire au Flux RSS des Commentaires.
Trackback Faire un trackback à partir de votre site.
Trackback URL: http://www.broadcastmodart.com/2018/08/12/faites-plus-ample-connaissance-avec-la-creature-de-frankenstein-et-le-chef-d%e2%80%99oeuvre-de-mary-shelley-grace-au-dictionnaire-de-frankenstein/trackback/