Redécouvrez pour votre plus grand plaisir, grâce aux Editions Bragelonne Terreur, un grand classique de l’horreur en version collector Hellraiser de Clive Barker

 

Frank avait enfin réussi à résoudre l’énigme de la Boite de Le Marchand, promesse d’un monde de sensations exacerbées et de sensualité ultime. Bientôt, les Cénobites seraient là et allaient lui révéler un univers où le plaisir était douleur et vice et versa, mais dont Frank ne sortira pas indemne.

Afin d’échapper à ses tortionnaires et de revenir dans son monde, Frank aura besoin de l’aide de sa belle-sœur Julia follement éprise de lui et il aura surtout besoin de sang…

Violent. Gore. Palpitant. Voici les termes qui caractérisent le mieux ce chef-d’œuvre de Clive Barker qui a connu plusieurs adaptations cinématgraphiques. Bragelonne propose pour les fans de cet auteur et les inconditionnels de Hellraiser un magnifique livre broché avec une couverture de couleur marron foncé rappelant les livres de collection, vieux livres avec gravé dessus en dorée une représentation des plus minutieuse de la Boite de Le Marchand ainsi que le titre et le nom de l’auteur. Cette édition collector des plus sobre en séduira plus d’un ou d’une.

Cet auteur véritable figure culte de la littérature d’horreur est reconnu par ses pairs dont Stephen King «j’ai vu le futur de l’horreur et son nom est Clive Barker», selon Ramsay Campbell «(il) est le premier qui réussit à transcrire l’horreur viscérale des films d’horreurs de manière littérairement convaincantes (…) je ne pensais vraiment pas que la littérature d’horreur puisse encore me déranger si profondément ses livres m’ont prouvés que je me trompais».

On doit ainsi a Clive Barker plusieurs chef-d ‘œuvres dont certains ont été exploités par le cinéma: Livres de sang, Candyman, Le Maître des illusions, The Midnight Meat train et bien sûr le cultissime Hellraiser qui a donné naissance à une saga cinématographique. Il a créé avec cette œuvre de nouvelles figures du mal Pinhead que tout le monde connaît ainsi que les Cénobites.

Tout commence en douceur dans cette édition collector proposée par Bragelonne avec une préface signée par Benoit Domis consacrée à la carrière de Clive Barker. Vous apprendrez ainsi qu’en 1977 durant ses premières années artistiques dédiées au théâtre, il forme la Dog Company avec entre autres son ami Doug Bradley. Si son nom vous parait familier, rien, de plus normal, il donne corps à Pinhead dans les films consacrés à Hellraiser.

Plongeons maintenant au cœur du sujet et surtout de ce roman culte de Clive Barker, Hellraiser mêle la philosophie du Marquis de Sade à l’imagerie gothique dans des visions terrifiantes et charnelles parfois dérangeantes.

Au centre de cette intrigue: L’énigmatique cube de Le Marchand dont on peut apercevoir une merveilleuse représentation sur la couverture de cette réédition des Editions Bragelonne Terreur.

Cette boite ouvre un portail vers des plaisirs ultimes et des douleurs sans pareilles en un lieu où les Cénobites règnent, comme le dit si bien un des personnages d’Hellraiser « la boite n’était pas tant la carte du trajet que le trajet en lui-même» sorte de pont entre deux réalités. Une fois projeté dans cet univers horrifique au possible, on est captivé par la lecture d’Hellraiser qui alterne les points de vue et se concentre principalement sur quatre personnages: Frank, Rory son frère, Julia sa belle-sœur et Kristy.

Nous faisons dans un premier temps connaissance avec Frank, une âme torturée, véritable brebis galeuse aux charmes certains. Obsédé, il veut à tout prix percer l’énigme du cube de Le Marchand, objet que Frank a traqué jusqu’à Düsseldorf. Sa quête prend fin quand il rencontre Kircher, un allemand, qui lui confirme l’existence de cet objet et lui propose de s’arranger pour que Frank l’obtienne moyennant de menus services. Kircher lui révélera aussi le moyen d’ouvrir La Boite de Le Marchand.

Hellraiser de Clive Barker débute au moment où Frank parvient à résoudre l’énigme du cube. Une fois activé, un son de cloche des plus inquiétant retenti semblant être de mauvais augure «la cloche s’était mise à sonner, sombre note régulière» elle annonce comme on aura l’occasion de le voir toute au long de notre lecture l’arrivée des Cénobites.

Frank a suivi les conseils de Kircher pour les faire venir et assouvir ses fantasmes voluptueux, mais malheureusement pour lui Frank ne s’attendait pas à ce qu’il allait découvrir.

Les Cénobites sont des créatures aux corps sans âges, mais surtout à l’aspect dérangeant, torturé (chaires excisées, perforées… saupoudrées de cendres). Ils sont les «Les Théologiens de l’ordre de l’entaille» nom des plus évocateurs et lourd de sens. Devant une telle apparition Frank est terrifié, Les Cénobites dont Pinhead ne correspondent pas à ses attentes et encore moins dans un premier temps ce qu’ils lui proposent. Cependant ayant fait selon lui le tour des charmes de son monde, Frank fini par succomber à la tentation.

Les Cénobites lui demandent s’il est intéressé par ce qu’ils proposent et l’invitent à les suivre «Y prendrez-vous part?», le tentent «Vos dépravations les plus chères ne sont que des jeux d’enfants auprès de ce que nous proposons». Frank finit par céder «Montrez-moi», malgré des mises en garde «Il n’y a pas de retour possible, vous comprenez?». Il signe avec le diable ou plutôt avec ses disciples. Frank pénètre dans un univers où douleur intense et plaisir sont liés. Ce lieu deviendra sa prison.

Suis un bon dans le temps, le lieu reste le même. Nous rencontrons deux autres personnages centraux de Hellraiser: Rory le frère de Frank emménage avec sa femme Julia dans l’ancien logement de Frank.

Inconsciemment cette dernière est attirée par la chambre où tous s’est passé. Etonnamment elle est la seule à entendre le son de cloche, celui émis par la boite et annonçant les Cénobites. Ce bruit donne l’idée d’un chant de sirène, l’attirant inexorablement vers la chambre. Julia n’a jamais aimé son mari et est charmée par le côté obscur, mauvais garçon de Frank qui la possédé (viol/accouplement) le jour de son mariage. Julia est obsédée par lui dans son nouveau logement «les évènements conspiraient pour lui rappeler Frank»

Dans Hellraiser de Clive Barker, on retrouve un passage classique des romans et films d’horreur. Rory se coupe dans cette pièce maudite, le sang coule sur le sol et est totalement absorbé, cela donne limite l’idée d’invocation démoniaque.

L’intrigue d’Hellraiser dont les Edition Bragelonne terreur vous propose une version collector est menée tambour battant. Ce livre multiplie les points de vue et est surtout des plus captivants, on est tenté de le lire d’une traite. Vous tremblerez de plaisir et d’effroi en plongeant dans cet univers de cauchemar.

Après cette offrande de sang si l’on peut dire Julia reporte son obsession vers cette pièce et ses mystères. Allant même jusqu’à si isoler durant la pendaison de crémaillère tandis que les autres s’amusent. Julia y perçoit un mouvement au cœur des ténèbres. Le mur semble se dissoudre, s’ouvrir comme la Boite de Le Marchand «Le mur se déplie».

Julia discerne dans cette drôle de cellule une forme hideuse, indistincte, remuer contre la brique «C’était un corps humain ou ça l’avait été, mais on avait recousu ce corps déchiqueté alors même qu’il en manquait nombres de pièces», «écorché».

Cet être cauchemardesque qui loin de l’effrayer prononce quelques paroles laconiques «Julia», «C’est Frank», «prisonnier du mur» «du sang». Celui de Rory a ouvert une fenêtre vers l’univers des Cénobites.

Le roman ensuite amorce un retour vers le passé, Frank ne c’était pas douté qu’il serait prisonnier de ces murs «son erreur était de croire que sa définition personnelle du plaisir rejoignait celle des Cénobites» pour eux cela rime «avec d’incalculables souffrances, tortures, expériences à l’évocation desquelles ses nerfs se contractaient d’effroi, horreurs conçues par l’Ingénieur dans sa quête de douleur inédite».

L’une de c’est pire torture étant de voir l’intérieur du monde et plus exactement le lieu que Frank a quitté. L’arrivée de Rory et Julia est synonyme de nouvel espoir pour lui, il est prêt à tous pour arriver à ses fins. Frank a trouvé un moyen de s’enfuir, ou tout au moins en a entendu parler. Il pourra renaître grâce a du sang dont celui de Rory, mais lui en faudra plus.

Manipulateur, séducteur Frank saura jouer de ses charmes et cela même s’il n’est plus que l’ombre de lui-même. Il fait de suaves promesses à Julia si elle l’aide à s’échapper et lui offre ses services pour atteindre son plaisir au-delà de ses attentes afin qu’il puisse retrouver un corps intact.

Julia séduite par ses promesses et tombe à nouveau sous son charme. Elle est prête à tous pour satisfaire ses désirs ainsi qu’à tous les sacrifices même de sang pour y arriver et contenter Frank. Mais il a une soif de sang des plus intense. Frank est prêt à tous pour revenir dans ce monde et ne reculera devant rien, nous attirant de plus en plus au cœur de l’horreur.

Bragelonne Terreur avec son édition d’Hellraiser de Clive Barker vous plonge dans une intrigue à couper le souffle. Ce livre est parfait pour les adeptes du gore et de l’horreur dont je fais partie et pour les fans de Clive Barker.

Hellraiser se clôture sur un entretien des plus pointus «Dans les collines» entre Clive Barker et Peter Atkins ami de l’écrivain et coscénariste de plusieurs films dont la saga Hellraiser.

 

Pénétrez à vos risques et périls au cœur de l’horreur avec l’édition collector d’Hellraiser proposée par Bragelonne. Attention âmes sensibles s’abstenir.

Hellraiser de Clive Barker, Édition Bragelonne terreur. Prix: 16,90€

 

Pour plus de renseignement : http://www.bragelonne.fr/livres/View/hellraiser–collector


No Comments (yet)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Comments RSS Souscrire au Flux RSS des Commentaires.
Trackback Faire un trackback à partir de votre site.
Trackback URL: http://www.broadcastmodart.com/2018/11/02/redecouvrez-pour-votre-plus-grand-plaisir-grace-aux-editions-bragelonne-terreur-un-grand-classique-de-l%e2%80%99horreur-en-version-collector-hellraiser-de-clive-barker/trackback/