Plongez à vos risques et périls au cœur de l’exposition monstrueuse Monstres, Manga et Murakami au Musée en herbe

Monstres, Manga et Murakami vous entraîne jusqu’au 22 septembre 2019 dans l’univers fantastique de l’art japonais traditionnel via entre autres des estampes et masques, en passant par les œuvres plus contemporaines, hallucinées, sucrées et merveilleuses de Takeshi Murakami.

Attention au malentendu cette exposition proposée par le Musée en Herbe ne se consacre pas à l’auteur Haruki Murakami, mais à l’artiste Takeshi Murakami et à son collectif KaiKai KiKi dont la créativité et les sources d’inspirations prennent corps au cœur de Monstres, Mangas et Murakami.

Cette exposition s’adresse à tous les âges de 3 à 103 ans et vous entraîne dans une chasse aux monstres interactive, où vous rencontrerez un drôle de bestiaire des plus attachants voire inquiétants.

Monstres, Manga et Murakami comporte pour le plus grand plaisir des petits comme des grands des jeux de piste, des animations entre autres merveilles qui sauront captiver le visiteur. Ce dernier oubliera le temps d’un instant ses petits tracas quotidiens et retrouvera son âme d’enfant.

Grâce au Musée en Herbe, vous découvrirez le lien entre l’art traditionnel, les légendes et l’art contemporain japonais. Cela à travers les œuvres du fantastique Takeshi Murakami et de son collectif qui côtoient dans Monstres, Mangas et Murakami l’art traditionnel (masques, estampes,…) aussi bien que des planches de mangas ou d’animés cultes qui pour certains ont bercé leur enfance. Vous retrouverez aussi des objets issus de la pop culture japonaise. Certaines œuvres de Takeshi Murakami puisent leurs inspirations dans les mangas.

Monstres, Manga et Murakami est une exposition haute en couleur qui vous fera pénétrer au cœur de l’imaginaire et des monstres. Un univers où l’on tremble plus de plaisir que d’effroi.

Vous voyagerez grâce au Musée en Herbe et à cette exposition dans différents univers tout aussi colorés, originaux, merveilleux qu’angoissants. Vous serez invité dans un premier temps dans Monstres, Manga et Murakami à faire connaissance avec cet artiste hors pair. Une courte biographie lui est dédiée sous un autoportrait entre manga et caricature.

Takeshi Murakami est un fan de manga et de dessin-animés. Il crée comme vous pourrez le constater tout au long de votre visite du Musée en Herbe des œuvres colorées, acidulées, sucrées imprégnées par les légendes et l’histoire de son pays.

Elles sont peuplées de personnages fantastiques, de créatures fabuleuses, de monstres malicieux et d’être étranges, effrayants, mais surtout attachants ainsi que de mignonnes marguerites des plus enjouées.

Monstres, Manga et Murakami commence en douceur avec la section Gentils Lions et Fleurs Géantes avec comme chien de garde ou plutôt comité d’accueil une impressionnante, mais surtout magnifique sculpture couleur bronze d’un lion. Des plus accueillants, il semble plus proche de vous faire la fête que de vous mordre avec ses doux yeux pétillants.

Ce lion est plus attachants qu’effrayant: sa gueule, sa bouche s’ouvre sur un grand sourire. Son imposante crinière qui englobe sa tête tout comme son expression ne sont pas sans rappeler les joyeuses marguerites de son habile créateur Takeshi Murakami qui partagent son espace.

Un pan du mur de cette première partie de Monstres, Manga et Murakami est consacré à ces joyeuses fleurs plates, colorées et surtout souriantes. Elles fleurissent sur ce mur blanc dans des cadres ronds. Ces fleurs s’y multiplient et changent de couleur un peu dans le style d’Andy Wharhol. Un parallèle est ainsi évoqué avec en appui une de ses œuvres pour illustrer son influence sur Takeshi Murakami.

Dès le début de cette exposition proposée par le Musée en Herbe, les enfants sont conviés à participer au lieu de rester simple observateur. Des petits livrets du Chasseur de monstres sont mis à disposition et sont à compléter tout au long de la visite.

Les plus valeureux une fois toutes les étapes réussies auront l’honneur de posséder leur diplôme du chasseur de monstres. Les enfants seront amenés durant cette exposition des plus interactive et ludique à participer et cela à chaque section à de petits ateliers. Ainsi pour Gentils Lions et Fleurs Géantes ils devront laisser libre court à leurs imaginations en créant à partir d’aimants leur propre interprétation des fleurs de Murakami.

Monstres, Manga et Murakami est parfait pour les petits ou les grands enfants qui aiment apprendre tout en s’amusant.

Vous pénétrerez ensuite dans l’espace Mi-Homme Mi- Robot où vous rencontrerez l’attachant Inochi une création de Murakami. Vous y verrez différentes représentations de lui dans des uniformes d’écoliers, des maquettes. Un écran diffuse des extraits relatif à son histoire.

Inochi est un personnage attendrissant, robot des plus humains ou trop humain qui tombe amoureux d’une de ses camarades de classe. C’est un étrange enfant robot à la tête démesurée aux yeux des plus éloignés qui apprend à vivre au milieu des humains.

Inochi dans la section Mi-Homme Mi- Robot a pour camarade de jeux le célèbre Astro Boy dont vous pourrez admirer des planches en Noir et Blanc du manga d’Ossamu Tezuke.

Vous pourrez aussi y apercevoir des couvertures en couleur d’Astro Boy et une illustration de Goldorak, ceux-ci nous remémorant tout une partie de notre enfance et étant l’une des sources d’inspiration de Takeshi Murakami.

Votre regard sera attiré et séduit pour votre plus grand plaisir par des reproductions entre tableaux et photo d’une poésie et d’un réalisme des plus étonnants où Inochi est représenté dans un univers des plus coloré. Ces illustrations restituent parfaitement sa solitude. On ne peut que ressentir de l’empathie pour lui.

L’univers Monstrueux de Monstres, Manga et Murakami vous plonge dans un monde peuplé d’êtres étranges voire inquiétant. Il s’ouvre sur une planche de l’ouvrage Yokai de Mizuki qui vous en présente grâce à de splendides illustrations différentes formes dont le plus connu: le Kappa.

Shigeru Mizuki est un mangaka qui a donné vie au Yokai dont parlaient ses grands-pères. Ces créatures étranges prennent l’apparence de fantômes, de monstres effrayants ou d’animaux fabuleux. Dont le Tengu ce nom m’a tout de suite fait penser à un roman au titre éponyme de Graham Masterton spécialiste d’histoires terrifiantes. Le Tengu est à l’origine un as des arts martiaux tandis que le Tanuki se transforme à volonté pour tromper et voler les humains.

Un pan du mur de la section consacrée au Monstrueux de Monstres, Manga et Murakami est dédié aux masques représentant des êtres de cauchemar, étranges, ou plus ou moins effrayants.

L’un d’eux m’a rappelé une exposition que j’avais eu le plaisir de découvrir au Musée du Quai Branly: Enfers et Fantômes d’Asie. J’ai pu constater que certains de ces masques dont celui-ci leur avait bien été prêtés par le Musée du Quai Branly.

Vous apprendrez grâce à Monstres, Manga et Murakami la différence entre Kawaii et Kowaii. Le premier renvoi à tout ce qui est mignon, adorable tandis que Kowaii signifie effrayant. Les œuvres de Murakami mélangent souvent les deux pour notre plus grand plaisir.

On retrouve cette idée dans ses créatures étranges et attachantes dont l’Hyakume, le monstre aux 1000 yeux que l’on retrouve dans la planche extrait de Yokai de Mizuki. Il a inspiré Murakami ainsi que d’autres auteurs de mangas.

Les yeux se multiplient sur les Jellyfish eyes aux couleurs sucrées de Murakami. Vous pourrez observer dans cette section de Monstres, Manga et Murakami, un tableau plus étonnant qu’inquiétant où évoluent sur un fond beige des globes oculaires à la pupille verte et au contour de l’œil ainsi qu’aux cils rouge. Ils sont étranges, mais surtout amusants.

Tout comme c’est horriblement adorable Jellyfish aux crocs acérés, mais surtout aux yeux rieurs. Créatures aux teintes sucrées des plus souriantes.

Dans cette partie consacrée au Monstrueux de Monstres, Manga et Murakami, vous serez amené à faire connaissance avec le personnage fétiche de Murakami: Mister Dob.

Figure des plus colorés qui possède un air de ressemblance avec Doreamon dont on peut apercevoir des couvertures en couleurs de son manga. Cela est dû à ses grandes oreilles, à sa tête ronde et son nœud papillon qui ne sont pas sans rappeler aussi Mickey. Dans un style plus délirant, des plus colorés et surtout aux dents plus qu’acérées.

Mister Dob peut à tout moment changer de couleur. Mignon et attendrissant, il peut aussi se transformer en monstre effrayant avec de multiples yeux et un sourire carnassier.

Une vitrine y apprend de façon décalée et humoristique aux petits comme aux grands chasseurs de fantômes à se protéger de certaines de ces créatures. Cela surtout grâce au bruit des coussins péteurs mis généreusement à votre disposition.

La dernière salle du Musée en Herbe consacrée à Monstres, Manga et Murakami est plus sombre, plus macabres, mais paradoxalement toujours aussi colorée. Un pan de mur se consacre à une série de crânes et de fantômes via de magnifiques illustrations toujours des plus hautes en couleur. L’une d’elle représente un gigantesque crâne disproportionné sur lequel la nature a repris ses droits. Des branches voire des racines s’échappent de son crâne fracturé, de ses orbites…

L’exposition temporaire Monstres, Manga et Murakami se finit en beauté avec la section consacrée à Conan Fils du Futur de Miyazaki. Vous pourrez y admirer entre autres des extraits de l’animé du même nom, des planches de manga, des bobines de films.

Cette partie sort du lot de par son fond vert, elle est de même encadrée de cerisier en fleur. Vous trouverez dans un coin un bac contenant des mangas à lire ou à feuilleter sur place.

On peut aussi observer deux nouvelles planches extraites de Yokai de Mizuki et ses créatures à la fois effrayantes voire étranges qui peuplent l’imaginaire japonais dont l’Iso Onna.

Pénétrez de l’autre côté du miroir dans un univers où le Kawaii et le Kowaii se côtoient pour votre plus grand bonheur dans Monstres, Manga et Murakami au Musée en Herbe

 

Monstres, Manga et Murakami au Musée en Herbe jusqu’au 22 septembre 2019.

Musée en Herbe, 22 rue de l’Arbre – Sec 75001 Paris

Pour plus d’information: http://www.musee-en-herbe.com/


No Comments (yet)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Comments RSS Souscrire au Flux RSS des Commentaires.
Trackback Faire un trackback à partir de votre site.
Trackback URL: http://www.broadcastmodart.com/2019/02/27/plongez-a-vos-risques-et-perils-au-coeur-de-l%e2%80%99exposition-monstrueuse-monstres-manga-et-murakami-au-musee-en-herbe/trackback/