Suivez avec passion la quête d’un père qui veut se faire justice seul dans Sang-froid de Hans Petter Moland disponible en dvd et Blu-ray chez Studio Canal

Bienvenue à Kehoe, une luxueuse station de ski du Colorado. La quiétude de ce lieu paisible va être bouleversée par la mort du fils de Nels Coxman, assassiné sur ordre de Viking un baron de la drogue.

Armé et décidé à venger la mort de son fils, Nels passe de citoyen modèle à justicier au sang-froid prêt à tout pour arriver à ses fins.

Epique. Palpitant. Violent. Voici les termes qui caractérisent le mieux Sang-froid d’Hans Petter Moland disponible en Dvd et Blu-ray chez Studio Canal.

On suit avec passion l’intrigue de ce film des plus punchy où l’on voit un homme qui semble pour une fois normal. Il ne s’agit ni d’un ancien tueur à gage ni d’un soldat. Chasseur accompli, Nels décide de comprendre, mais surtout de venger la mort de son fils. Il passe d’un homme ordinaire, citoyen modèle à un justicier, un tueur de sang-froid qui ne laissera pas la mort de son fils impuni.

Nels est en quête de justice, de vengeance, mais il est surtout prêt à tous pour arriver à ses fins. Peut-être n’est-il pas vraiment celui qu’on croit ou tout au moins si banal que cela. Coxman possède certains liens bien placés dans le milieu où évolue Viking.

Le rythme dans Sang-Froid d’Hans Petter Moland est bien mené, la mise en scène optimale. Le film est ponctué de scènes de combats violentes, chocs, coupées par des fonds noirs sur lesquels apparaît une croix, le nom voire le surnom d’une personne qui vient de mourir ainsi sa date de mort sorte de rubrique nécrologique comptabilisant les morts.

Le petit plus de Sang-Froid d’Hans Petter Moland est de montrer certes un héros déterminé, mais surtout humains avec ses faiblesses. Loin des surhommes, super héros auxquels on a du mal à s’identifier, on ressent de l’empathie pour Nels Coxman voire on peut être tenté de s’identifier à lui.

Il se mange sa part de coups, ressent de la lassitude, de la fatigue quelques moments drôles véritables contrepoints comique illustrent parfaitement cela. Ainsi à un moment, Nels se bat avec un des hommes de main du clan de Viking, il ne s’en sort pas sans une égratignure. Tous deux se retrouvent allongés côte à côte à bout de souffle, l’autre lui fait une remarque du genre «c’est tout ou tu es fatigué». Nels va au-delà de ses limites et arrive à lui clouer définitivement le bec.

Cette quête de justice le marquera et l’amènera à faire des choix pour mener à bien sa vengeance de sang-froid. Dans Sang-froid d’Hans Petter Moland, on voit l’histoire de plusieurs points de vue: celui de Nels dans sa quête, celui de Viking le commanditaire de la mort de son fils et sa cible première.

Viking nous apparaît comme froid, violent, sans pitié. Il règne d’une main de fer sur son cartel. Père distant, sévère, ex-mari exécrable, Viking nous est direct donné comme antipathique.

Suite à la disparition de certains de ses sous-fifres, il décide de prendre les choses en main, mais se trompe dans un premier temps de cible.  Viking déclenche une guerre des gangs avec un cartel rival mené par White Bull, un indien, bien décidé à ne pas se laisser marcher sur les pieds.

Sang-froid ne manque pas d’action tout en étant émaillé de contre-points comiques qui détentes le spectateur, relâches la tension du film sans pour autant en rompre le rythme. Bien au contraire cela insuffle un second souffle, une certaine légèreté. On retrouve ainsi: des personnages décalés, des jeux de mots, des quiproquo… rien n’est laissé de côté pour rendre ce film des plus captivants et tenir le spectateur en haleine jusqu’au bout.

Je dois avouer qu’au début, j’ai eu un peu peur d’être déçu lorsque j’ai lu le synoptique. Liam Neeson semble ces derniers temps cantonné au même rôle celui du père justicier, cela malgré tout son talent et sa prestance. Il ne faut pas oublier que c’est avant tout un acteur d’exception que l’on a pu voir entre autres dans La liste de Schinler, Gang of New-York et The Dark knight rise.

Son personnage dans Sang-froid lui permet de jouer certes un rôle de justicier sans pitié mais non sans émotion, ni faiblesse qui peut sembler plus accessible. Vous retrouverez aussi dans Sang-froid Laura Dern dans le rôle de sa femme, à souligner aussi la prestation d’un acteur que j’apprécie Michael Klund plus particulièrement depuis que je l’ai découvert dans Dirk Gently dans le rôle totalement décalé de Martin. Il joue dans Sang-froid un personnage secondaire, mais haut en couleur.

Vous aurez la possibilité de redécouvrir ou de découvrir ce film en Dvd ou Blu-Ray grâce à Studio Canal. Vous pourrez ainsi prolonger l’expérience grâce au bonus dont un making-of, une interview pour notre plus grand plaisir de Liam Neeson et une autre d’Hans Petter Moland ainsi que des scènes coupées.

Profitez d’un moment de détente confortablement installé avec une bonne tasse de thé et plonger au cœur de la tourmente de Sang Froid. Vous y ferez la connaissance d’un père assoiffé de vengeance dans sa lutte pour trouver les responsables de la mort de son fils.

 

Sang-Froid d’Hans Petter Moland. Avec Liam Neeson, Laura Dern, Michael Klund…. Distributeur: Studio Canal. Durée: 1h58

Prix: 19,99€ le DVD, 22,99€ le Blu-Ray, 29,99€ pour la 4K HD.


No Comments (yet)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Comments RSS Souscrire au Flux RSS des Commentaires.
Trackback Faire un trackback à partir de votre site.
Trackback URL: http://www.broadcastmodart.com/2019/08/20/suivez-avec-passion-la-quete-d%e2%80%99un-pere-qui-veut-se-faire-justice-seul-dans-sang-froid-de-hans-petter-moland-disponible-en-dvd-et-blu-ray-chez-studio-canal/trackback/