Frissonnez de plaisir en découvrant au cinéma à partir du 25 septembre La Maison de la mort un chef d’œuvre d’un des grands maîtres de l’horreur James Whale

Un couple Mr et Mme Waverton et leur ami Philip se trouvent pris au piège au cœur de la tourmente en pleine tempête. Ils trouvent refuge au sein de la nuit et sous les intempéries dans une vieille demeure tenue par deux personnes des plus énigmatiques Rebecca Femm et son frère Horace secondés de leur inquiétant majordome muet et défiguré Morgan.

Leur irruption inopinée ainsi que celle de deux autres visiteurs, les bruyants Sir Williams Porterhouse et son amie Gladys Duquesne vont rompre la quiétude de ce lieu étrange.

La tension devient vite de plus en plus palpable entre les hôtes et leurs invités impromptus.

Le mystère entourant cette inquiétante demeure risque pour leurs plus grands malheurs d’être révélé…

 

Angoissant. Captivant. Voici les termes qui caractérisent le mieux ce chef-d’œuvre de l’horreur La Maison de la mort. On y retrouve l’équipe entre autres de Frankenstein: James Whale et son acteur fétiche Boris Karloff. Tous deux ont participé à l’âge d’or du cycle de films d’horreur d’Universal. Ce film est adapté du roman Dans la nuit de J.B. Priestley.

Grâce à Carlotta Films vous aurez le plaisir de pouvoir découvrir ce film en version restaurée 4K au cinéma dès le 25 septembre. La Maison de la mort est également connue en France sous le titre une Etrange soirée qui retranscrit à la perfection l’atmosphère du film, le thème général.

La Maison de la mort de James Whale vous transporte dans un huis-clos angoissant. L’intrigue se déroule par une nuit presque sans lune en pleine tempête sous une pluie battante, instaurant une mutation du réalisme, une notion d’inquiétante étrangeté propre à l’introduction du monstrueux, du fantastique.

Au cœur de ces ténèbres une sombre demeure peu rassurante apparait c’est ce lieu que Mr et Mme Waverton et leur ami Philip choisissent à défaut de mieux comme refuge. L’atmosphère en elle-même, l’introduction de la maison tout laisse présager qu’une menace plane voir pire.

Cette impression est renforcée par le drôle ou plus exactement effrayant personnage qui leur ouvre à mi-chemin entre la créature de Frankenstein et Lurch de la Famille Adams. Cet être perturbant et perturbé est le majordome Muet et défiguré de la famille Femm.

Tous trois font ensuite connaissance avec Horace le maître de séant. Ce dernier est étrange, distant.  Il les accueil bien malgré lui dans sa demeure pour qu’ils trouvent refuge au grand dam de Rebecca Femmel sa sœur. L’arrivée de Mr et Mme Waverton et de leur ami Philip interrompt leur quiétude et les déranges.

A l’extérieur la tempête se déchaîne et contamine La Maison de la mort fenêtres battantes, vent hurlant. L’ambiance est angoissante aussi à l’intérieur avec les menaces et reproches à demi voilés de Rebecca Femm femme terne étrange, limite bigote. Selon elle, ils ont fait venir le vice avec eu tout comme leur jeune sœur qui est mort dans la maison. Idée de menace voilée, on est à la limite entre l’horreur, le thriller et le drame psychologiques.

Vous pourrez trouver dans ce chef-d’œuvre du génialissime James Whale un subtil mélange de genre distillé à la perfection dans La Maison de la mort entre drame, frisson, humour noir dans une atmosphère angoissante qui vous conduira aux limites de la folie.

Les propriétaires de cette maison sont anxieux, inquiet voire inquiétant. Ils semblent se faire du souci au sujet d’un mystère qui entoure ce lieu. Tous deux paraissent gênés par l’arrivée de ses opportuns qui semble mettre à mal l’équilibre précaire de leur habitation. A noter la performance époustouflante de Boris Karloff dans le rôle de l’énigmatique et effrayant Morgan le majordome des Femm.

Anecdote amusante, vous retrouverez dans ce film Gloria Stuart dans le rôle de Mme Waverton qui sera célèbre 65 ans plus tard grâce au rôle de Rosé âgée dans Titanic.

Tout au long du film la tension va crescendo jusqu’au point du jour dans une ambiance oppressante, étouffante presque claustrophobique

Dans La Maison de la mort, les héros devront lutter, dans ce lieu inhospitalier, jusqu’à l’aube pour leur survie durant ce laps de temps propre à l’horreur, au fantastique, au fantôme qui sont chassés par le lever du jour.

Ce film de James Whale proposé par Carlotta Films ne repose pas sur des effets spéciaux tonitruants, mais est angoissant grâce à son intrigue bien mené. Les personnages principaux semblent pris au piège de cette Maison de la mort. La tempête déchaînée presque infernal les empêche de quitter cette demeure.

.

 

Pénétrez si vous l’osez et à vos risques et périls au cœur de la Maison de la Mort de James Whale.

 

La Maison de la Mort de James Whale, Carlotta Films avec Boris Karloff, Gloria Stuart…Durée: 72min

Sortie en salle le 25 septembre en version restauré 4K


No Comments (yet)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Comments RSS Souscrire au Flux RSS des Commentaires.
Trackback Faire un trackback à partir de votre site.
Trackback URL: http://www.broadcastmodart.com/2019/09/06/frissonnez-de-plaisir-en-decouvrant-au-cinema-a-partir-du-25-septembre-la-maison-de-la-mort-un-chef-d%e2%80%99oeuvre-d%e2%80%99un-des-grands-maitres-de-l%e2%80%99horreur-james-whale/trackback/