Pénétrez à vos risques et périls au cœur d’une expo qui ne manque pas de mordant Vampires de Dracula à Buffy

Jusqu’au 19 janvier, amusez-vous tout en tremblant de plaisir grâce à la Cinémathèque Française et sa nouvelle exposition à vous glacer le sang. L’entrée de Vampires de Dracula à Buffy donne direct le ton. Vous pénétrez dans un couloir sombre, éclairé par de faux cierges au bout du couloir une ouverture en forme d’ogive, en fond sonore des bruitages associés à une musique d’ambiance des plus inquiétantes donnant l’impression de pénétrer au cœur du château du Comte Dracula.

Surgis du tréfonds du Moyen-âge et de ses superstitions, la légende du vampire prend corps à la fin du XIXe siècle avec l’illustre Dracula de Bram Stocker. Le cinéma s’empare très vitre du mythe, le nourrit et le décline à foison comme vous pourrez le voir parfaitement illustré à travers l’exposition Vampires de Dracula à Buffy.

La Cinémathèque Française s’intéresse à la fascination du monde entier pour cette icône à la fois ténébreuse et sexy. Ce mythe au pouvoir d’attraction équivalent à celui du vampire en lui-même envers ses victimes touche tous les médias : peintures, photos, littérature ou séries télé….

La Cinémathèque Française avec cette exposition sang pour sang consacrée aux vampires vous entraîne dans un voyage au cœur des ténèbres. Vous pourrez y voir des extraits de films reliés à des grands noms du cinéma réalisateurs ou acteurs qui ont incarné ou se sont intéressés au mythe dont Francis Ford Coppola, Christopher Lee, Bela Lugosi, Tod Browning, David Bowie, Tim Burton, Gary Oldman…. Vous pourrez ainsi observer dans un cadre magnifique une galerie des ancêtres œuvre où se superpose différentes incarnations du vampire au cinéma.

Tout au long de cette exposition proposée par La Cinémathèque Française vous serez amené à visionner confortablement installé des extraits de films internationaux consacrés à cette thématique.

L’ombre de Nosferatu de Murnau datant de 1922 première incarnation du vampire au cinéma est omniprésente dans l’exposition et vous accueil même au niveau des ascenseurs de La Cinémathèque Française. Vous aurez la possibilité de vous prendre en photo avec l’ombre portée de Nosferatu penché sur vous et prêt à mordre.

Au début de Vampires de Dracula à Buffy, vous verrez projetez sur un mur une scène semblant extraite du film de Murnau à travers une fenêtre en forme d’ogive, vous aurez le plaisir de retrouver l’ombre portée de Nosferatu des plus menaçante. Vous pourrez vous amuser comme je l’ai fait à vous prendre en photo avec.

Vous trouverez au fur et à mesure de vos déambulations au cœur de Vampires de Dracula à Buffy une déclinaison du mythe du vampire à travers différents médias dont de splendides croquis réalisé par Tim Burton pour le film Dark Shadows. J’ai été agréablement surprise de retrouver des illustrations de L’Enfer de Dante de Gustave Doré. Vous pourrez de même vous plonger dans l’étude d’une carte du monde référençant les lieux clefs de Dracula et de ses congénères les vampires dont le village où est situé le château de Bathory.

La légende du vampire trouve un point d’orgue et sa pleine incarnation avec l’ouvrage de l’irlandais Bram Stocker parut en 1897. L’auteur lui a donné une partie de ses attributs fantastiques, dont sa capacité à se transformer en animal (chauve-souris, loup).

Une section de Vampires de Dracula à Buffy est consacrée aux vampires dans la littérature gothique de 1819 à 1933 où vous retrouverez bien sûr le cultissime Dracula de Bram Stocker à qui l’on doit les principales caractéristiques du vampire à savoir son absence de reflet dans le miroir et ses crocs. Cet ouvrage donne aussi son côté séducteur au vampire qui dans ses précédentes incarnations était une créature plus effrayante. Grâce à Vampires de Dracula à Buffy vous apprendrez que ce Dracula est le fidèle reflet des tensions de cette fin de siècle.

Vous aurez le plaisir de découvrir des pages du manuscrit original de Dracula The undead ainsi que sous vitrines la première édition française du roman, celle espagnol en format livre ainsi que la première adaptation américaine en comics du livre de Bram Stocker. Plus loin vous pourrez aussi observer une section consacrée à la littérature romantique.

Plusieurs grandes thématiques associées au vampire et à son influence sont déclinées au fil de cette exposition proposée par La Cinémathèque Française. Certaines sont consacrées aux vampires historiques, poétiques voire politiques qui s’incarnent à travers différents médias dont des affiches de film (Le Cauchemar de Dracula de Terence Fisher, Le Bal des Vampire de Roman Polanski…).

Vous pourrez observer une mise en parallèle des deux versions de Nosferatu dans un splitscreen celle datant de 1922 et la version de 1979. Différents ouvrages, romans relatifs à ce thème. Dans une vitrine à la décoration des plus gothique avec en toile de fond un château dans un décor angoissant, vous apercevrez entre autres une croix, tête de mort, chapelet, violon.

Passionnée par le mythe du vampire et son évolution sujet sur lequel j’ai consacré mon mémoire de master. J’ai tout de suite été séduite par cette exposition proposée par La Cinémathèque Française, Vampires de Dracula à Buffy est particulièrement bien documenté et principalement axé comme on peut s’en douter sur l’univers cinématographique internationale

Vous pourrez y observer un reportage photo des plus intéressants qui suit le périple de Jonathan Harker cela dans un décor contemporain. Au fil de vos déambulations au cœur de Vampires de Dracula à Buffy, vous ne cesserez d’être émerveillé voire surpris par cette exposition dont par une série de photos artistiques des plus étonnantes de Dennis Stock mettant en scène James Dean dans un cercueil. Scène étrangement prémonitoire, sept mois plus tard il décède dans un accident de voiture.

Dans la section consacrée au thème du Vampire Politique. Vous apprendrez que le vampire représente le danger qui déstabilise le corps social. Dans les caricatures, il incarne l’ennemi politique.  Faire un film de vampire c’est prendre le parti de déranger et de dénoncer tout en passant outre la censure. Dans cette partie de Vampires de Dracula à Buffy vous aurez le plaisir de découvrir des estampes du maître du clair-obscur Goya.

Le sujet du vampire érotique est ensuite évoqué quand la morsure devient baiser. Le vampire est un être sexué, obsédé à l’idée de se reproduire, de contaminer. Il incarne la fécondité compulsive. Cet être symbolise de même celui qui s’oppose au code bourgeois dont dans la liberté de son choix sexuel.

Votre regard sera également séduit au cours de votre visite de Vampires de Dracula à Buffy par de magnifiques tenues provenant entre autres du Dracula de Coppola. Vous pourrez ainsi être charmé par la beauté des tenues somptueuses du comte et de Mina dans une scénographie donnant l’impression qu’ils valsent.

Vous pourrez observer aussi des maquettes des accessoires et costumes du film de Francis Ford Coppola. L’une d’entre elle représente la majestueuse armure rappelant un corps écorché porté par Dracula. Un peu plus loin vous pourrez retrouver les costumes tout aussi magnifiques de Louis et Claudia d’Entretien avec un Vampire.

Le phénomène du vampire pop est ensuite abordé et amène la conclusion de l’exposition Vampires de Dracula à Buffy. De nos jours, le vampire est devenu un phénomène culturel partout présent. Il inspire à être heureux et cherche sa place dans la société, doute de son identité comme l’on peut l’observer entre autres dans la série True Blood.

Pour finir votre visite en beauté tout en vous accordant un petit break, vous êtes invité à vous installer confortablement dans une banquette pour visionner sur grand écran différentes incarnations du mythe du vampire.

Profitez des derniers jours pour découvrir une expo des plus palpitantes Vampires de Dracula à Buffy à la Cinémathèque Française

 

Pour plus d’information : https://www.cinematheque.fr/cycle/vampires-527.html


No Comments (yet)

Laisser un commentaire

Protected by WP Anti Spam

Comments RSS Souscrire au Flux RSS des Commentaires.
Trackback Faire un trackback à partir de votre site.
Trackback URL: http://www.broadcastmodart.com/2020/01/17/penetrez-a-vos-risques-et-perils-au-coeur-d%e2%80%99une-expo-qui-ne-manque-pas-de-mordant-vampires-de-dracula-a-buffy/trackback/