Culture

Affrontez si vous en avez le courage le personnage maudit de la Dame en Noir en pénétrant dans l’univers de Susan Hill

Arthur Kipps, un jeune notaire londonien se rend à Crythin Gifford pour assister aux funérailles d’Alice Drablow et mettre de l’ordre ans les papiers de la défunte afin d’organiser la succession.

Il devra affronter les mystères et l’atmosphère menaçante qui entoure le manoir de madame Drablow. Cette demeure isolée, battue par le vent est environnée de marécages. Totalement coupé du monde, cet endroit est seulement accessible à marée basse.

Il va tenter de se confronter à ses peurs les plus profondes qui trouvent leur incarnation dans la dame en noir. Arthur Kipps rencontrera cet être effrayant de multiples fois, ce personnage inquiétant se révélera être synonyme de phénomènes paranormaux et de mort.

Arrivera-t-il à sortir indemne de cette plongée au cœur de l’horreur ou sombrera-t-il à jamais dans la folie?

Inégale. Voici le terme qui caractérise le mieux La Dame en noir de Susan Hill. Si le titre vous semble familier, cela n’a rien d’étonnant, car ce conte fantastique a inspiré le film dans lequel Daniel Radcliffe a le rôle principal. La lecture de ce roman vous donnera un avant goût du long-métrage qui sortira en salle le 14 mars 2012.

La Dame en noir vous plonge au cœur d’une intrigue qui semble reprendre plusieurs thèmes associés au roman gothique (brume, manoir isolé, lieux abandonnés, paysage propice à la mélancolie, …) pour vous faire pénétrer dans un roman fantastique assez classique. Les fans ou habitués de ce genre de récit risque de penser que cet ouvrage comporte de nombreuses longueurs, qui peuvent freiner la lecture voir faire renoncer certains lecteurs.

Susan Hill arrive à rattraper ces petites erreurs de parcours et fini par captiver l’attention des lecteurs ou tout au moins des plus patients. En nous projetant dans un univers à la fois mélancolique, fantastiquen et pénétrant qui changera à jamais la vie du jeune notaire.

Nous pénétrons dans la mémoire d’Arthur Kipps comme dans un conte, il relate un récit d’épouvante qui a changé à jamais sa vie. Dans ce but, Arthur Kipps nous projette dans son passé où tout jeune homme il a affronté son pire cauchemar, cette période ne cesse de le hanter. L’incarnation de sa malédiction est la dame en noir : sorte d’oiseau de mauvais augure, engendré par un intense chagrin et un désir de vengeance tout aussi puissant. Elle est annonciatrice de malheurs et d’épouvante.

Pénétrez au cœur de la brume dans une atmosphère inquiétante au plus profond du fantastique dans La Dame en noir de Susan Hill.

La Dame en noir de Susan Hill, édition de l’Archipel.

Pour plus d’info: https://www.editionsarchipel.com/

Prix: 18,50€

La Dame en noir réalisé par James Watkins avec Daniel Radcliffe.

Sortie en salle: le 14 mars.

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam