Culture

Amusez-vous à conter les aventures de 6 héros de la mythologie grecque grâce aux Éditions Les Fourmis Rouges

Héros de la mythologie grecque de Martine Laffont et Martin Jarre. Éditions les Fourmis Rouges. Photo: Philippe Lim
Héros de la mythologie grecque de Martine Laffont et Martin Jarre. Éditions les Fourmis Rouges. Photo: Philippe Lim

Œdipe, Persée, Thésée, Héraclès, Jason et Ulysse n’auront bientôt plus de secrets pour vous et vont même pour certains narrer leurs exploits dans cet ouvrage des plus complets

.

Épique. Captivant. Voici les termes qui caractérisent le mieux Héros de la mythologie grecque de Martine Laffon et Martin Jarrie. Les Éditions Les Fourmis Rouges vous livrent un beau livre qui vous permettra de partager un moment de complicité avec votre enfant.

Héros de la mythologie grecque est parfait pour conter une histoire à votre petit ou petite avant de dormir. Cette idée est renforcée par les illustrations en double page d’introduction et conclusion de ce beau livre proposé par Les Éditions Les Fourmis Rouges. On y voit une nuit étoilée.

Martine Laffon et Martin Jarrie nous offrent un chef-d’œuvre où les grandes lignes de l’histoire sont merveilleusement illustrées charmant votre œil et celui des petites. Elles peuvent étayer votre lecture à vos enfants en la rendant plus vivante. Tous deux nous racontent les exploits, mais aussi les faiblesses de ces êtres d’exceptions. Vous serez amené à faire plus ample connaissance avec eux.

Chaque histoire des Héros de la mythologie grecque est introduite par une illustration qui met en scène le personnage principal. Ainsi pour Persée : il tient dans une main la tête de la Méduse avec à ses pieds des serpents.

Les titres de chacune des parties de ce livre de Martine Laffon et Martin Jarrie sont toujours des plus parlants dont « Persée et son incroyable destin ». Le plus souvent les titres sont punchy, ils attirent le lecteur ou captivent l’attention des enfants à qui l’on raconte l’histoire. Certains titres rappel la forme de ceux des contes. Cette idée d’histoire à conter est renforcée dès le début « Il y a très longtemps en Grèce vivait… ».

Dans Héros de la mythologie grecque, la destinée, les prophéties semblent se jouer des héros on retrouve parfois des phrases répétées comme des sortes de leitmotiv. « Quand le destin est en marche qui peut l’arrêter ». Donnant limite l’idée de fatalité ou de destin déjà tracé, inéluctable. On retrouve cette citation à la fin et en conclusion. Martine Laffon et Martin Jarrie nous narrent leurs récits avec des phrases courtes, incisives, mais surtout facilement compréhensibles pour les enfants à qui vous pourrez être tenté de lire ce beau livre.

Dans Héros de la mythologie grecque le langage familier est de temps en temps utilisé rendant encore plus visuelle l’action. On a l’impression de voir l’histoire se dérouler devant nos yeux. Cela donne presque l’idée de contrepoint comique « se tordant les mains, certain que les Gorgones n’en feraient qu’une bouché », « Zeus voyait bien que son fils ne savait pas quel chemin prendre pour aller combattre les Gorgones. Il appela donc Hermès, un dieu très rusé et la déesse Athéna sa fille préférée pour aider Persée ».

Le style de cet ouvrage proposé par les Édition Les Fourmis Rouges est fluide et vif. Cela rend la lecture des plus facile et confirme l’idée de livre adressé aux enfants ainsi qu’à ceux qui comme moi ont gardé leur âme d’enfant et qui sont passionnées par la mythologie grecque. Avec ce beau livre proposé par les Éditions Les Fourmis Rouges nous plongeons en immersion totale dans l’univers de ses personnages épiques.

Dans Les Héros de la mythologie grecque de Martine Laffon et Martin Jarrie les illustrations donnent corps au texte, dans un style des plus coloré assez enfantin, mais surtout des plus expressifs. Nous pouvons ainsi voir Persée survolant les 3 grées chaussé des chaussures de Hermès et paré du bouclier d’Athéna.

Vous pourrez parfois voire des images crues, mais pas trop effrayantes. On peut par exemple voir Persée après qu’il est coupé la tête de Méduse. Le corps de celle-ci repose à ses pieds dans un bain de sang. Elle est seins nus, ses griffes sont acérées. La symbolique souvent des plus présente dans ce livre proposé par les Éditions Les Fourmis Rouges, est ici plus qu’explicite nous pouvons apercevoir sur la jupe de Méduse des motifs macabres, synonymes de mort : crâne, cœur, cerveau….

Héros de la mythologie grecque nous entraîne ensuite à la suite d’Œdipe. L’image d’introduction reprend une étape clé de l’histoire de cet être d’exception sa confrontation avec le Sphinx. Le titre de cette nouvelle aventure des Héros de la mythologie grecque résume assez bien le récit : « Œdipe et la malédiction des dieux ». L’histoire débute par une mise en garde non suivie figure que l’on retrouve souvent dans les contes « Laïos le roi de Thèbes aurait dû écouter les divinités. Elles lui prédisaient un grand malheur si jamais il avait un fils, mais il ne les écouta pas ».

Si l’on peut dire c’est l’élément déclencheur qui va entraîner la suite des événements. L’oracle lui prédit que son fils le tuera. Une illustration nous montre Laïos quittant précipitamment la forêt où il a laissé son fils à la merci des bêtes sauvages. On voit en arrière-plan des animaux menaçant et qui semblent limite le chasser.

Comme dans l’histoire précédente des Héros de la mythologie grecque la phrase « quand le destin est en marche qui peut l’arrêter » semble ici appropriée, même si elle n’est pas présente dans le texte. Le destin, les dieux semblent ligués contre Œdipe, nous retrouverons ce cas de figure dans d’autres récits de Héros de la mythologie grecque. Élevé par le roi Polype et la reine, un oracle lui prédit qu’il tuera son père et épousera sa mère à ces mots Œdipe s’écrit « Je suis maudit ». Il décide de fuir, car il croit que ce sont ses vrais parents, mais on ne peut pas échapper à son destin.

Comme à chaque nouvelle aventure les images restituent à merveille les grands points de l’histoire. Sur l’une d’elle on peut voir Œdipe et le Sphinx. Aux pieds de ce dernier, on retrouve une imagerie des plus macabres, des plus explicites : un monticule d’ossements appartenant à ceux qui n’ont pas résolu l’énigme.

Le prochain héro de la mythologie grecque à être abordé est Thésée. Il nous entraîne dans une aventure qui semble à la fois effrayante et dangereuse. Le titre est des plus prometteur « Thésée et le monstre des profondeurs ». L’image d’introduction résume parfaitement l’intrigue. Nous y voyons le héros surplombé par un labyrinthe qui prend la forme de la tête du minotaure. On retrouve dans Thésée la notion de mise en garde non prise en compte.

Dans Héros de la mythologie grecque de Martine Laffon et Martin Jarrie, on suit avec passion les mésaventures de ces héros. On est captivé par les histoires que nous avons le plaisir de retrouver dans un style facile à lire.

Ce beau livre des Éditions Les Fourmis Rouges nous invite à suivre la quête de la toison d’or au côté de Jason. En introduction du récit l’image d’ouverture représente le héros l’épée à la main et la toison d’or étendue sur son autre bras. Le cadre entourant ce dessin rappel les écailles d’un dragon.

Le titre est des plus attractif « Jason ou comment s’emparer de la toison d’or ». Ce récit est raconté à la première personne : Jason nous narre son histoire. Nous retrouvons à nouveau la figure de la mise en garde, de la prophétie non prise en compte. Ses propos laissent deviner un égo démesuré voire de l’ubris « oui moi, Jason, je suis l’homme qui marche un pied nu l’autre chaussé », « Tremble Pelien, les dieux t’ont averti en songe je suis celui qui vengera son père. Ainsi parlait Jason, le fils unique du roi Egon qui régnait en Thessalie avant d’être détrôné par Pelas ».

Comme on a pu le voir précédemment dans les deux premiers portraits de Héros de la mythologie grecque, Jason semble lui aussi confronté à un destin inéluctable. Ce texte nous entraîne au cœur de l’action. L’histoire nous est racontée à la première personne du singulier. Nous voyons à travers les yeux de Jason. Ses faits d’armes l’ayant mené à la toison d’or nous sont énumérés.

L’histoire est des plus émouvante, car nous avons accès à ses pensées. Elle semble en demie teinte. Les personnages impliqués semblent des plus complexes. A notre plus grand étonnement, nous plongeons dans l’horreur et somme amené à nous demander si la victoire est toujours une bonne chose.

Le livre Héros de la mythologie grecque nous amène à suivre les 12 travaux d’Héraclès devenue pour l’occasion « les 12 épreuves d’Héraclès ». Nous plongeons au cœur de l’action « la nuit était sombre et profonde. Silencieux et à l’affût, prêt à bondir sur sa proie ». Voici comment nous est introduit la 1ere épreuve d’Héraclès, celle l’opposant au lion.

Les travaux que notre héros doit surmonter, nous sont présentés comme des épreuves pour racheter sa crise de folie l’ayant menée à tuer sa femme et ses enfants. On entend plusieurs fois la même phrase sorte de leitmotiv « les divinités te pardonneront peut-être ton crime ». La réussite de ses exploits est à chaque fois acclamée et met en valeur une de ses qualités (courage, vaillance…). Les épreuves sont parfaitement illustrées.

Notre odyssée dans l’univers de la mythologie grecques entamé grâce à ce livre de Martine Laffon et Martin Jarrie se clôture sur le récit d’Ulysse. L’illustration d’introduction représente ce dernier sur son navire, en arrière-plan on aperçoit Pénélope en train de filer.

Ce récit s’intitule « Ulysse ou comment devenir un homme ». Il nous est annoncé que cela fait 10 ans qu’Ulysse n’a pas revu l’Ithaque, une nette insistance est marquée sur la durée. Nous apprenons qu’il est sur le chemin du retour « mais aujourd’hui, il se réjouit avec ses amis » car Ulysse rentre. On ne peut être tenté de penser au générique d’Ulysse 31 « A travers l’espace et le temps, un vaisseau s’en vient… ».

Il a hâte de rentrer chez lui, sur la route Ulysse commet le pire de crime cela contre l’avis de son équipage. Une fois arrivée sur l’île des Cicones, il pile et tue provoquant le courroux des dieux. Zeus le condamne à errer sur la mer avec son équipage durant 10 ans pour payer ses crimes « ainsi en ont décidé les dieux ! malheur à nous je les ai offensés en attaquant les Cicones. Quel sera notre destin ?».

Le destin et sa fatalité sont toujours présents et semblent peser sur Ulysse. Après de multiples péripéties et pertes, nous pouvons visualiser les épreuves qu’il devra relever afin de redevenir un homme ou plus exactement quelqu’un de bien. Nous pouvons en voir certaines représentations. L’une d’elles représente Ulysse au pied d’un cyclope menaçant dont la bouche est comme le dit le texte aussi grosse qu’un gouffre.

Cet ouvrage des Éditions Les Fourmis Rouges saura vous captiver. Il s’adresse à tous, on a qu’une envie une fois commencée : le dévorer d’une traite. Vous pouvez aussi vous amuser à lire une histoire chaque soir à votre enfant avant de dormir. Cela afin de partager un moment privilégié avec lui voire encourager son imagination ou son intérêt pour la mythologie grecque.

Retrouvez votre âme d’enfant en partageant les aventures épiques d’hommes d’exceptions grâce à Héros de la mythologie grecque de Martine Laffon et Martin Jarrie

Héros de la mythologie grecque de Martine Laffon et Martin Jarrie. Edition Les Fourmis Rouges

Prix : 25 €

Pour plus d’info/ vente en ligne: https://editionslesfourmisrouges.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam