Culture

Apprenez tout en vous amusant comment survivre dans un film d’horreur grâce à Seth Grahame-Smith

Comment survivre dans un film d'horreur? de Seth Grahame-Smith.  Éditions Ynnis. Photo: Philippe Lim
Comment survivre dans un film d’horreur? de Seth Grahame-Smith. Éditions Ynnis. Photo: Philippe Lim

Fan de films d’horreur, si vous vous êtes toujours demandé comment survivre dans un film d’horreur ce livre est fait pour vous. Suivez le guide si vous désirez survivre. Seth Grahame-Smith nous guide pour notre plus grand plaisir dans le terreurverse. Attention la mort nous y guette sous de multiples formes. Comme nous nous en rendrons compte bien souvent c’est leur stupidité qui est la cause de la mort de nombreux personnages.

Culte. Passionnant. Amusant. Surprenant. Voici les termes qui caractérisent le mieux Comment survivre dans un film d’horreur de Seth Grahame-Smith. Comme gage de qualité la préface de ce livre proposé par les Éditions Ynnis est signée par le regretté Wes Craven. Celle-ci prend la forme d’une lettre d’excuse du réalisateur.

Tout comme l’ouvrage en lui-même la préface est des plus hilarantes. Ainsi Wes Craven se confie bien sûr sous le sceau de l’humour. « Il y a quelque chose que je veux vous avouer depuis longtemps, quelque chose qui mine ma conscience depuis des décennies.Et je dois l’admettre il n’est jamais facile de l’écrire sans être émue. /Je suis désolé/ Je suis désolé pour ces innombrables personnages dont j’ai abrégé la vie. Les personnages qui ont été les sacrifiés involontaires à mon art ».

Wes Craven énumère les différents types de films d’horreur que nous avons tous au moins une fois dans notre vie rencontré. Pour ma part, je ne suis pas désolée, car chacune de ses œuvres est devenue culte. L’illustre réalisateur conclut la préface de ce livre proposé par les Éditions Ynnis ainsi : « et bien que je sois heureux que quelqu’un ait finalement écrit un guide pour les aider à survivre je me demande si cela changera quelque chose. La mort trouve toujours son chemin ».

Fan inconditionnelle des films d’horreurs auxquels j’ai consacré une partie de deux de mes mémoires. J’ai tout de suite été séduite par ce guide de survie original de Seth Grahame-Smith. Comment survivre dans un film d’horreur est tout à la fois un hommage au genre, mais aussi à l’un des maîtres incontestés du genre malheureusement disparu trop tôt.

Ainsi une technique de survie s’appuie sur l’acronyme de son nom. A savoir la méthode C.R.A.V.E.N. pour survivre (couverture, reconnaissance, arsenal, véhicule, évasion, Nord). Je vous laisse le plaisir de découvrir cette technique plus en détail dans ce guide culte proposé par les Éditions Ynnis.

Dans Comment survivre dans un film d’horreur de Seth Grahame-Smith la couverture donne le ton. Sur un fond turquoise tous les tueurs de films d’horreur prennent la pause. On retrouve entre autres : Leatherface, Jason, Freddy, Alien….

Au premier plan, plus exactement au milieu d’eux. Nous apercevons une femme inquiète, apeurée, lampe de poche à la main. Cependant dans Comment survivre dans un film d’horreur il faut se méfier des apparences. Une fois que l’on soulève la couverture transparente qui couvre le livre proposé par les Éditions Ynnis. Tout change, ainsi la femme n’a plus l’air si innocente. Bien au contraire, elle affiche un air des plus sadique et a une hache à la main. Elle est prête à en découdre. Nous retrouvons notre pauvre Sadako toujours isolée, perdue sur le quatrième de couverture. Elle erre seule dans les bois.

Seth Grahame-Smith est coutumier du genre. Cet auteur de Best-sellers est à l’origine entre autres d’Orgueil et préjugés et zombie, de même que d’Abraham Lincoln chasseurs de vampires. Seth Grahame-Smith s’est aussi essayé avec succès à la réalisation. Comment survire dans un film d’horreur deviendra rapidement un livre culte pour nous. On doit ce chef d’œuvre des plus déjantés et complet aux talents combinés de l’auteur et de Chris King pour les illustrations.

Tout au long de notre lecture de ce guide de survie hors norme proposé par les Éditions Ynnis, il nous faudra être des plus attentifs. Cela afin de retrouver les multiples références faites aux films d’horreur. Si comme moi vous êtes une ou un fan du genre, cela ne vous prendra pas longtemps.

Seth Grahame-Smith dans Comment survire dans un film d’horreur nous fait partager sa passion pour le sujet. Cela tout en restant des plus objectifs. Plus d’une fois nous serons amené à rire voire à être d’accord avec lui. Plus particulièrement quand il met en lumière les incohérences et grosses ficelles du genre. Parfois nous nous en sommes rendu compte, mais quelques fois cela nous a échappé. Enfin plus maintenant.

Laissons maintenant la parole à notre guide et expert du terreurverse Seth Grahame-Smith. Voici comment il introduit son guide de survie proposé par les Éditions Ynnis. L’auteur le fait toujours avec beaucoup d’humour. Ce qui caractérise tout au moins pour cet ouvrage son style d’écriture.

« Les personnages de films d’horreur ont toujours occupé une place à part dans mon cœur. Vous ne pouvez que prendre en pitié ces pauvres gens (…). Et pourtant aussi stupides et démunis que soient les victimes de ces histoires, j’ai de la pitié pour elles.

Oui j’adorais les voir se faire mettre en pièces. Oui jai ri à leurs fins horribles(…).  Mais il y avait toujours une petite part en moi. La part vraiment au fond de moi qui est toujours capable d’empathie envers les autres qui voulait vraiment les aider.

J’ai donc écrit ce livre en hommage aux plus pathétique de ces créatures dans l’espoir d’arriver à deux nobles buts : 1- Aider ne serait-ce qu’un personnage à améliorer ses chances de survie dans un film d’horreur. 2- Eviter de me retrouver à la rue pour loyer impayé ».

 Seth Grahame-Smith nous invite ensuite à le suivre. « Et maintenant suivez-moi si vous voulez survivre ? ». Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part je me suis empressé de le suivre au cœur de ce guide de survie proposé par les Éditions Ynnis.

Tout au long de Comment survivre dans un film d’horreur l’auteur use pour notre plus grand plaisir d’humour, mais aussi d’une bonne dose de second degré. Seth. Grahame-Smith ne nous en apparaît tout à la fois que des plus amusants, mais aussi des plus sympathique. Suivons le maintenant dans le terreurverse pour avoir une chance de survivre. Chaque chapitre de cet ouvrage proposé par les Éditions Ynnis s’ouvre par une citation extraite d’un film d’horreur.

En introduction du premier Chapitre Bienvenue dans le terreurverse, la parole est donnée au cultissime Docteur Loomis. « La mort a élu domicile dans votre ville. Je suis sûr de ce que j’avance. Ou vous décidez de l’ignorer ou vous m’aidez à la combattre ». Halloween la nuit des masques 1978. On ne pouvait rêver mieux comme entrée en matière dans l’univers de Comment survivre dans un film d’horreur. Ce film est le précurseur de la mode du Slasher movie.

Tout au long de ce guide proposé par les Éditions Ynnis la part belle est donnée aux illustrations de Chris King. Elles nous révèlent tout son talent et donnent corps au livre de Seth Grahame-Smith. Nous permettant de plonger en immersion totale au cœur de Comment Survivre dans un film d’horreur.

Voici comment est introduit le premier chapitre. Nous sommes plongés au cœur du sujet. « Ceux d’entre nous qui se retrouvent coincés dans un film d’horreur ont le choix : soit ils suivent le troupeau et marchent vers l’abattoir, soit ils se battent. Oui la route est longue jusqu’au générique de fin. On le sait le sort ne nous est pas favorable. Mais ce n’est pas une excuse pour abandonner et laisser le réalisateur Faire ce qu’il veut de nous. Choisissez d’apprendre les nouvelles règles. Choisissez de les utiliser en votre faveur. Choisissez la vie ».

Tout au long de ce guide de survie proposé par les Éditions Ynnis l’auteur nous posera des questions à la fois des plus farfelue et des plus vitales. En réponse, Seth Grahame-Smith nous donne des solutions et conseils des plus efficaces. La première question et la plus importante : « Comment savoir si je suis dans un film d’horreur ? ».

L’auteur nous explique que : « les personnages de films d’horreur ne sont pas tués par des monstres armés de machette ou des psychopathes réincarnés. Ils sont tués par leur propre ignorance. Leur ignorance du danger mortel qui les entoure, du boucher tapit dans chaque ombre, des nouvelles règles ». De même que « l’ignorance du fait qu’ils vivent dans un film d’horreur ».

Dans Comment survivre dans un film d’horreur, on ne peut qu’être d’accord avec Seth Grahame-Smith. Le plus important est de rester des plus attentifs. Ainsi « parfois les indices ne laissent aucun doute, parfois ils sont plus subtils ». L’auteur nous livre avec beaucoup d’humour les clefs pour survivre dans les films d’horreur. Il souligne de même les incohérences, grosses ficelles, clichés propres au genre. Une chose est sûre vous aller mourir de rire.

Ainsi dans la section « Regardez autour de vous, car l’environnent apporte des indices ». « Entendez-vous des bruits bizarres ? Est-ce que des Shhh Shhh des hahaha ou des frottements métalliques semblent venir de nulle part ? le volume de la musique augmente-t-il à chaque fois que vous ouvrez une porte? Si la réponse a l’une des questions est oui alors nous devons envisager la possibilité que vous êtes piégé dans un film d’horreur ».

Comme nous avons déjà pu le constater il nous faudra être attentif tout au long de Comment survire dans un film d’horreur. Seth Grahame-Smith s’amuse dans ce guide de survie proposé par les Éditions Ynnis et nous amuse.

Il semble s’adresser aux fans inconditionnels du genre dont je fais partie. L’auteur pointe du doigt les incohérences des films d’horreur dans un style amusant et sans mâcher ses mots. Ainsi Seth Grahame Smith nous conseille entre autres de vérifier les calendriers.

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais on a la sensation que « dans un film dhorreur le calendrier ne compte que trois mois : juillet, octobre et décembre (…) ». « De même si chaque 13 tombe un vendredi oublié vous êtes fichus ». De plus il nous fait remarquer non s’en raison de multiples choses, nous poussant à réfléchir.

Dans ce guide de survie vous irez de surprise en surprise. Les films d’horreur y sont entièrement décryptés pour notre plus grand bonheur. Nous sommes de même conviés à regarder notre montre. Seth Grahame-Smith nous fait habilement remarquer que « un film d’horreur compte toujours 24h, mais 21h d’entre elles sont toujours nocturnes ».

De même l’auteur de Comment survivre dans un film d’horreur nous donne les clefs pour savoir si nous sommes dans une suite. Selon lui « plus vous apparaissez tard dans la franchise plus vous avez de chance de survivre ». Il dit de même une chose qui se révèle être souvent des plus vrai. A savoir « Avec chaque suite le scénario devient moins bons, les méthodes du tueur-plus prévisibles (…) ».

Dans cette section de ce guide de survie proposé par les Éditions Ynnis, « Les avertissements que vous êtes dans une suite » sont des plus ironiques, drôles. Cependant ils se révéleront pour la plupart des plus vraies. Ainsi « Vous allez dans une université sans nom, dans un état non-identité et vos amies n’arrêtent pas de répéter « tu le crois nous sommes à la fac maintenant ? », « Jamie Lee Curtis est votre mère/ vous êtes en 3D, dans l’espace / vous avez l’impression d’être là pour l’argent ? » Parfois, j’ai malheureusement la sensation que c’est la dernière possibilité qui est la bonne.

Ce guide de survie proposé par les Éditions Ynnis est des plus riche et comblera tous les fans de films d’horreur. Seth Grahame-Smith nous donne plusieurs pistes pour savoir Comment survivre dans un film d’horreur.On peut ainsi observer plusieurs « sièges éjectables ».

À savoir une solution pour vous sortir d’un mauvais pas. La première qu’il nous donne toujours dans un style décalé est le changement de genre. L’auteur nous conseille entre autres de : « pétez cela devrait être facile comme vous n’êtes qu’à quelques secondes de relâcher vos sphincters ». On basculerait alors dans le « genre comédie adolescente ».

Tout le terreurverse sera décrypté pour notre plus grand plaisir dans ce guide de survie proposé par les Éditions Ynnis. Dont les « 7 pêchés capitaux de l’horreur ». Mais aussi « les signes indiquant que vous devez arrêter immédiatement de taquiner cet élève ».

A la fois hilarant et tellement vraie « il ou elle regarde sans cligner des yeux au loin ». Mais surtout et nous avons pu le voir de nombreuses fois « le vent commence à s‘engouffrer dans ses cheveux quand bien même vous êtes en intérieur ». Je vous laisse le plaisir de découvrir les autres pistes et solutions qui émaillent les différentes parties de Comment survivre dans un film d’horreur.

De même Seth Grahame-Smith nous dresse dans la section « A l’école de survie des slashers » les portraits détaillés de ces derniers. Comme cela sera le cas tout au long de ce guide de survie proposé par les Éditions Ynnis nous succomberons aux splendides illustrations de Chris King.

Ainsi pour cette section on aperçoit Laurie Strode. Face à nous, elle regarde un texto. Dans son autre main, elle tient une poêle levée. Elle est prête au combat. En arrière-plan, Michael Myers se recoiffe grâce au reflet de la poêle tout en tendant un bras vers Laurie.

Comme on peut s’en douter dans le terreurverse les slashers sont la principale cause de décès.  C’est pourquoi il est important de connaître son ennemi. Seth Grahame-Smith nous indique donc: comment les identifier, comment s’en débarrasser, mais aussi leurs armes favorites et leurs habitats.

Dans Comment survive dans un film d’horreur vous découvrirez entre autres comment survivre aux grandes vacances. L’auteur nous fera habilement remarquer dans ce guide de survie proposé par les Éditions Ynnis plusieurs vérités fondamentales propres aux films d’horreur ou plus exactement clichés. Ainsi « les véhicules de films d’horreur ont des capteurs qui coupent le moteur quand un mélange d’isolement et de mal se font sentir ».

De plus, un peu plus loin toujours lié au thème des véhicules. Pas besoin de casser une vitre. La voiture ne sera pas verrouillées, de même une fois le pare-soleil baissé les clefs tomberont sur vos genoux. Elle calera plusieurs fois puis finira par démarrer quand la créature tapera à la vitre.

De même, Seth Grahame-Smith dans Comment survivre dans un film d’horreur nous conseille de nous méfier de notre curiosité. Pour le coup dans ce genre, elle est plus qu’un vilain défaut et peut se révéler mortelle. La curiosité y équivaut à la stupidité.

Exemple classique dans un film d’horreur quand une fenêtre claque. La curiosité pousse les personnages à vouloir en découvrir la raison. Ce qui finit inévitablement par la mort. L’auteur nous met en garde contre le téléphone portable. Dans le terreurverse vous pouvez vous attendre à ce que votre téléphone vous lâche constamment quand vous en aurez le plus besoin ou signale votre présence. »

Toutes les thématiques propres aux films d’horreur seront abordées et analysées pour notre plus grand bonheur, cela toujours avec beaucoup d’humour. Nous y découvrirons entre autres comment survivre à une maison hanté, à des objets maudits, aux zombies, à une invasion extraterrestre et j’en passe et des meilleurs. A chaque problème sa solution.

Seth Grahame-Smith plante toujours avec brio le décor en faisant référence à des classiques du genre à vous de jouer pour les retrouver. Pour les fans de films d’horreur, cela ne s’avérera pas compliqué. Parfois c’est le titre d’une section qui donne des indices « Que faire quand votre champ de maïs est infesté d’enfants fanatiques ? ». Question des plus cruciale. Elle renvoie en même temps au film Les Démons du maïs (Childrens of The corn). Mais aussi à la nouvelle de Stephen King dont il est inspiré.

Tous fans de film d’horreur qui ce respect fera de ce livre proposé par les Éditions Ynnis son livre de chevet. Si vous vous êtes toujours demandé : comment survire à un film d’horreur spatial ? comment réaliser un exorcisme? Pourquoi le héros ou l’héroïne est assez stupide pour aller vérifier quand ils entendent un bruit ? Ce guide de survie de Seth Grahame-Smith est pour vous.

Comment survivre dans un film d’horreur se conclut par une annexe. Celle-ci nous livre une liste des plus complète de films d’horreur. Elle est enrichie de commentaires. Cette section finit en beauté ce guide de survie proposé par les Éditions Ynnis en nous donnant une sélection d’œuvres à voir ou à revoir.

Coincez dans un film d’horreur vous ne mourrez pas bêtement comme la majorité des personnages grâce au guide de survie de Seth Grahame-Smith.

Comment survivre dans un film d’horreur de Seth Grahame Smith. Éditions Ynnis. Prix : 17,95 €

Pour plus d’info : https://ynnis-editions.fr/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam