Culture,  Mode

Découvrez avec Paris à tout prix les mésaventures d’une Fashion victim perdue dans son Maroc natal

Maya une parisienne d’origine marocaine ne connait que le luxe, les marques et l’univers de la mode. Fashion victim à 100%, elle est passionnée par son travail qui lui promet un brillant avenir sous la forme d’un CDI. Maya vie au rythme de ses soirées dans un univers où l’apparence est primordiale.

Tout bascule, le jour où elle se retrouve expulsée en 24h, car son permis de travail a expiré depuis un an.

Propulsée au Maroc, Maya va tout faire pour rejoindre Paris et décrocher son CDI…

Amusant. Voici le terme qui caractérise le mieux le premier film de Reem Kherici. Paris à tout prix est bluffant principalement grâce aux nombreuses scènes comiques jouant sur les quiproquos, le dépaysement d’une addict de la mode qui retrouve ses origines.

Le plus amusant est l’humour décalé et plein de fraicheur du frère de Maya: Tarek. Il essaye avec ironie de lui faire prendre conscience de son attitude par rapport aux siens.

Tarek joue sur les préjugés de cette parisienne so fashion qui se croit perdu en plein Moyen-âge dans son pays d’origine. L’un des moments les plus hilarants repose sur le gag à répétition (on le retrouve souvent dans le film) concerne les toilettes. Tarek lui fait croire qu’elle doit choisir un buisson pour se soulager, les travaux d’agrandissement de la maison ayant été trop couteux.

Paris à tout prix est un pur moment de bonheur qui exploite un large panel d’émotions restitué à la perfection par le scénario. Reem Kherici dévoile la superficialité des relations dans l’univers de la mode. La maison de couture pour laquelle Maya travail est peuplée de requins prêts à écraser les autres pour se mettre en avant.

Le jeu des acteurs dont celui de Reem Kherici est remarquable. Elle donne corps au personnage de Maya: une Fashion victim perdue, décalée par rapport au monde qui l’entoure, elle doit réapprendre à ouvrir son cœur.

Vous pourrez remarquer l’apparition de quelques guest qui se prêtent au jeu avec humour: Stéphane Rousseau est Nicolas le styliste de la maison de couture, il a le droit de vie et de mort sur ses employés mais Nicolasse révélera des plus attachants. Florence Foresti joue une physionomiste allumée et François-Xavier Demaison un amoureux éconduit par Maya.

Vous suivrez avec passion l’évolution du personnage de Maya qui de rencontre en rencontre va se redécouvrir.

Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour atteindre votre objectif. Suivez avec passion les périples de Maya dans Paris à tout prix pour accomplir ses rêves.

Paris à tout prix de Reem Kherici, avec Reem Kherici, Stéphane Rousseau, Cécile Cassel,…Durée: 1h35

Sortie en salle le 17 juillet 2013

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam