Culture

Découvrez l’univers décalé, les pensées pleines d’humour et de bon sens des Demoiselles de Paris

Hilarant. Voici le terme qui correspond le mieux à ce livre qui allie avec brio aux bons mots d’Aurélie Antonili, les illustrations de Carole Wilmet qui donnent vie aux textes.
Vous allez découvrir dans ces pensées pleines de peps le quotidien des Demoiselles de Paris : parisiennes Fashion perdues dans les rues de Paris. Préparez-vous à passer un moment unique des plus amusants, avec Les Demoiselles de Paris mettent les points sur les i prolongement direct du site www.lesdemoisellesdeparis.com.
Les Demoiselles de Paris se livrent dans toutes leurs fantaisies et vous divertissent de multiples façons en s’adressant aussi bien aux parisiennes qu’à tous ou toutes. Pour votre plus grand plaisir, vous y trouverez des proverbes détournés à l’ironie doucement acidulée, mais qui si on y réfléchit bien sont loin d’être vide de sens «Si derrière chaque grand homme se cache une femme, il faut bien reconnaitre que derrière chaque grande femme se cache aussi un homme (mais avec deux trois idées en tête)».
Censées et amusantes Les Demoiselles de Paris mettent les points sur les i tournent de façon décalé toutes nos pensées les plus secrètes avec humour, même les plus cocasses qui ont pu traverser l’esprit de certaines un court instant «Les Demoiselles de Paris se demandent dans quelle mesure il est possible de faire confiance à un homme capable de dégrafer en un quart de seconde un soutien-gorge de l’index et dans le noir, quand il leur faut 10 fois plus de temps pour exécuter le même exercice en plein jour et avec les deux mains».
Vous y trouverez aussi quelques clichés détournés de façon amusante sur la vie sentimentale des femmes et ses couacs «- Tu prends quoi? /- Le burger bacon. Et toi? /- La salade aux herbes. /- T’es amoureuse? /- Ouais, et toi? /- Je me suis fait larguer». Toutes en sachant trouver l’aspect positif face aux aléas du célibat et de la vie en général «L’avantage du célibat, c’est qu’on peut continuer à croire qu’on ne ronfle pas».
Toute la difficulté d’être une femme active qui aime bien profiter de la vie est restituée avec humour et parfaitement mis en image par les illustrations de Carole Wilmet «Un samedi ensoleillé avec une gueuele de bois, c’est un pei comme un pull sans manche ça ne sert à rien».
Vous vous projetterez facilement dans l’univers décalé, mais souvent si réel des Demoiselles de Paris. Vous y retrouverez les dangers de Paris et surtout d’employer le métro «Les Demoiselles de Paris pensent qu’elles finiront tôt ou tard, par mourir d’un arrêt cardiaque la gueule emplafonnée dans une porte automatique du métro».
Beaucoup d’entre nous se reconnaîtront dans cette anecdote avec les portes automatiques qui ne s’ouvrent pas ou sont déjà restées bloquer une fois le tourniquet passé.
Instants de vie pris sur le vif, situations rocambolesques, fantaisies et pensées décalées sont recueillies dans Les Demoiselles de Paris mettent les points sur les i. Pour prolonger l’expérience et éviter toute effet de manque une fois le livre finit n’hésitez pas connectez-vous à http://www.lesdemoisellesdeparis.com/.

Faites une cure de bonne humeur avec Les Demoiselles de Paris mettent les points sur les i. L’ouvrage pour commencer du bon pied sa journée on le lit et le relit d’une traite sans se lasser.

Les Demoiselles de Paris mettent les points sur les i, textes d’Aurélie Antonili et illustrations de Carole Wilmet, Edition Parigramme
Prix 12€

Pour plus d’info: http://www.parigramme.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam