Culture

Éveillez votre curiosité et votre côté aventurier avec les Étranges Escales de Patrick Baud

Étranges Escales de Patrick Baud. Éditions Dunod. Photo: Philippe Lim
Étranges Escales de Patrick Baud. Éditions Dunod. Photo: Philippe Lim

Dépaysant. Déstabilisant. Enrichissant. Voici les termes qui caractérisent le mieux ce carnet de voyages proposé par les Éditions Dunod. Patrick Baud créateur de la chaîne YouTube Axolot, nous fait partager son goût de l’aventure et des curiosités avec Étranges Escales.  Préparez-vous grâce à cet ouvrage proposé par les Éditions Dunod à découvrir 7 « grandes villes du monde comme vous ne les avez jamais vues ».

Patrick Baud va décrypter les secrets bien gardés de ces capitales qui recèlent milles et uns mystères ainsi que milles et un lieux étranges qui sauront vous captiver. Ces petites merveilles sont recensées selon certaines thématiques : architecture, art, musée, boutique, la ville et urbex. Pour cette dernière pour ceux qui l’ignorent, il s’agit d’exploration urbaine à savoir la visite de lieux abandonnés par l’homme d’une beauté poétique où la nature a repris ses droits.

La première étape de ses Étranges Escales de Patrick Baud, nous entraîne à Prague. L’une des capitales les plus magiques et romantiques d’Europe. Ce carnet de voyage proposé par les Éditions Dunod est des plus originales et complet. Il est agrémenté d’illustrations et de photos. Certaines mettent en scène notre explorateur : Patrick Baud. Ce dernier nous invite à le suivre afin de connaître certains secrets bien gardés sur ces grandes villes.

Tout commence avec un plan situant les points de curiosité évoqués dans ce carnet de voyages proposé par les Éditions Dunod. Pour poursuivre l’aventure voire pour la vivre en immersion totale, vous pourrez scanner le code QCR. Il vous donnera accès à une vidéo. Vous trouverez aussi en intro la fiche technique ainsi que la ville en 5 dates. Chaque lieu étudié à la loupe par Patrick Baud a sa phrase d’accroche. Elle cherche à éveiller l’intérêt des lecteurs et futurs explorateurs. Pour chaque lieu est précisé son année de construction, son adresse, ses horaires voire parfois son site web.

Prague est considéré comme une des plus belles villes d’Europe. On peut y voir un mélange de style témoignant de la richesse culturelle. Dans ce lieu le patrimoine historique côtoie d’étonnants bâtiments contemporains dont La Maison dansante à la fois poétique et étrange. Il s’agit de deux tours contorsionnées. Leurs courbes sont censées évoquer un couple en train de danser. Ce bâtiment est surnommé « Ginger et Fred ».

Vous serez émerveillé, captivé, votre curiosité sera titillée par les lieux étranges et merveilleux que vous croiserez durant votre lecture. Pour ma part, je me suis amusé à lister les lieux qui ont le plus retenus mon attention. Cela afin de les découvrir si j’étais amenée à visiter ses villes.

Pour Prague, j’ai ainsi noté par exemple la Tour TV ZigZhou à la fois étrange et surréaliste. Elle est envahie de sculpture de bébés géants qui l’escaladent. Prague a toujours captivé mon attention. Elle fait partie des villes que je désire visiter. Grâce aux Étranges Escales de Patrick Baud aux Éditions Dunod, j’ai quelques pistes de visites en dehors des sentiers battus et des thèmes classiques.

Ont aussi retenu mon attention : L’Ossuaire de Sedlec avec son accroche à la fois des plus évocatrices et des plus alléchantes. Ainsi ce lieu « ferait une parfaite résidence secondaire pour la Famille Adams ». L’Ossuaire de Sedlec s’adresse à ceux qui n’ont pas froid aux yeux. Son descriptif et les photos qui l’accompagnent ont su attiser ma curiosité « souvent cité parmi les lieux les plus effrayants au monde, cette chapelle unique en son genre est entièrement décorée avec des ossements humains ».

Cette décoration hallucinante des plus macabres est due au sculpteur Frantisek Ru et fut réalisée au XIXe siècle à la suite d’une restauration du bâtiment. Il fut chargé d’arranger les ossements de façon artistique. Quasiment tout le mobilier est issu de ce macabre recyclage. On peut noter entre autres un immense lustre entièrement réalisé en os humain.

Sur un autre ton, Prague abrite aussi un paradis pour les lecteurs addict et les passionnés d’art dont je fais partie : le Klementinum. Les photos présentent dans ce carnet de voyage proposé par les Éditions Dunod attestent qu’il s’agit de la plus belle bibliothèque au monde. Elle comporte plus de 6 millions de livres, mais le plus remarquable ce sont les peintures qui en décorent le plafond. Vous pourrez aussi y trouver une collection de globes anciens. Patrick Baud en plus de nous présenter des Étranges Escales, nous livre en complément le portrait de certains artistes, personnages clés tout en d’intéressant aussi aux mythes et légendes liés aux lieux ou à l’art.

Étranges Escales proposé par les Éditions Dunod nous invite ensuite à faire une étape par Londres. Pour Patrick Baud cette ville est un vaste cabinet de curiosités qui possède milles et un mystère. Mon attention dans cette partie a été particulièrement charmée par une curiosité étonnante et dépaysante qui mérite le détour : l’Aiguille de Cléopâtre. C’est le plus ancien monument de Londres. Cet obélisque égyptien a été offert au gouvernement britannique en 1819. « Lorsqu’elle fut installée au bord de la Tamise, une capsule temporaire a été enfermée sous son piédestal ».

Passionnée par le mythe du vampire et son évolution sujet sur lequel portait mon M2 il y a plusieurs années de cela. La légende du vampire de Highgate a su retenir mon attention. Ce mythe est associé au cimetière de Highgate. Il renfermerait outre de célèbres occupants dont Karl Marx, un locataire plus néfaste : un vampire. Il faut avouer que le décor s’y prête, le rendu est assez gothique avec ses tombes et pierres tombales entourés de végétation. La nature donne l’impression d’y avoir repris ses droits. Son atmosphère étrange a donné lieu à de multiples légendes dont la plus célèbre est celle du vampire de Highgate.

Plusieurs personnes rapportèrent d’étranges apparitions dans le cimetière. Certaines personnes allèrent jusqu’à prétendre qu’elles avaient été attaquées. On pourrait croire qu’il s’agit de vieille superstition, mais il n’en est rien. Ainsi le délire entourant cette légende atteignit son point culminant lors d’une grande chasse au vampire qui prit place en 1970.

Vous retrouverez aussi dans ce carnet voyages proposé par les Éditions Dunod qui récence les curiosités et autres merveilles des plus grandes capitales du monde d’autres anecdotes plus légères. Dont relative à Londres «ne soyez pas surpris si vous voyez des renards au beau milieu de la rue. On estime leur nombre à 10000 ». L’équivalent en plus élégant de nos pigeons. Ma curiosité a tout de suite été piquée, j’ai regretté de n’en n’avoir jamais vue au mieux j’ai vue des écureuils. Cela sera l’occasion lors d’un prochain séjour d’être plus attentive et à défaut de trouver Charlie, de trouver des renards.

Nous sommes ensuite invités par Patrick Baud à faire escale à Rome. Étranges Escales proposé par Les Éditions Dunod s’est fixé comme objectif de s’intéresser à ce lieu qui recèle une multitude de curiosités. Vous aurez ainsi la surprise grâce à Étranges Escales d’apprendre qu’à Rome se trouve la Pyramide de Cestius un magistrat romain « À l’époque tout ce qui touchait à l’Egypte était tendance à Rome ».

Un autre lieu cette fois plus étrange a su me captiver. Dans l’éventualité où je devrai me rendre à Rome, il y a de forte chance que j’y aille. Il s’agit du Palais Zuccari. Créé par Frédérico Zuccari ce lieu possède une façade des plus étonnantes, mais surtout des plus fascinantes de Rome. La porte d’entrée et les deux fenêtres du RDC se trouvent dans la gueule béante de trois créatures monstrueuses. Les passionnées d’art et de peintures porteront leur attention sur la superbe coupole trompe l’œil de l’église St Ignace-de-la-Loyola. Il s’agit d’une fausse coupole qui joue sur l’effet de perspective. En définitive le plafond est plat.

Les Étranges Escales proposées par les Éditions Dunod se consacrent ensuite à Paris qui n’a de cesse de nous surprendre et de nous révéler de nouvelles facettes. Dans un premier temps, j’ai été charmée par la magnifique photo du lac souterrain de l’Opéra Garnier qui est malheureusement fermé au public. Il s’agit d’un lac artificiel de 2000 m². Ce lac souterrain doit en partie sa notoriété à Gaston Leroux qui en fit le repère du Fantôme de l’opéra.

Patrick Baud nous invite à le suivre dans deux autres lieux magnifiques que je vais m’empresser d’aller visiter bien sûr dans la mesure du possible. Cela afin d’avoir le plaisir de les observer dans toutes leurs splendeurs. En commençant par la salle Brouste c’est la salle de lecture de la BNF Richelieu. J’ai bien conscience que malheureusement ce lieu est réservé aux chercheurs et aux étudiants et qu’en tant que visiteur lambda je pourrais juste l’admirer de l’entrée. L’autre lieu que par contre je compte bien explorer est l’église dite industrielle de Paris. On note dans son magnifique intérieur l’omniprésence de poutre.

Étranges Escales de Patrick Baud en plus de nous émerveiller par les splendeurs des curiosités qu’elles contiennent, s’adressent aussi à notre intellect de façon ludique. Ainsi grâce à une anecdote, vous apprendrez que le Sacré Cœur a été construit en pierres du Château Landon. Celles-ci produisent au contact de l’eau une substance blanche « le Sacré Cœur se nettoie donc chaque fois qu’il pleut ».

Prochain arrêt desservit par ces Étranges Escales proposé par les Éditions Dunod : New-York. Ce lieu regorge de curiosité dont on ignore l’existence dont des îles interdites à la visite comme Hoffman Island et North Brother Island qui sont toutes deux devenues des réserves naturelles et U thant Island.

Ma curiosité a été titillée par Sleep no more une pièce immersive librement adaptée de Macbeth. L’action se déroule à travers les 6 étages du Mc Kittrick Hotel. Une fois à l’intérieur on vous mettra un masque sur le visage. Libre à vous ensuite d’explorer l’édifice comme bon vous semble, de suivre le personnage de votre choix ou d’errer comme un fantôme. Cette partie m’a fait penser au résumé de Cadaver sur Netflix en espérant que la fiction ne rejoigne pas la réalité.

Patrick Baud nous invite ensuite à nous rendre à Berlin. Ville qui recèle de nombreuses surprises, elle est surnommée la ville aux milles ponts. Je dois avouer que ces Étranges Escales m’ont ouvert l’appétit et m’ont donné envie d’explorer ces villes. Dont Berlin avec son étonnant Aquadom situé dans le hall de l’hôtel Radisson Blu. C’est le plus grand aquarium cylindrique au monde. Il contient un ascenseur qui permet de le visiter de l’intérieur.

Vous pourrez de même vous amuser avec vos enfants ou bien si vous avez gardé votre âme d’enfant en tentant l’aventure de Tropical Island situé à environ une heure de Berlin. C’est dans cette partie du carnet de voyage proposé par les Éditions Dunod que nous retrouvons la thématique urbex. Patrick Baud nous entraîne à sa suite entre autres dans le Speepark un parc d’attractions abandonné où la nature a repris ses droits, ainsi qu’au Sanatorium de Beetlits. J’ai toujours trouvé un côté poétique voire surnaturelle à ces lieux.

Notre voyage au cœur des Étranges Escales proposés par les Éditions Dunod prend fin à Tokyo. Au programme entre autres : une gigantesque tête de Godzilla qui surplombe le quartier de Shinjohu. On peut l’entendre plusieurs fois par jour pousser son cri. Dans le même ordre d’idée on trouve un Gundam grandeur nature sur l’île artificielle d’Odaiba dans la baie de Tokyo. A différentes heures de la journée et pour votre plus grande surprise la statue se transforme. La nuit elle offre un spectacle de son et lumières.

Ce carnet de voyage s’intéresse ensuite aux cafés à thèmes qui sont une des spécialités de Tokyo. Pour ma part deux lieux ont retenu mon attention. Le premier sans grande surprise est le Vampire café qui donne l’impression selon l’auteur et cela est des plus prometteurs d’entrée dans la salle à manger de Dracula (cercueil, crâne…). Les desserts sont en forme d’araignée ou de pierre tombale. Dans un autre style le Ninja Akasaka vous transportera dans un Japon médiéval. Cela après avoir franchi un parcours souterrain rempli de passages secrets. Vous vous retrouverez à votre plus grande stupeur dans un petit village caché de l’Ère Edo. Vous serez servi par des ninjas. Ils vous feront de même « quelques démonstrations de leur technique ancestrale ».

Préparez-vous à entamer un voyage dépaysant et déstabilisant grâce aux Étranges Escales de Patrick Baud

Étranges Escales de Patrick Baud. Éditions Dunod. Prix: 19.90 €

Pour plus d’information : https://www.dunod.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam