Culture

Faites plus ample connaissance avec Gary Cooper un des piliers du cinéma américain

Gary Cooper, le prince de acteurs d'Adrien Le Bihan. Éditions Lettmotif
Gary Cooper, le prince de acteurs d’Adrien Le Bihan. Éditions Lettmotif

Les Éditions Lettmotif nous livrent une biographie des plus complète sur Gary Cooper. Son auteur Adrien Le Bihan rend hommage dans cet ouvrage à celui qu’il qualifie non sans raison de « Prince des acteurs ». Nous aurons l’occasion de voir tout au long de notre lecture que cette appellation lui correspond parfaitement.

Dans cette biographie proposée par les Éditions Lettmotif consacrée à Gary Cooper vous le découvrirez sous toutes les coutures. Adrien Le Bihan s’intéresse à tous les aspects tant personnels que professionnels de celui que Bertrand Tavernier qualifie d’« acteur miraculeux ».

L’expression « prince des acteurs » employé par l’auteur pour qualifier Gary Cooper semble aller comme un gant à cet acteur dont le tempérament modeste et la générosité était reconnues. Il n’hésitait pas à mettre en lumières ses partenaires de même que ceux avec qui Gary Cooper collaborait. Ce « prince des acteurs » a ainsi déclaré « toutes les personnes avec lesquelles l’acteur travaille : producteur, metteur en scène, preneur de son, scénariste sont aussi indispensables que lui ». Il est intéressant de noter que Gary Cooper reste un « modèle pour de nombreuses vedettes d’aujourd’hui ».

Ce livre proposé par les Éditions Lettmotif est des plus riches. Ainsi Adrien Le Bihan nous invite à suivre l’itinéraire ayant mené Gary Cooper au statut d’icône du cinéma. Sa vocation et son entrée dans l’univers du 7ème art ont été émaillées de multiples rencontres enrichissantes.

Tout commence « un jour de décembre 1924, Frank James Cooper, grand maigre aux yeux bleus marche sur un boulevard à Hollywood. Son vieux copain Jim Galen en voiture avec un champion de rodéo vers un studio de la Fox lui font signe de les rejoindre. En quête de salaire d’appoint pour l’hiver, ils lui expliquent qu’une journée de figuration peut rapporter 10 dollars (125€) et une chute de cheval jusqu’à 5. Le grand maigre qui ambitionne une carrière de dessinateur, mais qui a du mal à placer ses dessins et a besoin d’argent pour payer ses études se laisse tenter. Des trois lui seul va décrocher un boulot ».

Grâce à cette biographie consacrée à Gary Cooper proposé par les Éditions Lettmotif vous découvrirez chose à la fois étonnante et amusante que ses parents possédaient un ranch. De 1918 à 1920 Gary Cooper regagne le ranch familial et devient cowboy à plein temps. Il y a côtoyé durant son enfance de vieux pionniers farouches.

Ces derniers lui ont transmis « l’idée propre à l’ouest qu’un héros était un type qui ne parlait pas beaucoup et le peu qu’il faisait, il le faisait bien. Le mieux c’était sauter à cheval et tirer ». Avant de devenir « le prince des acteurs » comme le dit si bien Adrien Le Bihan voire l’acteur culte connu de tous. Gary Cooper a débuté en tant que cascadeur.

Cette biographie proposée par les Éditions Lettmotif comporte de multiples anecdotes des plus captivantes. Vous aurez l’occasion de découvrir pour votre plus grand plaisir l’origine de son nom de scène. Ainsi certains clients de son père (avocat) étaient liés au cinéma. Gary Cooper a pu côtoyer entre autres Marilyn Mills propriétaire d’une petite société de production. C’est elle qui l’a recommandé à un agent Nan Collins native de Gary dans l’Indiana. Cette dernière qui lui trouvera son nom de scène Gary Cooper.

Vous apprendrez de même que le meilleur conseil qu’il est reçu sur le jeu d’acteur lui a été donné par un avocat ami de son père qui le poussait vers Hollywood. Cet homme lui vantait le style de Rudolf Valentino « il pense ce qu’il fait. Il le pense si fort que sa pensée devient évidente pour le public. Quand il regarde une fille, tu sais qu’il pense qu’il va lui ôter ses vêtements. Quand il l’embrasse tu sais qu’il est déjà à mi-chemin au-delà de ce baiser ».

Le brio d’Adrien Le Bihan dans cette biographie proposée par les Éditions Lettmotif est de nous dresser en plus d’un portrait élogieux de Gary Cooper une histoire du cinéma. Ainsi parallèlement à la carrière du « prince des acteurs » accompagné d’une filmographie sélective et détaillée. Nous sommes invités à découvrir l’arrivée du parlant, qui signe la fin de certains acteurs et certaines actrices.

Confronté à cette nouveauté « Buddy Rogers, Richard Arlen, Gary Cooper et Jack Oakies. Les quatre principaux acteurs du studio Paramount concluront un pacte (…) si l’un d’eux ne réussissait pas son test chacun des autres lui reverserait 10% de leur salaire. Ils n’eurent pas à le faire ».

Dans cette biographie proposée par les Éditions Lettmotif sont aussi abordés : la censure, le syndicat des acteurs, le maccarthisme… Nous retrouvons aussi dans Gary Cooper, Le Prince des acteurs d’Adrien Le Bihan des anecdotes d’époque des plus croustillante. Certaines illustrent à merveille la modestie associée à la droiture et au sens de l’honneur de Gary Cooper.

Ainsi nous apprenons qu’il a donné sa chance à une star naissante maintenant des plus reconnus : Anthony Quinn. Ce dernier était venu en stop du Mexique pour le petit rôle qu’il ambitionnait dans The Plainmen. « Quinn avait fait assez bien semblant de parler cheyenne pour être essayé sur le plateau n°7 de la Paramount seul avec Mr Cooper ». De Mille pas très convaincu voulait le renvoyer, Gary Cooper s’interposa « ce garçon sera très bien (…) donne lui une chance ». En regard de la carrière d’Anthony Quinn on ne peut que se dire que le prince des acteurs avait peut-être discerné la star, le potentiel derrière le débutant.

Tout au long de cette biographie proposée par les Éditions Lettmotif, on peut remarquer de nombreuses citations d’artistes qui nous dressent le portrait comme le dit si bien Adrien Le Bihan du « prince des acteurs ». Celles-ci se rapportent à sa modestie, de même qu’au jeu d’acteur de cette artiste des plus complet. Il reste de nos jours un modèle pour de nombreuses vedettes.

Ainsi selon Cecil B De Mille « A quiconque va au cinéma je n’ai pas besoin de décrire la combinaison de souveraine assurance et de désinvoltures, obtenues sans effort apparent qui fait de Cooper un acteur d’une grande distinction ». « Il illustre le vieux dicton selon lequel l’art de l’artiste consiste à dissimuler son art ». De même selon Ingrid Bergman « quand il jouait il ne devenait pas un acteur, il restait exactement le même », « c’était l’acteur le plus naturel avec lequel j’ai travaillé ».

Acteur complet au talent reconnu encore ce jour, Gary Cooper a su marquer les esprits de façon inoubliable dont celui d’Adrien Le Bihan. Ce dernier lui rend hommage dans cette biographie des plus détaillée. Le seul petit bémol, mais qui ne retire rien à l’attrait de livre proposé par les Éditions Lettmotif : le manque de photo. Un portfolio aurait complété à merveille cet ouvrage.

Gary Cooper y est étudié voire décrypter dans son intégralité que ce soit à travers sa vie privée. Il fut un grand séducteur, ses amitiés dont avec Ernest Hemingway, mais aussi à travers ses œuvres. Comme le dit si bien Adrien Le Bihan « ce sont les films quelques soit leur qualité (…) qui nous instruise le mieux sur sa personne ».

« Le prince des acteurs » Gary n’aura bientôt plus de secrets pour vous grâce à cette biographie rédigée par un passionné Adrien Le Bihan. Ce dernier s’y intéresse aussi à l’histoire du cinéma. Nous découvrons ainsi les débuts de ce pilier du cinéma jusqu’à son apogée.

Suivez Gary Cooper à travers l’histoire de sa vie et celle du cinéma grâce à sa biographie proposée par les Éditions Lettmotif

Gary Cooper, le prince des acteurs d’Adrien Le Bihan. Édition Leitmotif. Prix : 26€

Pour plus d’info : https://www.edition-lettmotif.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam