Culture

Faites votre plein de films grâce à la Cinémathèque Française et Henri un ami qui vous veut vraiment du bien

Henri par La Cinémathèque Française
Henri Plateforme de La Cinémathèque Française

Durant cette période de confinement, les cinéphiles dont je fais partie regrettent de ne pas pouvoir ce faire un film. Si vous ne pouvez pas aller au cinéma, le cinéma viendra à vous grâce à La Cinémathèque Française et à Henri sa plateforme de films rares à voir en ligne gratuitement #culturecheznous.

Son nom Henri vient de celui du fondateur de La Cinémathèque Française : Henri Langlois. Son objectif était de sauver les œuvres et de les montrer ainsi que de créer un musée conservant et exposant tout ce qui touche au cinéma.

Tous les soirs à partir de 20h30 vous aurez le plaisir de découvrir un film parmi ceux que La Cinémathèque Française a restauré au cours des 20 dernières années. Mais rassurez-vous, si vous avez raté un des films, ils sont disponibles jusqu’à la fin du confinement.

Le but de la Cinémathèque Française est de diffuser le plus largement possible quelques pépites peu connues du patrimoine cinématographique. Vous y trouverez ainsi des merveilles souvent rares, voire inédites.

J’ai eu ainsi le plaisir de découvrir grâce à Henri et La Cinémathèque Française un grand classique de Jean Epstein datant de 1928 La Chute de la maison Usher. Ce film a su me séduire, car je suis une fan inconditionnelle d’Edgar Allan Poe. J’ai tout de suite été envoûtée par cette adaptation librement inspiré de l’œuvre du même nom de Poe.

La Chute de la maison Usher de Jean Epstein est une grande œuvre du cinéma muet à l’aspect plus que poétique, fantastique, captivant du fait entre autres : du jeu des acteurs des plus théâtralisé, de la mutation du réalisme que l’on retrouve entre autres dans le visuel qu’on a du manoir englouti par la brume comme le dit si bien le carton « l’accablante mélancolie des environs d’USHER semblant surnaturelle ». Il est question ici du manoir qui est personnalisé : humanisé, apparaît presque comme une créature étrange voire un monstre.

Thème cher des romans gothiques la mélancolie s’incarne dans cette œuvre d’Epstein. Côté très pictural du film qui joue sur les effets, la surimpression et le décor. Les espaces sont imposants parfois presque vides, ils écrasent les personnages principe souvent présent dans les romans gothiques anglais.

Ce film librement adapté de La Chute de la maison Usher comporte des références à d’autres œuvres du maître Edgar Allan Poe. On peut ainsi voir sur la légende d’un tableau le prénom Ligeia, l’un des thèmes centraux du film d’Epstein reprend celui du Portrait ovale de Poe.

Avec Henri vous aurez la possibilité de visionner deux autres œuvres de Jean Epstein, ainsi que d’Olan Lossetrani, Pierre Clementi, Abel Gance….

La Cinémathèque Française vous propose sur Henri des films souvent courts, mais surtout cultes à voir et à revoir pour votre plus grand plaisir. A défaut d’aller au cinéma pourquoi ne pas vous amuser à tenter de recréer l’ambiance chez vous en éteignant ou tamisant vos lumières. Avant de vous installer confortablement dans votre lit ou dans votre canapé un pot de friandises à portée de main afin de profiter de votre séance de cinéma privé grâce à la 4eme salle de La Cinémathèque Française.

Henri par La Cinémathèque Française
Herni Plateforme de La Cinémathèque Française

Profitez de votre temps libre pour visionner des films cultes, rares avec Henri la plateforme gratuite de La Cinémathèque Française

Pour plus d’info : https://www.cinematheque.fr/henri/

Rédactrice freelance, Pigiste

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam