Culture

Laissez-vous charmer par l’Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers aux Éditions Margot

Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers. Textes de Bernard Villiot. Illustrations : Adilson Farias. Photo: PhilippeLim
Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers. Textes de Bernard Villiot. Illustrations : Adilson Farias. Photo: PhilippeLim

La malheureuse princesse Éléonore de Meyfaysses devant le refus évident de son père à consentir à son mariage avec un crapaud s’est adressée au Syndicat de l’archimagie et de la sorcellerie afin de trouver la solution miracle. Touché par cette demande incongrue, ce dernier lui fait parvenir l’Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers. Cela afin qu’elle sélectionne celle ou celui qui exaucera son souhait.

Absurde. Malicieux. Drôle. Parfois à la limite de l’irrévérencieux. Voici les termes qui caractérisent le mieux ce livre pour enfants qu’ils soient petits ou grands. Nous devons cet Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers aux talents combinés de Bernard Villiot aux textes et Adilson Farias aux illustrations.

Le résumé de ce livre pour enfants donne le ton. Grâce à cet ouvrage proposé par les Éditions Margot, Petits et grands plongent pour leur plus grand bonheur dans un univers absurde lié aux contes de fée. Ainsi « Chère princesse, votre désir de voir votre crapaud chéri devenir un prince charmant afin de pouvoir l’épouser nous a profondément touché. Nous avons donc décidé de vous aider. Car nous autres sorcières et sorciers sommes capables du pire comme du meilleur. Vous trouverez ci-joint un catalogue qui vous permettra de choisir celle ou celui qui auront l’honneur d’exaucer vos souhaits ».

Cette introduction des plus alléchante est signée par le Syndicat de l’archimagie et de la sorcellerie. On retrouve à la fin de ce livre pour enfant le dessin d’un coupon réponse avec indiqué : « je soussignée … / Choisi la sorcière ou le sorcier… pour les raisons suivantes… ». Adopeunsorcier.com n’est pas loin.

Cet Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers nous plonge dans un univers absurde, amusant, décalé. Adepte des jeux de mots vous serez plus que jamais charmé par ce livre pour enfant proposé par les Éditions Margot. Pour ma part et je pense ne pas être la seule cela m’a fait penser par moment au Prince de Motordu.

L’alchimie est parfaite entre les textes de Bernard Villiot et les illustrations d’Adilson Farias dont les talents nous offrent une fenêtre sur leurs imaginaires. Petits et grands seront charmés par cet Abracadabrant catalogue des sorcières et de sorciers qui nous livre non pas le bottin mondain, mais un catalogue détaillé de sorcières et sorciers.

Tout commence dans ce livre pour enfants proposé par les Éditions Margot par une introduction. Elle reprend de façon plus détaillée le résumé de cet ouvrage. « Vous devez comprendre la réaction de votre père. Son refus d’entendre parler de fiançailles tant que le batracien qui fait battre votre cœur ne lui demandera pas votre main est tout à fait légitime. C’est une tradition un peu vieillotte mais qui reste la marque d’un profond respect à l’égard des futurs parents à plus forte raison quand ceux-ci sont roi et reine. Voici donc un catalogue qui vous permettra de choisir celui ou celle d’entre nous qui auront à la fois l’honneur et le plaisir de transformer votre crapaud chéri en un prince charmant ».

Nous pouvons noter et ce depuis le début un souci du détail des plus poussé qui transparaît déjà dans l’introduction. Ainsi elle prend la forme d’un papier à lettre avec indiqué dessus l’expéditeur et le destinataire. Toute la malice et l’habile jeu sur les mots de Bernard Villiot y est déjà visible. Nous sommes tentés tout au long de cet ouvrage proposé par les Éditions Margot de voir de multiples références. Ces dernières vous feront sourire voire rire.

Cette idée est déjà présente dans les adresses que ce soit celle d’expédition « au Syndicat de l’archimagie et de la sorcellerie, Service des requêtes un peu spéciale, 666 rue Belzébuth, Méphisto-sur-Pheles ». On retrouve ici le chiffre du diable, un de ses noms Belzébuth et un autre détourné Méphistophélès.

L’adresse du destinataire n’est pas en reste et est des plus explicite : « Princesse Éléonore de Mesfaysses, Château de la Poudre-aux-yeux, Royaume de l’épate et de l’esbroufe ». Le fil conducteur de cet Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers rappel l’univers des contes de fée. On peut être tenté de voir dans un premier temps une version détournée de la Princesse et du Crapaud.

Cet ouvrage proposé par les Éditions Margot donne la part belle aux illustrations et aux jeux de mots. Il s’amuse parfois à manier les rimes. Ainsi « A la Saint-Mortmentor si tu veux devenir affreux et fort croque une racine de mandragore ». Concernant Carabosse « A la sainte Carabosse va voir ton ami le colosse pour qu’il change les roues de ton carrosse ».

Nous pénétrons ensuite au cœur du sujet de cet Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers. Nous sommes invités à faire connaissance avec ces dernières et derniers.  Le premier à nous être présenté dans ce livre pour enfant proposé par les Éditions Margot est Mortmentor et les Mariols. Ces derniers comme on aura l’occasion de le voir portent bien leur nom, car comme le dit si bien l’expression ils ont fait les mariols.

Nous pouvons noter dans cette section de ce livre pour enfants une morale gentillette. Principe que l’on retrouve souvent dans les contes de fée. Ce très puissant sorcier « enseigne son art et sa malice aux enfants qui désobéissent à leurs parents. Pour la durée de leur apprentissage, Mortmentor transforme les vilains bambins en affreux Mariols. Des créatures hautes comme trois pommes qui se déplacent en farandole.

Quand vient enfin le temps des examens seuls les apprentis sorciers qui obtiennent leur diplôme avec la mention plus que très bien retrouve un visage humain. Les autres sont condamnés à passer le reste de leur existence pour des sinistres Marioles ». Belle morale, il faut arrêter de faire les marioles sous peine de finir définitivement leur jour sous les traits de l’un des leurs.

Comme nous aurons l’occasion de le voir tout au long de l’Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers chaque portrait prend corps sous le fusain d’Adilson Farias. On peut ainsi observer ici, un sorcier d’apparence austère situé devant une bibliothèque. Il est entouré d’une farandole de marioles des plus enthousiastes qui portent bien leur nom. Certains ont même envahi la page consacrée à Mortmentor.

Pour faciliter le choix de la sorcière ou du sorcier adéquate et plonger un peu plus en avant dans cet univers magiquement décalé, nous retrouvons des encarts intitulés « ce qu’il faut savoir » et « l’info sortie du chapeau ». Tous deux ne manquent pas de piquant et vont vous faire mourir de rire. Ainsi « A ce jour aucun sorcier n’est parvenu à changer le plomb en or. Pour leurs princesses, les princes charmants continuent donc à se fournir chez les bijoutiers de leurs quartiers ».

Ce livre pour enfant des plus atypiques et amusant est rédigé dans un style bon enfant. Concernant la fée Carabosse dans la section « Ce qu’il faut savoir ». Elle est « réputée pour avoir plongée une princesse dans un profond sommeil, Carabosse souffre d’insomnie. Rien n’y fait ni les élixirs ni les potions sommeil de plomb ».

Dans cet ouvrage proposé par les Éditions Margot on peut noter le génie de Bernard Villiot. Il multiplie les références dans un style amusant qui évoque chez les grands enfants des souvenirs. Elles éveillent tout comme les talentueuses illustrations d’Adilson Farias l’intérêt des petits comme des grands dans cette quête de la sorcière ou du sorcier idéal. Ainsi dans cette citation relative à Carabosse, on note une référence à la Belle au bois dormant.

L’univers des contes de fée et fables ayant bercé notre enfance n’est jamais loin. Ainsi dans la section Ce qu’il faut savoir de Gizou la Gironde « cette sorcière est aussi la reine des pommes empoissonnées Plus elles sont alléchantes, plus elles sont malfaisantes. Méfie-toi de celle dite d’amour, elle pourrait te jouer le plus mauvais tour ». On ne peut s’empêcher de penser à Blanche Neige.

Ce portrait prend vie sous le fusain d’Adolnis Farias. On y voit une sorcière pleine de bonhomie, mais attention aux apparences. Gizou la Gironde tient dans ses mains une pomme sur laquelle on peut voir une tête de mort. Autre habile référence présente dans cet ouvrage proposé par les Éditions Margot. Cette fois-ci concernant l’Info sortie du chapeau « On prétend qu’un certain Jean de Fontaine était un peu sorcier, car dans ses fables il faisait parler les animaux ».

Tout au long de cet Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers nous serons amenés à faire la connaissance d’un large panel de sorcières et sorciers. Ils sont tous plus ou moins inquiétants, menaçants voire pour certains attachants. Je vous laisse le plaisir et le bonheur de découvrir.

L’un de mes coups de cœur Guignolette et son portrait des plus amusant. Dans la section Ce qu’il faut savoir ces « marionnettes maléfiques parfois appelées Marotte sont à l’origine des kidnappings des chaussettes dans les machines ». Cela explique bien des choses.

Cet Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers est des plus complets. Il s’intéresse aussi aux ustensiles et accessoires propre à ce corps de métier. Ils sont toujours abordés dans un style farfelu et malicieux. On retrouve ainsi Le Sac magique. Il s’agit d’une petite valise dont les fermoirs sont en forme de têtes de mort.

Comme toujours les illustrations à la fois des plus méticuleuses et imaginatives d’Adolnis Farias donnent corps aux textes. Ce « Bagage à main d’apparence ordinaire qui n’a ni fin ni fond. Il peut contenir un dressing entier et une bibliothèque sans être lourd ni volumineux. On pourrait aussi y faire rentrer un éléphant au risque d’écorner quelques livres ou de froisser quelques vêtements ». Ce sac magique n’est pas sans rappeler l’accessoire culte de Mary Poppins.

Tout au long de ce livre pour enfant proposé par les Éditions Margot on partage le plaisir et l’amusement de ses créateurs. Vous trouverez une sélection non exhaustive de baguette magique dont : la Baguette à selfie. L’image représente une baguette avec au bout une main tenant un œil. Elle « permet de mémoriser un sortilège spectaculaire et particulièrement réussi ». De même on peut trouver une Baguette à ressort qui « permet de renvoyer le sort lancé à son expéditeur ».

Nous retrouvons aussi un vaste panel de balais à la pointe de la technologie. Le Balaspirateur dont le design est des plus parlant « modèle électrique dont l’autonomie ne tient encore trop qu’à un fil ». Mon coup de cœur et des plus dans l’air du temps : Le Balai suédois. « Livré en kit ce balai s’assemble instantanément en prononçant la formule « Magikikea » … ». L’illustration d’Adolnis Farias représente un balai en kit avec une notice, un tournevis, des vis…

On peut aussi observer dans l’Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers un herbier magicomaléfique. Il contient toutes les plantes nécessaires pour créer les filtres ou autres potions. Les apprentis sorcières ou sorciers pourront s’amuser avec deux recettes secrètes. Elles sont accompagnées d’une version soft et gourmande à faire chez soi.

Ce livre pour enfant proposé par les Éditions Margot est un bel ouvrage aux accents espiègles, absurdes. Il est surtout des plus divertissant. Grâce à l’alchimie parfaite entre les textes de Berrnard Villiot et les illustrations Adolnis Farias, vous partagerez un moment privilégié avec vos enfants. Cela en leur dressant le portrait de ses personnages d’exceptions. Ce livre peut aussi convenir aux grands enfants adeptes de beau.

Sélectionnez avec soin le candidat idéal pour réaliser vos souhaits grâce à L’Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers

L’Abracadabrant catalogue des sorcières et sorciers. Textes de Bernard Villiot. Illustrations : Adilson Farias. Prix : 19,90€

Pour plus d’info : https://www.editions-margot.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam