Culture,  Général

Oubliez tout ce que vous croyez connaître sur H.P. Lovecraft grâce au Guide Lovecraft de Christophe Thill

Le Guide Lovecraft de Christophe Thill. Actusf.
Le Guide Lovecraft de Christophe Thill. Actusf.

Culte. Captivant. Instructif. Voici les termes qui caractérisent le mieux cet ouvrage proposé par Actusf. Dans le Guide Lovecraft, Christophe Thill décrypte l’auteur et ses œuvres pour le plus grand plaisir des fans d’H.P. Lovecraft dont je fais partie. Mais aussi pour initier les néophytes curieux sur ce grand maître du fantastique et de l’horreur. Ce dernier a inspiré et ce encore de nos jours de nombreux artistes et médias (cinés, jeux de rôle, musique…).

Christophe Thill avec son Guide Lovecraft proposé par Actusf donne une vue d’ensemble des œuvres de cet illustre auteur. Cet ouvrage est « plus axé pour ceux qui le connaissent peu voire pas du tout et souhaitent le devenir (…) y trouver une suggestion de lecture ».

Cela en réponse au regain d’intérêt pour Lovecraft que nous pouvons observer. Nombreuses sont les réimpressions de ses œuvres ou les œuvres écrites à partir d’une de ses trames, d’un de ses personnages ou de ses thèmes remisent au goût au jour. Ainsi on peut citer Le Dossier Arkham d’Alex Nikolavitch aux Éditions Léha.

Pour ma part, fan incontestée de Lovecraft depuis mes jeunes années je me suis dépêchée de me procurer le Guide Lovecraft de Christophe Thill. Le style des plus facile à lire et les chapitre court en rendent la lecture fluide. Ce livre culte s’adresse à tous. Je vous invite comme je l’ai fait moi-même à bien vous installer et à vous laisser guider par Christophe Thill dans ce Guide Lovecraft.

Dans un premier temps, dans cet ouvrage proposé par Actusf, l’auteur nous dresse la biographie d’H.P. Lovecraft. Curieuse et passionnée, j’ai appris de nouvelles choses grâce au Guide Lovecraft. De même, j’ai retrouvé des points que je connaissais, parfois abordés sur un autre angle. En regard de cet ouvrage des plus complet, je me suis constituée une liste d’œuvres d’H.P. Lovecraft que je ne connaissais pas ou n’avais pas encore eu l’opportunité de lire.

Christophe Thill maîtrise très bien son sujet. Il arrive à la fois à faire partager sa passion ainsi qu’à attirer l’attention d’un lecteur qui lui ne connaît pas forcément le sujet. Dans ce Guide Lovecraft proposé par Actusf, Christophe ThilI décrypte avec brio l’auteur et son œuvre considérable. Ainsi comme certains dont je fais partie le savent H.P. Lovecraft c’est inspiré en partie d’Edgar Allan Poe pour écrire ses premières histoires d’horreur.

De plus dans ce Guide Lovecraft, Christophe Thill livre une analyse poussée, mais accessible à tous. Vous découvrirez ainsi dans la partie consacrée à la biographie de l’illustre auteur que « c’est de la décennie 1926-1937 que date le meilleur de sa production littéraire avec le véritable développement d’un fantastique horrifique assez multiforme et pourtant indéniablement centré sur une vision qui lui est propre ».

Dans les nouvelles de cette période « Il réinvente un fantastique basé sur l’occultisme auquel il donnera un visage nouveau marqué par les conceptions scientifiques les plus modernes de son époque ». « Dans ses différentes approches on retrouve l’influence de son goût précoce pour les mythes classiques et sa passion pour les sciences ».

Christophe Thill dans son Guide Lovecraft analyse le style d’H.P. Lovecraft ou plutôt sa façon d’instiller et de distiller la peur. Il s’agit de suggérer plutôt que de montrer. Comme on le sait que ce soit au cinéma ou dans la littérature c’est la suggestion qui permet aux lecteurs ou spectateurs d’imaginer. C’est dans celle-ci que réside souvent la terreur pure.

H. P Lovecraft « a cherché à susciter chez le lecteur une sensation d’étrangeté et de peur ». Idée qu’on retrouve dans la notion d’inquiétante étrangeté voire plus particulièrement au cinéma avec la mutation du réalisme (brume, …). Effet faisant basculer vers le fantastique, la terreur sans pour autant la montrer directement. Il emploie ainsi parfois le récit indirect. Le lecteur n’est jamais mis face à l’horreur en temps réel.

Le travail de décryptage réalisé par Christophe Thill dans cet ouvrage proposé par Actusf s’incarne parfaitement dans les sections où il s’intéresse aux idées plus au moins reçues sur HP Lovecraft. C’est dans cette section que le maître de l’horreur lui-même dresse son autoportrait « Je décrirais ma propre nature comme tripartite. Mes intérêts se regroupent en 3 groupes parallèles et distincts : a) l’amour de l’étrange et du fantastique. B) l’amour de la vérité abstraite et de la logique scientifique c) l’amour de l’ancien et du permanent. Avec les diverses combinaisons de ces trois tendances. On peut probablement rendre compte de l’ensemble de mes goûts et excentricités ».

Une partie de ses histoires sont issue de ses rêves. Cet ouvrage des plus complet proposé par Actusf nous dresse ensuite les différentes formes de l’œuvre multiforme de Lovecraft. Poursuivons notre voyage captivant et dépaysant dans l’imaginaire du maître du fantastique avec une sélection de 20 nouvelles à lire. Je rajouterais même « à lire absolument ». Chaque œuvre abordée dans cette section du Guide Lovecraft de Christophe Thill est plus que détaillée.

Vous y trouverez le titre de l’œuvre en français et dans sa version originale, l’année de rédaction, la date de première publication, la première publication française. On y retrouve de même le résumé de l’œuvre abordée, une section « pourquoi lire ce texte ? », des commentaires pour en apprendre plus et à voir ou plutôt à lire également.

Voici une sélection des œuvres abordées dans un premier temps dans ce Guide Lovecraft proposé par Actusf. La Tombe. Pourquoi lire ce texte ? « Pour assister aux véritables débuts dans le fantastique d’un jeune Lovecraft ». On apprend dans les commentaires de Christophe Thill que « L’influence de Poe est très présente faisant baigner l’histoire dans une atmosphère de romantisme noir ». Pour ma part à ma grande honte, je ne connaissais pas cette nouvelle. Mon attention ayant été captivée, je l’ai ajouté à ma liste.

On peut aussi y retrouver Dagon. C’est avec cette nouvelle que j’ai découvert toute jeune l’univers de Lovecraft. Pourquoi lire ce texte « pour assister en direct aux prémices d’une révolution littéraire ». Nous sommes captivés par les commentaires qui décryptent cette nouvelle. Dagon est « la première parution professionnelle de Lovecraft », « Dagon présente déjà dans ces quelques pages une série d’éléments que l’on retrouvera souvent chez lui par la suite : l’île inconnue et mystérieuse, la civilisation secrète, la race de monstres. Surtout on y reconnait le thème de la présence persistante dans des coins reculés du monde d’horreurs antiques et ignorées qui peut être en surgiront un jour pour venir déchirer le voile de notre confortable réalité quotidienne ».

C’est en regard de cela que Christophe Thill dans son Guide Lovecraft définit l’horreur Lovecraftienne. Elle « ne résulte qu’en partie dans le choc qui résulte du fait de se retrouver face à face avec de telles créatures et de manquer tomber entre leurs griffes.

Son caractère essentiel et proprement cosmique résulte de la prise de conscience de l’existence réelle de ces choses légendaires et du caractère illusoire de la domination de l’humanité sur la planète qu’elle croit connaître. Il consiste en fait à la réalisation horrifiée de la place insignifiante que tiennent les humains dans l’univers »

Cette œuvre proposée par Actusf aborde aussi Polaris qui est considéré comme la première de ses histoires dunsanniene inspirée par Lord Dunsany. Un écrivain anglo-irlandais qui séduisit Lovecraft par son style somptueux, son imagination cosmique et ses mythologies. Lovecraft invente un cycle qui lui permet de trouver une voix qui lui est propre.

Cette première sélection de nouvelles recommandée par Christophe Thill dans son Guide Lovecraft comporte des œuvres incontournables que la majorité d’entre nous connaissent. Elles ont eu le droit à de multiples réappropriations et rééditions.

On peut ainsi citer Le Cauchemar d’Innsmouth dont la construction mène le lecteur de surprise en surprise jusqu’à la révélation finale. Je vous recommande vivement l’adaptation en BD de cette nouvelle chez Rue de Sèvres : La Planète aux cauchemars de Mathieu Sapin et Patrick Pion.

Nous y retrouvons de même la nouvelle cultissime Herbert West réanimator et son humour noir. Elle a eu le droit à de nombreuses réinterprétations dont un magnifique crossover avec Evil Dead dans le comics Army of darkness vs reanimator aux Éditions Reflexions.

 Le Molosse apparaît aussi dans cette section. Son atmosphère gothique « témoigne de l’intérêt de Lovecraft, de sa passion pour les romanciers symbolistes et décadents dont Baudelaire et Huisman ». C’est dans Le Molosse que Lovecraft fait intervenir pour la première fois le Necronomicon. Je vous recommande pour ma part de découvrir cette nouvelle avec Le Carnet Lovecraft lui étant consacré d’Armel Gaulme chez Bragelonne.

Pour cette section de ce Guide Lovecraft de Christophe Thill proposé par Actusf il y a bien d’autres nouvelles recommandées dont L’Appel de Cthulhu. Pourquoi lire ce texte « pour la magnifique construction et pour la présentation savamment dosée de l’imposante figure du grand Cthulhu ».

Dans les commentaires Christophe Thill poursuit son analyse « comme souvent chez H.P. Lovecraft l’ordre des évènements et celui de la narration tisse peu à peu l’atmosphère et dose graduellement l’effet des révélations successives ». « Cthulhu est la première véritable entrée en scène des Grands Anciens.

Si par là on entend ces créatures extraterrestres monstrueuses que leur immense puissance a toujours fait considérer par l’humanité primitive ignorante comme des dieux ou des démons et dont la présence sur notre planète dans un lointain passé à laisser d’obscures traces et parfois des survivances.

Au fil de ses histoires Lovecraft constituera toute une galerie de ces créatures à la morphologie déroutante. Cependant Cthulhu gardera toujours une place à part ne serait-ce que dans le cœur des lecteurs ». Il est vrai qu’en ce qui me concerne c’est le cas, c’est Cthulhu qui a su depuis toujours captiver mon attention.

Christophe Thill dans son Guide Lovecraft des plus enrichissant s’intéresse aussi à des œuvres moins connues d’H.P. Lovecraft. Il nous en conseille une sélection. Ces dernières comportent entre autres : des révisions, des collaborations, des essais….

Ce Guide Lovecraft proposé par Actusf se focalise ensuite sur ce qui « est Lovecraftien ». Il y revient sur des idées reçues que parfois même certains lecteurs assidus de Lovecraft prennent pour argent comptant ». L’auteur décrypte ainsi certaines d’entre-elles. Dont : « les monstruosités Lovecraftiennes serait caractérisées par des tentacules partout. Elles sont bien présentes chez certaines de ses créatures à commencer par la plus célèbre d’entre elles Cthulhu. Cependant la liste des êtres Lovecraftiens tentaculeux n’est pas si vaste. Au final seul le Grand Cthulhu mérite son qualificatif de « dieu à tête de poulpe » (…)».

Dans cet ouvrage complet proposé par les Editions Actusf Christophe Thill revient sur les éléments revenant souvent dans les écrits d’H.P. Lovecraft entre autres. Ils sont les sujets d’analyses des plus pointues. Ce Guide Lovecraft proposé par Actusf aborde de même la postérité des œuvres du maître du fantastique. Il a inspiré de nombreux artistes et cela perdure. Christophe Thill s’intéresse de même à H.P. Lovecraft en dehors des livres.

Ses nouvelles ont été adaptées à de nombreuses reprises au cinéma entre autres. De même les références et inspiration lovecraftiennes abondent également dans de nombreux milieux culturels dont : au cinéma. J’ai appris avec surprise que les premières adaptations cinématographiques de Lovecraft datent des années 60. Elles ont vu le jour grâce au cultissime Roger Corman et à son équipe.

On peut aussi retrouver des références à Lovecraft ou à des adaptations dans les BD, les jeux de rôle, les jeux vidéo, la musique. Sur ce dernier point je vous conseille l’ouvrage Cthulhu Métal aux Éditions Bragelonne. Cette petite merveille des plus complète proposée par Actusf se conclut par un petit Lexique Lovecraftien.

Faites plus ample connaissance avec celui qui a révolutionné la littérature fantastique grâce au Guide Lovecraft de Christophe Thill

 Le Guide Lovecraft de Christophe Thill. Editions Actusf. Prix-10€

Pour plus d’info/ vente en ligne : https://www.editions-actusf.fr/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam