Général

Pénétrez au cœur du chaos dans une Amérique où la folie et la violence règnent en maître avec Le Dieu de New York

Timothy Wilde, un ancien barman, intègre malgré lui le NYPD après qu’un incendie lui ai volé: son ancien travail, ses économies et une partie de son visage.

Au plus profond de la nuit, une rencontre va bouleverser sa vie en le plongeant dans les tréfonds de la noirceur de l’âme humaine. Une fillette apeurée vêtue d’une simple chemise de nuit couverte de sang le percute. Au cœur de ses mensonges, Timothy Wilde découvrira le croquemitaine tapis dans l’obscurité qui à la nuit tombée découpe en morceaux des enfants.

Epoustouflant. Voici le terme qui caractérise le mieux ce roman de Lindsay Faye. Attendez-vous à être agréablement surpris par Le Dieu de New-York, un thriller des plus palpitants au rythme étourdissant. Il vous projettera en 1845 dans les bas fonds de New York.

Le Dieux de New York est signé d’une main de maître par Lindsay Faye. Ce thriller se base sur un travail de recherche des plus aboutis reposant sur des détails historiques précis, tout en restituant l’argot employé à cette époque.

Ce soucis du détail nous permet de nous immerger facilement dans ce récit des plus captivants qu’on pourrait lire d’une traite, tant il sait captiver notre attention. Le Dieu de New York se fonde sur des problèmes de société liés à cette période de l’histoire. On peut noter celui de l’affluence des immigrés irlandais et les répercutions que cela entrainent dans une Amérique à l’atmosphère proche de Gang of New York ou la misére et la violence font la loi.

Ce roman attire notre attention sur l’horrible condition de ces victimes: enfants prostitués. Ils finissent par croiser le fer du bourreau qui les découpe en morceaux leur volant leur dernière trace d’innocence.

Le Dieu de New-York est auréolé d’une ambiance sombre ou brille quelques passages émouvant dont l’intérêt pur que porte Timothy Wilde à Bird. La rivalité fraternelle qui l’oppose à son frère Valentin tient une grande place dans ce thriller, véritable relation de force où deux fortes personnalités s’opposent.

Préparez-vous à succomber au charme vénéneux du Dieu de New-York le dernier roman de Lindsay Faye. Vous serez hypnotisé par ce récit sorte de descente aux enfers émaillée de fausses pistes afin d’aiguiser votre réflexion et vous pousser à douter de tous.

Osez affronter si vous en avez le courage le croquemitaine qui enfant hantait vos nuits avec Le Dieu de New York.

Le Dieu de New York de Lindsay Faye, Editions Fleuve Noire. Prix 20 euros. Disponible en e-book.

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam