Culture

Pénétrez dans l’univers déstabilisant entre rêve et réalité de Wrong le nouveau film de Quentin Dupieux

Dolph a perdu Paul son chien et en est tout retourné. Master Chang personnage des plus énigmatiques connait une partie du mystère. Il envoi Ronnie un détective privé mener l’enquête, cet homme étrange utilise des techniques d’investigation peu conventionnelles.

Dolph arrivera-t-il à retrouver Paul?

Déroutant. Voici le terme qui caractérise le mieux ce film décalé et déroutant qui nous entraîne dans un univers entre réel et fiction. On a l’impression de pénétrer dans l’esprit de Dolph et de voir à travers ses yeux un univers assez onirique. Cette sensation est créée du fait des répétitions et des effets de flou, ou certaines scènes dont celle du bureau où Dolph travail perpétuellement sous les eaux sans que cela ne paraissent étonner personne.

Durant le film, la frontière entre réalité et fiction est très mince voire absente. On s’interroge parfois sur l’origine du rêve: l’inconscient de Dolph, de Victor son jardinier ou d’un des autres personnages.

Vous hésiterez souvent entre le rire et les larmes tant certaines images du film semblent déroutantes, voire proche de l’absurde. Pour n’en citer qu’une: la scène d’ouverture nous montre un pompier qui défèque dans la rue près de ses collègues,…

Wrong répond à la définition du film parfait selon Quentin Dupieux à savoir « mon film idéal est un rêve, un rêve total« , nous oscillons durant la projection entre réel et imaginaire pour notre plus grand trouble et notre plus grand plaisir. On ne sait jamais sur quel pied danser dans cet univers qui frôle parfois l’absurde. Les inconditionnels de Quentin Dupieux inoubliable Mr Oizo, découvriront un clin d’œil amusant: dans le panier de Paul se trouve une peluche de Flat Eric.

Ce film des plus émouvants se centre sur des individus troubles, aux personnalités décalées comme Emma vendeuse de pizza dont la naïveté frôle parfois le déséquilibre. Nous pouvons saluer outre la prestation de l’acteur principal, celle d’Eric Judor en jardinier So Frenchy déboussolé et William Fichtner dans le rôle de Master Chang personnage étrange à la limite du gourou qui prône la défense des animaux d’une façon assez étonnante. Tous donne corps avec brio à ces personnages en marge de la société normale et peut être issues de l’imaginaire de Dolph,….

Wrong est selon Quentin Dupieux un » hommage à l’amour homme-chien » on a parfois l’impression de retrouver les clichés d’un film à l’eau de rose tourné vers l’amour homme chien. Un seul être vous manque et tous perd sa consistance pour basculer dans l’étrange.

Découvrez ce qu’il ne tourne pas rond dans l’univers insensé de Wrong et partagez la quête de Dolph pour retrouver Paul

Wrong de Quentin Dupieux, avec Jack Plotnick, Eric Judor, William Fichtner… Durée du film: 1h34.

Sortie en salle le 29 août

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam