Culture

Plongez du 13 octobre au 1er novembre dans l’univers de David Lynch grâce à la Cinémathèque française

La Cinémathèque française vous propose une rétrospective des œuvres de ce cinéaste hors du commun, c’est l’occasion de voir ou de revoir ses films et de découvrir ses courts métrages.

Laissez vous porter dans un univers lyrique et onirique où la majorité du temps il faut se méfier de ce qu’on voit. La plupart de ses films à l’univers déstabilisant autant pour les personnages que pour le spectateur sont en faite la projection des troubles du personnage et de sa psyché. On peut retrouver deux exemples parfaitement explicites de cette idée dans Lost Highway et Mulholland Drive où comme souvent dans les œuvres de David Lynch le réel se teinte d’inquiétante étrangeté. C’est état s’incarne quand tous ce qui nous entoure de familier se voile d’un aspect étrange et inquiétant.

Chez David Lynch, la réalité devient un monde onirique, étrange, angoissant où tout semble pouvoir arriver et où le surréalisme et le fantastique paraissent se côtoyer. Pour Sailor et Lula, cela s’incarne entre autre dans le personnage de la sorcière, en ce qui concerne Twin Peaks cette sensation prend forme dans l’univers parallèle la chambre rouge et dans ce qui semble être des visions ou rêves assez éprouvantes,…

Cette réalité transformée en un monde mystérieux, à la fois séduisant et inquiétant est la projection des peurs du personnage principal qu’il devra affronter. De même, les secrets ou la culpabilité qui les ronge s’y trouvent incarnés: l’inceste pour Fire walk with me, l’amnésie ou les trous de mémoire masquent une réalité qu’on veut oublier ou changer, il trouve aussi son incarnation dans le double, la dualité et le reflet: Mulholland Drive, Lost highway.

David Lynch semble être avant tout un extraordinaire conteur. Il captive notre attention et nous plonge dans son univers. On éprouve souvent de l’empathie pour ses personnages qui possèdent la majorité du temps une part de fragilité qui nous les rends attachants: Elephant man, l’inspecteur Cooper dans Twin peaks, le personnage principal dans Une histoire vraie,….

Vous trouverez dans l’œuvre de David Lynch différents genres cinématographiques, mais toujours teintés de l’univers onirique du cinéaste. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir ses films de Dune à Inland empire. Faites connaissance avec ses acteurs fétiches dont Kyle McLahlan qui n’est pas inconnu pour les fans de Desperate housewife, il y joue le rôle du mari de Bree: Orson.

Durant cette rétrospective, vous aurez la chance le 13 octobre après la projection de certains de ses courts métrages de pouvoir rencontrer David Lynch au cours d’un Dialogue exceptionnel organisé par la Cinémathèque. Deux conférences vous sont proposées l’une se tiendra le 18 octobre «Mulholland Drive: film matrice (2000-2010)» animé par Jean-Marc Lalanne et l’autre le 25 octobre «David Lynch: La double vie des personnages» par Diane Arnaud. Elle commenceront toutes deux à 19 heures.

Les fans des Twin Peaks seront récompensés de leur patience et pourrons revoir cette série pour leur plus grand plaisir, lors de La nuit Twin Peaks du 30 octobre où sera projeter le pilote et 7 épisodes de la première saison.

Plongez dans un monde des plus oniriques et laissez vous entraîner dans l’univers de David Lynch.

Pour plus d’information : La Cinémathèque française, Musée du cinéma, 51 rue de Bercy 75012. Horaire d’ouverture: Lundi au samedi 12h-19h / Nocturne le jeudi jusqu’à 22h. Dimanche de 10h à 20h. Fermé le mardi.

www.cinematheque.fr

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam