Culture

Soyez les témoins impuissants de la longue et irrémédiable plongée dans la folie d’une jeune femme dans Répulsion

Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films
Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films

Carol tout comme sa sœur vie et travaille à Londres. Toutes deux partagent un appartement. Elle timide et effacée est repliée sur elle-même. Carol éprouve une profonde répulsion pour la gent masculine. Elle a de même de gros problèmes relationnels avec les autres. Sa sœur Helen et son amant partent quinze jours en vacances. Ils laissent Carol dans un grand appartement. Cette dernière, une fois seule sombre peu à peu et inexorablement dans la folie.

Magistral. Déstabilisant. Angoissant. Voici les termes qui caractérisent le mieux Répulsion. Il s’agit du premier chef-d’œuvre de Roman Polanski. Loin de m’intéresser à l’homme et à ses actes, je vais me consacrer à l’analyse de ce film mémorable.

Carlotta Films vous donne la possibilité de découvrir trois de ses premières œuvres en version Master restaurée 2K en Blu-ray et DVD. C’est l’occasion pour nous de découvrir des films magistraux, cultes parfois peu connus de Roman Polanski.

Attention cependant Répulsion tout comme les deux autres films sont disponibles chez Carlotta Films en version limitée. Celles-ci sont à ne pas rater surtout pour tous cinéphiles qui se respecte. Répulsion est le premier volet de la trilogie des appartements maudits de Roman Polanski. Incluant aussi Le Locataire et l’inoubliable Rosemary’s baby.

Afin dans apprendre un peu plus sur ce film magistral, je vous invite à vous intéresser au bonus du DVD proposé par Carlotta Films. Comme toujours avec leur DVD et Blu-ray, leurs bonus sont des plus captivants surtout pour les passionnés de cinéma dont je fais partie.

Répulsion comme le dit si bien Roman Polanski dans le bonus intitulé Grand écran est « un film sur une fille folle dont personne ne se rend compte de la folie ». On peut être tenté de se demander si cela aurait pu changer quelque chose, si quelqu’un ne serait-ce qu’un instant se serait réellement intéressé à elle et à ce qu’elle éprouve. Bien que Carol soit entourée, personne ne semble vraiment faire attention à elle, ne noter la lente dégradation de son état.

Le plan d’ouverture Répulsion proposé en DVD par Carlotta Films est des plus intéressants. Le titre apparaît en surimpression sur un œil ouvert. Seule la focale change. Les noms des acteurs défilent sur l’œil qui scrute quelque chose. Nous donnant la sensation que nous allons voir le film à travers son regard ou tout au moins que Répulsion de Polanski va se contrer sur elle.

On vient de faire connaissance avec Carol le personnage principal. A cet instant la musique se fait angoissante. La caméra s’éloigne, on voit son visage, elle le regard perdu. La jeune femme travaille dans un salon de beauté. Elle fait une manucure a une femme. La cliente la rappelle à l’ordre car Carol est absente.

Perdu dans ses pensées. Une de ses collègues lui fait la même réflexion soutenue par la cliente. Comme vous pourrez vous en rendre compte tout au long de ce film proposé en DVD par Carlotta Films cette attitude va la définir. Il s’agit de la première étape de la lente escalade de la folie chez Carol.

Dans le bonus intitulé Un film d’horreur Britannique, vous apprendrez qu’il s’agit de l’histoire d’une jeune femme mentalement dérangée dont l’état va lentement se dégrader jusqu’à la folie meurtrière. Le choix de l’actrice et du personnage principal n’est pas innocent.

Ils voulaient une personne à l’aspect innocent sur laquelle on apprendrait ensuite des choses surprenantes. Dans Répulsion de Roman Polanski, Carol nous apparaît comme une fille complexe, très timide, effacée. Son attitude change quand elle est avec sa sœur, sa voix se fait plus assurer.

La scène suivante de ce film proposé en DVD par Carlotta Films se déroule à l’extérieur et suit les pas de Carol. Comme toujours elle est perdue dans ses pensées. Carol attire sur son chemin le regard concupiscent d’hommes. Cependant son attitude, son regard laisse voir qu’elle est coupée du monde, renfermée.

Assise à la table d’un restaurant Carol est toujours isolée, décalée. Colin un beau jeune homme qui la courtise galamment tente d’attirer son attention. Il l’invite à diner sans que Carole n’exprime la moindre émotion. Tout comme les autres bien que Colin soit amoureux tout au moins à son sens de Carol. Il est insensible à la dégradation de la santé mentale et à celle de l’attitude de la jeune femme. Ce qui lui sera néfaste, comme vous pourrez vous en rendre compte tout au long de Répulsion de Roman Polanski.

Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films
Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films

Un peu plus tard nous retrouvons Carol dans un ascenseur. La musique est dissonante. Nerveuse, elle se ronge les ongles. C’est l’un des premiers gestes compulsifs que l’on pourra voir dans ce DVD proposé par Carlotta Films. Il y en aura bien d’autres. Ils reflètent la dégradation de son état mental.

Carol partage un grand appartement avec sa sœur Helen. Cette dernière a une liaison avec Michael un homme marié. Une fois dans la salle de bain, son regard est attiré par un détail qui la braque. Le plan se resserre sur un verre a dent où l’on peut voir un rasoir. Cette façon de filmer à ce moment précis de Répulsion laisse présager un drame, une menace. Celle-ci est illustrée par le plan sur le rasoir qui est lourd de sens.

Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films
Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films

Comme vous aurez l’occasion de vous en rendre compte tout au long de Répulsion c’est avec sa sœur que Carole s’assume si l’on peut dire. Autrement on l’entend peu ou pas. Helen nous donne l’impression d’incarner son rempart avec la réalité. Sa bouée de sauvetage à laquelle Carole se raccroche et qui va lui échapper.

Michael le copain d’Helen fait son entrée. Il s’approche de Carol qu’il appelle « sa jolie belle-sœur ». Elle a un mouvement de répulsion, de rejet. Carol tout au long de ce film en DVD proposé par Carlotta Films témoigne et cela va en s’intensifiant un dégoût, un sentiment de répulsion envers les hommes.

Mais pas uniquement Carol a peur des gens, du contact et fuit le monde. Cela sera littéralement le cas un peu plus tard. Elle semble cacher une profonde blessure. Cependant dans ce film de Roman Polanski certaines personnes semblent remarquer qu’il y a un problème avec Carol.

Ils ne sont pas pris au sérieux ou ironisent la situation. Ainsi quand Michael et Helen sont dans l’ascenseur. Ces derniers ont changé de projet, normalement ils auraient dû manger à l’appartement. Helen prévoyait de préparer du lapin. Ce dernier tient une grande place dans ce film.

Michael fait remarquer que « Cendrillon ne m’apprécie pas ». De même, Michael fait observer que Carol est hyper nerveuse. Helen atténue les choses en disant que sa sœur est un peu trop sensible. Tandis que Michael fin analyste, si l’on peut dire, déclare que Carol « devrait voir un docteur ». Helen reste insensible à cette mise en garde.

Une fois seule comme cela sera souvent le cas dans Répulsion proposé en DVD par Carlotta Films Carol est obnubilée par les sons. Ses sens sont exacerbés cela est parfaitement restitué par la bande son. Facilitant ainsi l’empathie. Le silence de la nuit est percé par de l’eau qui goutte, par le son du réveil. Dont les bruits sont des plus intenses. Même quand il n’y a pas de son dans ce film de Roman Polanski l’atmosphère dans cet appartement est oppressante. Cela va aller en empirant.

On peut voir dans Répulsion un plan sur une photo de famille. Deux personnes y sont à part, la figure paternelle est à droite opposée au reste de la famille. De même, on remarque au second plan, une jeune fille blonde au regard perdu dans le vide. Ses yeux sont dirigés vers le père. On devine qu’il s’agit de Carol.

De plus en plus, nous allons assister dans Répulsion proposé en DVD par Carlotta Films à la lente dégradation de l’état de Carol. On a l’impression que nous sommes les seuls à nous en rendre compte ce qui renforce l’impression d’isolement de Carol.

Les gestes de la jeune femme vont se faire plus compulsifs proches parfois de tocs. Ainsi dans un plan de ce film de Roman Polanski, Carol se mordille l’intérieur de la joue. Perdue dans ses pensées, elle se frotte le bras compulsivement. Retour dans le salon de beauté plus exactement dans les vestiaires. Après avoir consolé d’un chagrin d’amour une de ses collègues, Carole le regard absent chasse la poussière d’une chaise.

Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films
Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films

Dans Répulsion, l’état mental de Carole à ce moment a inexorablement basculé. Elle est obnubilée par des fissures dans le mur de son appartement, mais pas uniquement. Ainsi dans ce DVD proposé par Carlotta Films sur le chemin du retour. Carol s’arrête et fixe longuement une fissure dans le sol ou plus exactement maladivement.

Nous retrouvons Colin le prétendant de Carol. Comme Michael l’amant d’Helen ses amis voient que quelque chose cloche chez Carol. Mais leur attitude de jeux coqs empêche de les prendre au sérieux. Ils surnomment Carol « la belle au bois dormant » et la trouvent bizarre. Ses amis lui disent qu’il perd son temps avec elle.

Colin les quitte et se dirige vers sa voiture quand il aperçoit au loin Carol. Assise sur un banc, elle est abandonnée dans la contemplation d’une fissure. Colin se dirige vers elle et l’interpelle. Nous apprenons que ça fait un moment qu’il l’attend pour diner. Déboussolée, désemparée Carol est totalement perdue. Colin décide de la ramener chez elle.

En bas de chez Carol, son regard est toujours absent. Colin tente de l’embrasser. Elle le rejette insensible, perdue. Puis semble se raviser, cependant quand ils s’embrassent Carol absente fixe les yeux au loin. Une fois chez elle, Carole ne peut contenir sa répulsion. Elle se frotte et se lave frénétiquement la bouche avant de jeter les affaires de toilette de Michael. Ce dernier les avait encore laissés dans son verre à dents.

Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films
Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films

La notion de menace liée au rasoir apparaît de nouveau un peu plus loin dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films. Un plan s’attarde sur le rasoir, Carol l’ouvre et regarde la lame. Après une scène au salon de beauté où son attitude est des plus étranges, sans que cela n’inquiète vraiment les gens. Dans un moment d’inattention, Carol blesse une cliente. Le sang coule. On lui demande de rentre chez elle. Brigitte, son amie, l’aide à s’habiller.

Dans ce passage de Répulsion de Roman Polanski la tension présente tout au long de ce film se relâche quand Brigitte raconte un film de Charlot à Carol. Cette dernière se détend un instant et rigole à gorge déployée. Puis de nouveau son regard s’assombrit. La scène bascule et change de ton quand son amie voit dans le sac de Carol un morceau de charogne. La tête du lapin que sa sœur avait prévu plutôt ultérieurement de cuisiner.

La jeune femme est effrayée par le départ de sa sœur et de son copain pour deux semaines de vacances. Car Carol va se retrouver seule chez elle avec sa psychose. Elle appréhende ce moment. Répulsion de Roman Polanski va basculer pour de bon quand Carol va se retrouver seule.

On entend des bruits de déchirure quand des fissures imaginaires apparaissent dans les murs. Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films le délabrement de l’appartement (fissures et autres) restitue à merveille l’état d’esprit de Carol. Souvent, le décor se distend. Cette dernière bascule de plus en plus dans la folie sans possibilité de retour. Tout le monde a été insensible à ses appels au secours silencieux et a son changement d’attitude.

Plus proche d’un thriller psychologique Répulsion de Roman Polanski a des aspects d’épouvante. Cela est flagrant quand Carol est hantée par des souvenirs et hallucinations. Ces dernières s’incarnent devant elle. Nous pouvons noter un plan qui rappel certains films d’horreur des bras jaillissent du mur pour saisir Carol. Cela au plus fort de ses accès psychotiques. On apprendra qu’à défaut d’avoir les moyens pour des effets spéciaux. Ils se sont servis de latex récupérés dans une usine de préservatif dont ils ont recouvert de faux murs. Puis, ils ont passé leurs bras à travers.

Dans Répulsion proposé en DVD par Carlotta Films, le processus menant Carol à la folie est montré de façon réaliste et restitué à merveille par la façon de filmer ainsi que par le montage, On ne peut rester insensible. Nous ressentons de l’empathie pour Carol. Être fragile à l’innocence perdue qui plonge dans la folie, puis la folie meurtrière.

Je dois avouer qu’en règle générale je n’ai jamais été sensible au jeu de Catherine Deneuve. J’ai donc été agréablement surprise par sa prestation dans le rôle complexe de Carol. Personnage autour duquel se centre Répulsion de Roman Polanski. La performance des autres acteurs est aussi des plus remarquable dans ce film magistral proposé en DVD en édition limitée par Carlotta Films.

Laissez-vous déstabiliser par l’inquiétante étrangeté qui règne dans Répulsion et qui reflète les tourments d’un esprit égaré

Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films
Répulsion de Roman Polanski. Carlotta Films

Répulsion de Ronan Polanski. Avec Catherine Deneuve…Durée 1h47min

Collection édition prestige limitée Master restauré 2K en DVD et Blu-ray chez Carlotta Films. Prix : 20€

Pour plus d’infos/ vente en ligne : https://carlottafilms.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam