Culture

Soyez prêt si vous en avez le courage à relever les défis lancés dans Judo de Johnnie To

Judo de Johnnie To. Carlotta Films
Judo de Johnnie To. Distribution Carlotta Films

Sze To un ancien champion de Judo à la dérive, se voit offrir une seconde chance. Il doit ce relent de combativité à sa nouvelle amitié avec Mona une apprentie chanteuse et Tony un judoka des plus compétitifs qui va lui communiquer sa rage de vaincre.

Epique. Lyrique. Combatif. Voici les termes qui caractérisent le mieux Judo de Johnnie To. Ce film est un hommage assumé à l’illustre réalisateur Japonais Akira Kurosawa.

Du 8 au 10 mai, Carlotta Films vous donne l’opportunité d’assister sur sa plateforme VOD à son avant-première confortablement installée chez vous. Cet événement éphémère sert d’introduction à la prochaine sortie en salle et en DVD de sa version restaurée.

Judo de Johnnie To est une œuvre teintée de poésie, de lyrisme, de compétitivité, de moments forts. Elle comporte pour notre plus grand plaisir une brochette de personnages des plus attachants, pour lesquels on ne peut ressentir que de l’empathie et de l’affection. Dans cette galerie de portraits tous plus attachants ou émouvants les uns que les autres. On peut retenir Jing l’infatigable chanteur / entraîneur dont on apprendra la véritable identité.

Cette œuvre distribuée par Carlotta Films incarne à la perfection le brio de Johnnie To, dont on connaît plus les films d’action. Même si Judo a une portée plus lyrique, légère voire comique par certains points, quelques moments de tension sont tout de même présents.

De plus l’esprit de compétitivité et les combats ne sont jamais loin. On peut y voir de multiples prises de Judo. Son titre anglais est des plus approprié Throw down, les jetés, Ippon sont souvent employés.  Ils sont mis en scène et chorégraphiés avec brio, le tout est mis à l’honneur par une façon de filmer qui met l’action et le judo en valeur.

Judo de Johnnie To. Carlotta Films
Judo de Johnnie To

Ce long-métrage de Johnnie To s’ouvre sur un plan de nuit. On y voit dans un panoramique, suivi d’un plan large un champ et en arrière-plan une ville. Une chanson retentie « Tu y arriveras seulement si tu essayes vraiment/ Si jamais tu échoues, recommence encore une fois si tu es un homme (…) Regarde droit devant toi ». A cet instant, nous apercevons un homme en train d’enchaîner des mouvements de Judo.

Il s’agit d’une chanson diégétique, un homme en survêtement bleu est en train de chanter, on peut voie en arrière-plan derrière lui que l’autre s’entraîne toujours. La scène enchaîne ensuite sur un plan de la ville le chant reprend « car c’est ce qu’on appelle le vrai combat ».

Cette chanson peut assez bien résumer ce film de Johnnie To et se rapporter aux personnages dont aux 3 principaux, car comme le dit si bien l’un d’entre eux Mona « Je n’ai pas peur des échecs, je crains juste les regrets ».

Tony nous apparaît comme un judoka compétitif, toujours en quête de combat et d’un adversaire à sa taille voire supérieur. Mona est une aspirante chanteuse qui tient surtout de l’escroc, mais qui croit en ses capacités. Sze pour sa part est un judoka en perdition qui va trouver sa rédemption auprès de ses deux nouveaux amis.

Judo de Johnnie To emploi souvent des scènes sous forme de miroir, qu’elles reprennent parfois presque point par point afin de souligner un moment, une émotion pour notre plus grand plaisir. Il arrive qu’elles expliquent certaines vues précédemment qui gardaient une part de mystère.

Nous voyons ensuite les deux mêmes hommes dans un plan plus large de la ville vue de jour. Ils sont en train de distribuer des tracts, nous découvrirons plus tard qu’il s’agit de flyers concernant une compétition de Judo à laquelle Maître Cheng, l’homme qui s’entraînait au début du film, veut participer.

Les deux hommes mangent dans la pénombre. La musique semble s’emballer, la caméra se rapproche d’un panneau en bois. On entend des cris rappelant ceux des judokas. Plus loin dans le film, nous découvrirons qu’il s’agit du panneau où sont affichés les combattants durant les compétitions. Le titre Judo apparaît pour la première fois à l’écran.

Judo est un film lyrique qui joue parfois sur la notion de clair-obscur, de jeux d’ombre et de lumière. Cet effet est souvent utilisé durant les scènes de combats ou d’entraînements. Ils soulignent à merveille la perfection des mouvements, leurs rapidités.

Judo de Johnnie To. Carlotta Films
Judo de Johnnie To

Johnnie To s’est encore surpassé. Dans Judo, on retrouve sa signature dans certains plans ou thèmes lui étant cher dont : l’amitié, la loyauté. De même, quand les défis, combats sont acceptés, on retrouve des successions de plans que l’on retrouve souvent chez lui. Ceux-ci rappellent les westerns, plus exactement les duels. Nous assistons une alternance de plans sur les visages des deux duellistes, affrontements de regards.

Ce film mélange les genres et nous apparaît souvent comme un léger, gai Il peut être vu par toute la famille. Dans une scène de nuit, nous retrouvons l’un des personnages principaux de Judo : Tony. Un homme en scooter se garde devant une boite de nuit. La musique est légère, limite amusante avant d’être remplacée par la musique du club. L’homme Tony, comme nous de découvrir plus tard, demande au videur de l’affronter.

Cela marque le premier défi, le premier combat. La scène commence sur le ton de la comédie, Tony lui demande dans un premier temps son poids et sa taille qui sont impressionnants. Une fois cette information en main, Tony lui dit hilare « Je pourrais te battre » déclenchant l’hilarité du videur qui lui assure « ça c’est pas gagné ». Les paris sont lancés. Le premier défi, combat est relevé. David va terrasser Goliath avec grâce.

Johnnie To nous livre un magnifique combat qui est restitué à merveille par la façon de filmer. On peut ainsi voir un splendide effet de ralenti quand Tony projette en peu de temps (Throw down) le videur au sol. Le son de plus souligne l’action.

Judo (Throw down) de Johnnie To comme je l’ai dit précédemment, repose sur des effets de miroir, des mises en parallèle. Tony par ses défis, duels, combats semble créer sa propre compétition avec ses différents niveaux jusqu’à la finale : l’adversaire à sa taille ou plus fort.

Tony rentre finalement dans le club et cherche son prochain adversaire Sze To. Un plan nous montre un groupe d’hommes passablement éméchés qui jouent à des jeux d’alcool. L’un d’eux, le plus saoul est Sze To. Tony se présente au saxophoniste et lui annonce qu’il est un judoka venu affronter Sze.

 Celui-ci ne nous apparaît pas à son avantage. Bourré, une fois monté sur scène pour accompagner la chanteuse à la guitare, il s’écroule. Entre pathétisme et contre-point comique, nous venons de faire connaissance avec un des personnages qui forme le trio principal.

Judo de Johnnie To. Carlotta Films
Judo de Johnnie To

Nous assistons dans Judo à un deuxième combat se déroulant de nuit. Nous voyons d’abord un homme de dos. Un sifflement retenti, puis nous apercevons un autre homme en train de s’échauffer à l’ombre, nous supposons qu’il s’agit de Tony. On reconnaît dans le premier homme le saxophoniste du club.

Nous sommes témoins de nouveau et pour notre plus grand plaisir, comme cela sera souvent le cas dans Judo de Johnny To d’un combat. On assiste à un enchaînement de prise de judo. La caméra suit à la perfection les mouvements dans une sorte de ballet en jouant sur les plans proches et loin. Tony l’emporte. Il remercie son adversaire et lui propose dans une sorte de contre-point comique un médecin pour son épaule déboîtée.

Mona la dernière pièce de ce trio d’amis en devenir, nous apparaît dans une partie des plus amusantes. Dans une scène de nuit, nous voyons des affaires être lancées d’une fenêtre. La caméra se rapproche, nous apercevons pour la première fois Mona qui est la cause de ce raffut et dans une alternance de plans nous voyons sa proprio. C’est cette dernière qui a balancé les affaires et traite la jeune femme d’arnaqueuse, durant ces plans on voit Mona continuer à manger impassiblement son repas. Nous la retrouvons un peu plus tard avec tout son barda arriver devant le club où sur un coup de tête elle décide de postuler au poste vacant de chanteuse.

Sze To nous apparaît à nouveau peu à son avantage voire faire office de contre-point comique par sa maladresse. Il tombe de sa table, une bouteille lui tombe sur la tête. Tandis que Mona auditionne, Sze To semble peu intéressé. Il lui demande l’heure. Sze To finit par s’immerger la tête dans des glaçons. Il trébuche sur l’un d’eux et tombe. Sze parle au téléphone « comment tu t’es déboîté l’épaule ? / Tu t’es battu avec Tony ? / C’est qui Tony ? ». Dans un raccord parfait, on entend dans un premier temps la musique d’un saxo. Puis Tony apparaît en train de jouer tout en dansant. On peut le voir en ombre portée.

Comme souvent dans Judo, nous retrouvons de la poésie dans certaines images de cette œuvre dû au brio de Johnnie To. Dans un plan, on voit le profil de Sze qui se tient dans la pénombre, l’arrière-plan est flou. Nous y discernons Tony et Mona.

Judo de Johnnie To. Carlotta Films
Judo de Johnnie To

Sur un coup de tête Sze demande à ceux-ci de le suivre sans plus d’explication. Il les mêle à ses combines. Dans le bus Sze et Tony s’affronte du regard un court instant avant de se présenter. Sze semble préoccupé et perdu dans ses pensées. Il les conduit dans salle d’arcades.

Leur trio vient de se former bien malgré eux. Réunissant trois êtres perdus qui vont constituer un trio d’amis loyaux, fidèles. Ce lien élèvera Sze To. On suit avec passion l’évolution de ces personnages qui vont subir de multiples péripéties parfois des plus amusantes afin d’atteindre leurs objectifs.

Ces êtres recèlent leur part de mystère, la majorité possède un esprit compétitif qui semble faire écho à la chanson du début « tu y arriveras si tu essayes vraiment/ Si jamais tu échoues recommence encore une fois ».

Dans la salle d’arcade, nous trouvons un autre personnage clé de Judo. Compétitif aussi, il défi les gens aux jeux vidéo et insulte les perdants. Sze pousse Tony à jouer pour détourner l’attention de l’homme. Compétitif Tony joue en poussant des cris et en bougeant énormément comme dans un combat. L’homme veut l’affronter en duel au jeux vidéo.

Johnnie To sait jouer sur les attentes du public dans ce film distribué par Carlotta films. Sze substitut sa mallette à l’homme. On voit ce dernier, un collecteur de dette, forcer un passage entre les machines à sous, pour se diriger vers Sze. Il l’apostrophe « tu te rappelles de moi ? On allait au même dojo. Je t’ai déjà affronté au judo ». Nous apprenons ainsi que tous deux sont des judokas, ce qui en fait deux adversaires potentiels pour Tony.

La compétitivité, le judo sont très présents dans ce film. Judo nous offre de grands moments. Tous les personnages sont liés et finissent même par se réunir dans le club.  Nous apprenons qu’il s’agit entre autres du « patron, Doma et du maître de Judo » de Sze. Ils sont tous installés à des tables placées en forme de U. Le trio se succèdent à ces tables pour parlementer.  Nous y retrouvons les deux personnages du début, le duelliste des arcades et Mr Kong. Ce dernier nous apprend que Sze s’est déjà défilé.

Nous assistons à une scène de combat spectaculaire avec plusieurs participant qui multiplient les enchaînements de Judo. Nous retrouvons le même chanteur qui reprend la chanson du début. Il semble ici s’agir ou annoncer « le vrai combat ».

Le jeu des acteurs dans Judo est excellent. Ils se donnent corps et âme à leurs personnages et à l’intrigue. On retrouve deux acteurs que l’on a déjà eu le plaisir de rencontrer dans les œuvres de Johnie To entre autres films : Eddie Cheung ( Office, Mad Detective,…), Louis Koo (Election 2…) et le mémorable Tony Ka Fai Leung qu’on a plus besoin de présenter.

Préparez-vous à assister à des tournois de Judo des plus compétitifs grâce à Johnnie To

Judo de Johnnie To. Carlotta Films
Judo de Johnnie To

Judo de Johnnie To avec Louis Koo, Tony Ka Fai Leung…. Durée: 1h35

Pour le visionner/ plus d’info: https://levideoclub.carlottafilms.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam