Culture

Tentez de résister à la tension ambiante du Couteau dans l’eau de Roman Polanski

Menu du DVD Le Couteau dans l'eau de Roman Polanski. Carlotta Films
Menu du DVD Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski. Carlotta Films

Un couple mal assorti Andrzej et son épouse Krystyna ont décidé de s’accorder une virée en bateaux. Leur chemin va croiser celui d’un jeune étudiant un brin aventurier. Il aime prendre des risques et est assez insolent. Ils finissent par le prendre en stoppe et lui proposer de les accompagner. Cette promiscuité incongrue et impromptue entre deux classes sociales différentes et l’écart entre les âges va entraîner rivalité et tension.

Déstabilisant. Captivant. Oppressant. Voici les termes qui caractérisent le mieux Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski. Cette œuvre est le premier long-métrage du réalisateur. C’est aussi son seul film tourné en Pologne dans sa langue maternelle. Carlotta Films vous donne l’opportunité de découvrir ou redécouvrir Le Couteau dans l’eau œuvre peu connue de Roman Polanski. Cela en DVD et blu-ray dans une nouvelle restauration 4K inédite.

Dans la scène d’ouverture, nous voyons un véhicule de face. Le reflet sur le pare-brise ne permet pas de discerner clairement l’intérieur de la voiture. Cette séquence du Couteau dans l’eau de Roman Polanski est assez longue. Ils ont un long chemin à parcourir.

On entend une musique joyeuse en fond sonore. Elle semble contraster avec l’image à l’écran. A la faveur de l’ombre des arbres on voit clairement les occupants : un Couple. Dans une alternance de plans on les voit simultanément de dos face à une longue route voire de face.

Dès ce début de ce film proposé en DVD par Carlotta Films, on note une certaine distance, une certaine tension dans le couple. Bien qu’ils parlent on n’entend pas leur propos. Ils s’arrêtent et changent de place, l’homme prend le volant. Il a un geste attentionné envers sa femme qui semble peu naturel.

L’intrigue du Couteau dans l’eau de Roman Polanski se centre autour de trois personnages : le couple et le jeune homme. Cela dans une sorte de huis-clos. Tous trois se retrouvent isolés dans un bateau. Ce qui va exacerber les tensions. Tout au long de ce film proposé en DVD par Carlotta Films on peut observer une certaine tension, une rivalité, irritation dont l’intensité varie plus ou moins. Dans Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski l’orage n’est jamais loin.

C’est à ce moment précis que le couple va faire une rencontre déterminante qui va chambouler leurs vies. La scène se poursuit dans une alternance de plan sur l’homme et la femme. Ils manquent de percuter un auto-stoppeur qui attendait au milieu de la route.

Les deux hommes sont adeptes de jeux dangereux, et ont surtout l’esprit de compétitivité. Le mari est irrité excédé. Nous aurons l’occasion de voir dans Couteau dans l’eau de Roman Polanski qu’Andrzej, le mari nous apparaît souvent comme un homme autoritaire, irritable, brutale parfois cruelle. Il nous est souvent montré comme antipathique. Le mari l’insulte, car il a manqué de l’écraser. Paradoxalement nous voyons la femme esquissée un rare sourire au jeune homme blond. Elle ne semble pas insensible à son charme.

L’homme est de plus en plus agité, excédé et agit brusquement. Il finit par saisir le jeune homme pour le faire monter dans la voiture. Ironique, à la limite de la correction le mari lui dit « vous préférez vous asseoir devant ou derrière », « voici un coussin, une couverture dormez, on ne vous dérangera pas ». Plan sur lui au volant tandis qu’il poursuit « On ne parlera pas, j’éteins la radio ». Dans ce passage du Couteau dans l’eau proposé en DVD par Carlotta Films Andrzej est passif agressif. Il marque ainsi son mécontentement. On a l’impression qu’on lui a forcé la main pour prendre l’autostoppeur.

Un peu plus loin dans ce film de Roman Polanski, nous voyons un plan sur le port avec au loin leur bateau. On voit la scène de loin. Nous discernons une partie du mari de dos. Cette façon de filmer donne l’impression de voir la scène de son point de vue. Il observe ce qui se passe d’un œil attentif, sent sa place en danger.

Le jeune homme aide à porter les sacs et commence à s’éloigner tranquillement du bateau. Le mari l’interpelle. Dans Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski, Andrzej veut toujours avoir le dernier mot, asseoir son autorité. Il est toujours plus ou moins dans l’affrontement la rivalité. Quand le jeune homme revient Andrzej lui dit « un bon conseil méfiez-vous tout le monde n’a pas les mêmes réflexes que moi ». L’auto-stoppeur répond « je fais toujours ça les autres freinent toujours un kilomètre avant. /Je voulais vous faire peur/ vous avez réussi. ».

On aura l’occasion de voir à plusieurs reprises dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films, que le jeune homme aime les jeux dangereux. Il a un esprit de compétitivité des plus marqué. Le mari donne l’impression de le rejoindre sur ce point. Durant leur escapade bateau et la promiscuité forcée, une rivalité, une tension voire un combat de coqs s’installent entre les deux hommes.

Le jeune homme, il ne sera jamais nommé autrement dans ce film de Roman Polanski, aide à larguer les amarres. Quand Andrzej lui demande s’il a déjà fait de la voile le jeune homme lui répond « moi je marche ». Ce dernier l’interroge « vous partez jusqu’à quand ? ». L’homme finit par lui dire « vous êtes un petit con, mais sympa ».

L’autostoppeur s’éloigne nonchalamment, doucement. Andrzej l’interpelle et lui dit de revenir. En arrière-plan on voit comme souvent une vaste étendue : la côte. Le jeune homme revient « je savais que vous me rappelleriez-vous voulez continuer le jeu ». Cela reflète exactement l’une des intrigues principales de ce film proposé en DVD par Carlotta Films.

Il s’agit bien d’un jeu, d’une rivalité qui va se poursuivre et trouver différentes incarnations dans Couteau dans l’eau de Roman Polanski. Des jeux plus ou moins dangereux dont la dangerosité va aller en s’accentuant. De même Andrzej tout au long de ce film proposé en DVD par Carlotta Films veut asseoir son autorité se montrer comme le mâle dominant. Ainsi, il va dire « en mer il faut avoir des réflexes et de la discipline ».

Dans Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski, notre regard sera séduit par la beauté picturale de certains plans à la nuance poétique. On voit ainsi le bateau vu de loin. Puis un plan sur la femme allongée avec en arrière-plan l’eau et la terre ferme.

L’écart entre le couple et leur invité ou tout au moins entre le mari et lui est de plus en plus flagrant. Un peu plus loin dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films au moment de la collation le jeune homme sort des radis noirs de son sac et en propose au couple.

Il sort ensuite un couteau à cran d’arrêt à la lame des plus impressionnante que Crocodile Dundee n’aurait pas renier. Une notion de menace s’installe dans Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski. La caméra s’attarde sur le couteau. Le jeune homme s’amuse avec la lame. La femme Krystyna finit par demander ce que l’on se demande tous « A quoi sert un tel sabre ? ».

Le Couteau dans l'eau de Roman Polanski. Carlotta Films
Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski. Carlotta Films

Le jeune homme répond c’est pour « s’en servir en forêt pour se faire un chemin ». Il joue avec le couteau à un jeu dangereux. Pause sa main à plat doigts écartés. Il rivalise d’adresse ou d’inconscience. Tout dépend du point de vue. Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films le jeune homme donne l’impression de vouloir repousser les limites. La menace est toujours présente, se distille doucement. Il place ensuite la lame sur ses lèvres. Avant d’ajouter « c’est pour aller de l’avant qu’un couteau est indispensable ».

Plan sur ce couple « vous êtes puérils vous risquez de vous couper ». Nous aurons l’occasion de voir dans le Couteau dans l’eau de Roman Polanski que ce qualificatif définit assez bien son attitude. Bien qu’il y ai un écart au niveau du rang social, il y en a surtout un générationnel. Le jeune homme apparaît souvent puéril voire agit comme un enfant capricieux.

Le couple continue leur collation. La caméra se situe derrière le jeune homme on aperçoit en arrière-plan les deux époux. Illustrant à merveille l’écart qui les sépare, on retrouvera souvent cette idée dans ce film. Tandis que le jeune homme continue son manège avec son couteau Andrzej commence à raconter une anecdote.

Le jeune homme marque son ennui ce qui n’échappe pas au mari qui lui en fait la remarque. Peu à peu l’autostoppeur perd patience et apparaît pour le coup réellement puéril. Il se rebelle contre l’autorité d’Andrzej. Statut que ce dernier revendique « Arrêter de me donner des ordres/A bord il faut un capitaine… ».

Ce film proposé en DVD par Carlotta Films se poursuit par un plan sur les hautes herbes. On finit par discerner le jeune homme avec une corde sur l’épaule. Il tire le bateau. Puis on le voit jeter à terre ses affaires. Comme on aura l’occasion de le voir tout au long du Couteau dans l’eau de Roman Polanski, le jeune homme agit comme un enfant capricieux « Je me tire, je ne suis pas un matelot ». Il ne résiste pas à la pression et au caractère clairement autoritaire, dominateur d’Andrzej « vous êtes fragile ». Ce dernier il est vrai ne fait rien pour arrondir les angles.

Dans ce passage, la tension est palpable. Le jeune homme est à la fois hostile et enfantin. On assiste au premier combat de coqs. La femme comme cela sera souvent le cas dans Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski sert de médiateur veut arrondir les angles « je vous laisse la barre ». Elle va sur la terre ferme pour prendre la corde. Le jeune homme s’en saisit violemment. « Je ne vous ai rien demandé à vous remontez tous les deux. Je vais vous tirer ». Il part en courant suivie par Andrzej qui veut lui aussi une corde. Rivalité, esprit de compétition, ils se chamaillent. Puis finissent par tirer tous deux le bateau sous fond de musique jazzy dissonante.

Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski enchaîne avec un fondu au noir. La musique est plus apaisante, calme. Le jeune homme est allongé sur le pont du bateau dans une position assez christique. Il fait ensuite quelques mouvements d’assouplissements. Le jeune homme est gagné par l’ennui dans une caméra subjective. On le voit fermer un œil puis l’autre. Il regarde son doigt en regard du mat. L’autostoppeur finit par rejoindre Andrzej qui regarde la trajectoire sur une carte.

Puéril, enfantin, le jeune homme joue avec la boussole. Il siffle Andrzej autoritaire lui dit on ne siffle pas à bord d’un bateau « dans la tradition on monte au mat pour moins que ça ». Qu’à cela ne tienne le jeune homme crache dans ses mains et monte. Krystyna assure souvent dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films le rôle de spectatrice. Elle assiste à ces combats de coqs absurdes, avant de finalement s’assumer.

Le vent de la discorde à partir de ce passage du Couteau dans l’eau de Roman Polanski souffle de plus en plus, La tension s’intensifie. L’orage approche dans tous les sens du terme. Parfois dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films le jeu homme agit comme un enfant qui a besoin d’attention. Il marche sur les mains, s’assoit sur la carte. Dans un autre passage du Couteau dans l’eau de Roman Polanski, on peut voir au premier plan le couple a table et un peu plus loin le jeune homme en train de bouder.

Il s’ennuie clairement « Il n’y a pas moins de rentrer ? ». Il n’y a plus de vent ce qui l’irrite, le rend anxieux, l’ennui. Andrzej intensifie la différence entre eux « la voile c’est un sport d’adultes. Il y a du vent on vogue, Il n’y en a pas on attend ». A ces mots ce jeune homme rétorque « quel temps perdu ».

Le Couteau dans l'eau de Roman Polanski. Carlotta Films
Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski. Carlotta Films

Dans la plupart des plans de ce film proposé en DVD par Carlotta Films le jeune homme est à l’écart. Ce dernier tente de pagayer pour faire avancer le bateau sous le regard amusé du couple. Colérique comme un enfant il jette la pagaie à l’eau quand il voit que ça ne sert à rien.

La tension monte d’un cran. Le jeune homme refuse d’aller la chercher car selon lui il ne sait pas nager « vous voulez que je me noie ? ». L’autostoppeur est insolent, cherche l’affrontement. La femme va récupérer la pagaie et tente arranger les choses. Tandis qu’il joue de nouveau avec son couteau tout en se vantant « j’ai beaucoup de doigté ».

Dans ce passage du Couteau dans l’eau de Roman Polanski la menace incarnée par le couteau est de nouveau présente. L’atmosphère entre le mari et le jeune homme est des plus orageuse. On sent que dans peu de temps cela va éclater.

L’esprit de compétitivité est toujours présent. Le jeu entre eux se poursuit et peut se révéler dangereux. Le jeune homme plante le couteau juste à côté de la main d’Andrzej tout en assurant que « c’est pour rire ». Il lui écarte les doigts et fait le même jeu d’adresse que précédemment sans regarder ce qu’il fait bravache. Ce qui devait arriver arrive, le jeune homme se blesse. Il laisse le couteau. Ce dernier apparaît au premier plan en opposition avec la femme qui s’amuse dans l’eau. Andrzej fixe le couteau et s’en saisit. Il tente le même jeu d’adresse dangereux du jeune homme qui le surprend.

Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films, nous assistons tout de même à des moments apaisants, amusants sorte de contre points comiques où la tension retombe. Ainsi le jeune homme s’amuse à marcher sur l’eau… L’orage fait rage. Ils sont obligés de trouver refuge dans la cabine créant une plus grande promiscuité entre eux. La femme se change en arrière-plan. La scène de cette séquence du Couteau dans l’eau de Roman Polanski se déroule à la lueur d’une lanterne dans une sorte de clair-obscur sublime.

Le Couteau dans l'eau de Roman Polanski. Carlotta Films
Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski. Carlotta Films

L’esprit de compétitivité des deux hommes, leur rivalité va s’incarner pleinement dans ce passage de ce film proposé en DVD par Carlotta Films. Ils font faire la course pour gonfler les matelas, puis jouer au mikado. L’intensité va ensuite monter d’un grand. Ils enchaînent sur un jeu plus risqué. Après avoir perdu, le jeune homme saisi son couteau et le lance. Il fait mouche. Raccord regard sur une planche à découper accrochée au mur. C’est ce tour du mari qui fait mieux. Pour les perdants il y a des gages.

Un lien se tisse peu à peu entre le jeune homme et la femme par opposition à l’homme autoritaire limite froid. Le gage de la femme est de chanter une chanson. Cette dernière résume assez bien sa relation avec son mari « tu n’as plus besoin de moi, le bonheur c’est envolé nous ne savons plus nous aimer ». Le jeune homme boit ses paroles tandis que le mari indifférent « à cette vieille rengaine » écoute son match avec des écouteurs.

Dans Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski la tension se fait de plus en plus intense. Les jeux de plus en plus dangereux voire malsains allant peut-être trop loin. Ce film proposé en DVD par Carlotta Films comporte de multiples rebondissements.

Bien qu’il soit en polonais sous-titré Français cela n’est pas un frein à notre immersion dans l’intrigue. On est captivé par ce jeu d’enfants malsain. Nos nous demandons comment cela va se finir, mais on présume que cela va se conclure par un drame. A noter l’interprétation des acteurs qui ne sont pas tous pro. La jeune femme n’avait jamais joué dans un film.

Pour en apprendre plus sur Le Couteau dans l’eau et sur la carrière polonaise de Roman Polanski je vous invite à visionner le documentaire Un ticket pour l’Ouest présent dans les bonus de ce DVD proposé par Carlotta Films. Vous y trouvez aussi trois courts-métrages de Roman Polanski.

Hissez la grande voile et mettez le cap vers une intrigue orageuse avec le Couteau dans l’eau de Roman Polanski

Le Couteau dans l'eau de Roman Polanski. Carlotta Films
Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski. Carlotta Films

Le Couteau dans l’eau de Roman Polanski. DVD et Blu-ray distribués par Carlotta Films. Prix : 20€. Durée 1h30. Avec Leon Niemczyk (Andrzej, Jolanta Umecka (Krystyna), Zygmunt Malanowicz (le jeune homme).

Pour plus d’info / vente en ligne : https://carlottafilms.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam