Général

Tout tout tout vous saurez tout sur Star Wars à travers 350 anecdotes grâce à Chris Pavone

Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone. Edition de l'Opportun. Photo: Philippe Lim
Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone. Edition de l’Opportun. Photo: Philippe Lim

Culte. Indispensable. Captivant. Hilarant. Voici les termes qui caractérisent le mieux Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone. Nous devons cet ouvrage indispensable à tout fan de Stars Wars digne de ce nom aux Editions de l’Opportun.

Pour ma part, je me suis jetée dessus et l’ai dévoré d’une traite. Entre découverte et fou rire, Chris Pavone décrypte en détail l’univers Star Wars pour notre plus grand plaisir. Cela avec beaucoup d’humour mais aussi de passion.

Le résumé sur la quatrième de couverture donne direct le ton. Ainsi « tu penses tout savoir sur Star Wars ? Voici 350 anecdotes et infos insolites qui vont prouver qu’on peut en apprendre encore et toujours sur la plus célèbre des sagas galactiques. Parole de droïde ».

Cette véritable bible consacrée à la saga Star Wars proposée par les Editions de l’Opportun est une occasion unique de devenir incollable sur le sujet et de briller en société. On y trouve entre autres : des secrets de tournage, des clins d’œil cachés… La majorité d’entre eux sont illustrés par des dessins. Nous pouvons de même noter un jeu sur la typographie.

Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone nous interroge « connaissez-vous vraiment Star Wars ? ». Étonnement même si nous pensons maîtriser le sujet, on va de surprise en surprise grâce à des anecdotes des plus intéressantes. Elles sont rédigées dans un style amusant qui facilite la lecture.

Ce livre proposé par les Editions de l’Opportun répond pour notre plus grand bonheur à certaines questions cruciales, voire indispensables. Il lèvera de même des points importants. Ainsi « alors que la saga Star Wars possède un univers extrêmement riche et très détaillé l’espèce à laquelle appartient Yoda l’un des célèbres Jedi ainsi que son monde natal n’ont jamais été déterminé. Un mystère total cela demeure ».

Tout au long de Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone ce dernier entre en interaction avec nous. Il interroge souvent le lecteur tout en relevant des points cruciaux. Ces derniers ou tout au moins une partie ont sûrement échappé à certains d’entre nous.

Ainsi « As-tu remarque qu’à la toute fin de l’Episode 1 on entend la respiration de Dark Vador ? ». En ce qui me concerne, je n’avais rien remarqué. Cela m’a donné une bonne excuse pour revoir ce film, même si je n’en avais pas besoin. De même grâce à ce livre proposé par les Editions de l’Opportun j’ai appris que la réplique « j’ai un mauvais pressentiment » est prononcé dans tous les films Star Wars.

Au cours de notre lecture, nous sommes tour à tour émerveillé voire amusé par Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone. On y apprend entre autres : l’origine des plus étonnante du Faucon Millenium. De même que celles : des sabres lasers, des bruitages, des vaisseaux cela à travers des anecdotes intéressantes, amusantes, mais surtout culte. Elles nous feront voir avec un nouveau regard la saga Star Wars.

Cette petite merveille proposée par les Editions de l’Opportun est des plus riches et recèle de nombreux trésors. Dont des anecdotes des plus insolites. J’ai ainsi découvert avec stupeur que pour le personnage de Chewbacca, Georges Lucas s’était inspiré de son chien.

Pour vous mettre l’eau à la bouche voici quelques exemples succincts d’anecdotes des plus croustillantes, mais surtout amusantes. Ainsi « savais-tu que le communicateur qu’utilise Qui-Gon Jinn dans l’Épisode 1 pour parler à distance avec Obi-Wan est en réalité… un rasoir gilette Ladies Sensor ».

Souvent ce que l’on apprend grâce à Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone nous invitent à regarder avec un œil nouveau voire avec plus d’attention la saga Star Wars que certains d’entre nous pensions connaître.

Autre détail à la fois des plus insolites et drôles « dans l’Épisode 1 lors de la course de modules, le public est constitué de coton tige ». Cela n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde. Je vais scruter attentivement cette scène pour voir si j’arrive à discerner quelque chose.

Nous apprenons aussi l’origine des plus étonnante d’un élément clé de la saga commun à tous les épisodes. Ainsi « l’emblématique intro avec le texte déroulant à chaque début d’épisode qui résume le contexte du film est une suggestion de Brian de Palma qui après avoir vu un des premiers épisodes avoua à Georges Lucas qu’il ne comprend rien à l’histoire ». On peut le remercier pour cette intervention qui a permis à un élément clé de cette saga d’être créé.

Cet ouvrage culte proposé par les Editions de l’Opportun revient sur l’amitié entre Georges Lucas et Steven Spielberg. Celle-ci transparaît entre autres à travers des clins d’œil. Ainsi dans ET Spielberg place des jouets Star Wars. De même, on peut apercevoir un enfant déguisé en Yoda pour Halloween. Hommage rendu en faisant apparaître 3 ET parmi les membres du sénat galactique pendant le discours de Palpatine er Amidala dans l’Épisode 1.

Nous découvrons de même avec amusement et étonnement grâce à Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone qu’on retrouve dans la saga des clins d’œil à un autre Space Opera connu. Plus précisément celui que certains voient comme un concurrent de Star Wars à savoir Star Trek. Je dois vous avouer que même si j’ai une nette préférence pour la saga de Georges Lucas, j’aime aussi beaucoup Star Trek.

Ainsi dans l’Épisode 1, on peut voir le célèbre vaisseau de Star Trek l’Enterprise parmi les vaisseaux durant la conversation de Palpatine et Amidala. Au moment où Palpatine lui annonce qu’il est pressenti pour être chancelier.

De même concernant Unkar Plutt le ferrailleur de la planète Jakku dans l’Episode VII Le Réveil de la force. J’ai découvert à mon plus grand étonnement que l’acteur qui se cache sous son costume n’est autre que Simon Pegg. Ce dernier est célèbre entre autres pour son rôle de Scotty dans Star Trek. J’adore cet acteur que j’ai découvert dans le cultissime Shaun of the dead.

Les 350 anecdotes sur Star Wars de Chris Pavone sont des plus riches et variées. On peut de même y apprendre que si la fiction s’inspire de la réalité, l’inverse est aussi vrai. Ainsi « en 2012 la marine américaine a construit un robot inspiré du personnage de Star Wars C3-PO pour combattre les incendies à bord de leur navire de guerre. Cet humanoïde qui ne craint pas la chaleur peut intervenir au cœur de l’action ».

Cette bible Star Wars proposée par les Editions de l’Opportun s’adresse aussi bien aux Padawan qu’aux fans inconditionnels de cette saga mythique qui n’a pas fini de nous faire rêver. Elle n’aura bientôt plus aucun secret pour nous. Nous aurons de même l’occasion d’enrichir notre vocabulaire.

Pour briller en société surtout chez les fans de Star Wars pourquoi ne pas vous amuser à expliquer l’origine de certains mots. Ainsi concernant le mot Jedi. On l’a souvent entendu ou employé, mais connaissez-vous son origine ? « Le mot Jedi vient du japonais Jidai Geki qui désigne un genre théâtral, cinématographique et télévisuel japonais consacré à l’époque samouraï ». En ce qui concerne l’origine du mot Ewok il n’y a rien d’aussi compliqué. Georges Lucas a simplement inversé les syllabes du mot Wookie.

Ces 350 anecdotes sur Star Wars de Chris Pavone reviennent aussi sur des idées reçues. Dont la cultissime citation « Luke je suis ton père ». On s’en souvient tous cependant elle n’a jamais existé. Dark Vador n’a jamais dit ça à Luke Skywalker. « Cette réplique est ce qu’on appelle un effet Mandela (c.-à-d. un faux souvenir collectif). La véritable phrase prononcée dans le film est « Non je suis ton père » … ».

Autre fait intéressant abordé dans ce livre culte proposé par les Editions de l’Opportun est le nombre d’acteurs ayant joué Dark Vador dans la Saga. En tout ils étaient 11. Un superbe documentaire sur Netflix est consacré à Dave Prowse le principal interprète de Dark Vador. Cependant ce n’est pas son visage que l’on voit quand Vador enlève son masque, mais celui de Sebastian Shaw. De même, James Earl Jones reste indubitablement la voix de ce personnage emblématique.

Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone s’intéresse aussi aux acteurs de la Saga. Il nous livre des anecdotes croustillantes, amusantes mais par-dessus tout captivantes. Ainsi « l’acteur Warwick Davies plus connu pour son rôle de Willow n’avait que 11 ans quand il a été pris pour jouer le rôle d’un Ewok dans l’Épisode VI Le retour du Jedi ».

Cependant ce que pour ma part j’ignorais est qu’il a aussi joué Yoda lorsque le personnage marche dans certains plans de l’Épisode I, VII et VIII. De même il a joué d’autres personnages dans Solo et Rogue One. Je vais m’empresser de regarder sa filmographie pour retrouver les rôles qu’il a joué dans cette Saga.

Aviez-vous remarqué qu’Anthony Daniel a joué C3-PO dans tous les Star Wars sauf Solo ? Il apparaît trois fois à visage découvert dans la saga dont dans Solo. De plus, saviez-vous que l’acteur « Denis Lawson l’acteur qui joue le rôle du pilote d’X-Wing dans les trois épisodes de la trilogie originale est l’oncle d’Ewan Mc Gregor (Obi-Wan) ».

Amusez-vous à découvrir par vous-mêmes les 350 anecdotes sur Star Wars de Chris Pavone. Ce livre indispensable à tout fan de Star Wars proposé par les Editions de l’Opportun se finit en beauté par quelques répliques culte.

Dont « non n’essaie pas ! fais-le ou ne le fais pas. Il n’y a pas d’essai » Yoda à Luke. Mais aussi « quand 900 ans comme moi tu auras moins en forme tu seras » Yoda à Luke, « l’œil ne voit que la surface des choses ne t’y fit pas » Obi Wan Kenobi.

De même que la cultissime « toujours par deux ils vont ni plus, ni moins. Le Maître et son apprentie » Yoda à Mace Windu à propos des Sith. Et bien d’autres encore que je vous laisse le plaisir de découvrir. On retrouve de même une section notes où vous pourrez laisser libre court à votre créativité ou ajouter vos propres anecdotes.

Pénétrez en immersion totale au cœur de la cultissime Saga grâce à Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone

Star Wars : 350 anecdotes de Chris Pavone. Editions de l’Opportun. Prix : 9,90€

Pour plus d’info : https://www.editionsopportun.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam