Culture

Tremblez d’effroi face au troublant et paranoïaque classique de la K-Horror Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

Seon-hee une femme au foyer voit la quiétude de son quotidien troublée. Un jour de retour de voyage d’affaires son mari vient accompagné de Mi-ok une jeune orpheline. Il veut l’engager comme domestique.

Cette troublante fille de chamane a pour seule possession une étrange poupée en bois. Celle-ci est censée la protéger du mauvais sort. Cependant Seon-hee est persuadée que cette poupée est maléfique et que Mi-ok s’en sert afin de détruire sa famille.

Troublant. Paranoïaque. Angoissant. Voici les termes qui caractérisent le mieux Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films nous offre l’opportunité de découvrir ce classique de la K-horror en DVD et Blu-ray .

Soudain dans la nuit commence par un plan où l’on voit des vagues immenses accompagnées par le bruit des mouettes. Puis tout à coup, le ton change. Le plan suivant se passe au cœur de l’obscurité à l’intérieur d’une grotte.

On assiste à une succession de plans déstabilisants. Le seul bruit qu’on entend est celui de gouttes d’eau qui tombent. La tension est palpable. Un homme s’aventure au cœur des ténèbres. Nous assistons ensuite dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films à un plan déconcertant.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

Ce dernier restitue à merveille le brio du réalisateur Go Yeong-nam qui utilisera continuellement se truchement des plus troublant dans Soudain dans la nuit. Ainsi cet effet repose sur les reflets. L’image rappelle celle d’un kaléidoscope. Cela instaure à la fois un sentiment d’inquiétante étrangeté, mais aussi de fantastique voire l’horreur.

L’homme prend une photo avec un flash. Dans une alternance plans, on voit une étrange créature surgir d’un coup. On la discerne à peine. Suit un gros plan du visage de l’homme surpris, effrayé. Le titre apparaît en surimpression. De même une musique angoissante retenti amplifiant l’idée de menace.

A nouveau dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films le ton change. L’angoisse, la menace sont absentes. Dans un plan en extérieur on voit une voiture arriver devant une maison. L’occupant klaxonne. Le père revient de deux semaines d’absences. Il est accueilli par sa famille. Sa fille lui saute dans les bras. Tandis que l’attitude de sa femme est plus mesurée. Elle se tient en retrait. Cependant la joie de Seon-hee est de courte durée.

Son mari scientifique et collectionneur aguerris de papillons a trouvé une espèce rare. Pour la plus grande déception de sa femme la joie des retrouvailles est remplacée par la surexcitation de sa découverte. Il veut faire une présentation. Nous reconnaissons en lui l’homme vu début du film.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam est tour à tour déstabilisant, terrifiant mais aussi teinté de sensualité et d’érotisme. Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films les reflets tiennent une place importante. On peut voir le couple s’échanger un baiser à travers le reflet d’un miroir. Le plan se resserre. L’image devient floue.

Puis on assiste à une fondue-enchainée. La séquence suivante de Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam se déroule de nuit. Les collègues du mari et lui-même sont rassemblés autour d’une table. Au cœur de la pénombre, ils font face à un rétroprojecteur.

Seon-hee est en retrait. Les hommes sont enthousiastes et veulent voir les trouvailles de son époux. Nous assistons à une alternance de plans. On aperçoit les hommes qui observent captivés cette belle collection. Les images qu’ils voient. Puis la caméra se rapproche de la femme qui regarde la scène à l’écart. Ses yeux se détournent. On comprend qu’après une telle absence ce ne sont pas les retrouvailles que Seon-hee espérait.

Nous entendons hors-champ une voix d‘homme « c’est étrange qu’est ce que c’est ? On dirait une poupée en bois ». La femme regarde vers l’écran. On assiste à un raccord regard. A ce moment précis de ce film proposé un DVD par Carlotta Films l’inquiétante étrangeté, le fantastique s’invite dans cette scène anodine, mais surtout dans cette maison.   

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
L’étrange poupée au coeur de Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

Nous apercevons une poupée étrange, au visage plutôt effrayant sur un fond rouge. Les hommes plaisantent « ce n’est pas grave c’est une espèce rare ». « On dirait une sorcière avec des pouvoirs cachés ». Ils ne prennent pas cette étrange apparition au sérieux.

Paradoxalement, l’habitude de la femme est tout autre. Elle se cache, se maintient à l’étagère. Seaon-hee semble plus sensible à la superstition. Cela sera confirmé plus tard dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam.

Nous assistons de nouveau à une alternance de plans. On voit la poupée. Les hommes s’amusent « depuis quand es-tu un expert en chamanisme ? ». Le plan s’attarde sur la poupée. Puis de nouveau, nous faisons face aux hommes. Le mari parle sérieusement se montre pragmatique « grâce à mon intérêt pour la médecine psychiatrique, jai lu un passage sur les sorcières et ça met resté ».

Ils sont toujours au cœur de l’obscurité le ton, le thème de Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam est introduit. L’un des participants demande « tu crois que les sorcières existent ? ». « Là n’est pas la question. Elles apparaissent dans le cœur de ceux qui souffrent ».

Nous aurons l’occasion de constater dans ce film proposé n DVD par Carlotta Films que ses propos semblent restituer la réalité. Car cette œuvre troublante et effrayante oscille entre le fantastique et un thriller ambigu.

Puis la conversation revient sur les papillons. Cela après que le mari ait expliqué que la présence de cette photo est dû à un échange au labo photo. Tout au long de Soudain dans la nuit de Go Yeung-nam l’homme nie souvent le caractère fantastique, surnaturel de ce qui se déroule sous son toit.

Pendant ce temps, la femme s’éloigne. Le sujet ne semble plus l’intéresser. Elle est comme cela sera souvent le cas dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films hantée voire possédée par la poupée. De nouveau dans cette œuvre la tension va être palpable tout comme l’angoisse. Une fois dans le salon, Seon-hee jette un regard étonné vers une pièce qui se révélera être la chambre de la servante. Etrangement, la porte de cette salle s’entrouvre. La pièce est plongée dans l’obscurité.

Seon-hee s’en approche. La porte se ferme. Effrayée, la femme hurle. Raccord regard, on voit le visage de la poupée en bois éclairé par une lueur bleuté. Cette scène est accompagnée par une musique dissonante.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

La femme est hantée par cette image voire obsédée. Elle est rejointe par une amie qui lui dit ne rien voir. Seon-hee demeure inquiète, préoccupée. La musique cesse. Une fois les invités partis le couple se retrouve seul. A noter le magnifique travail sur l’image du réalisateur. Ainsi l’image devient floue. Le couple flirte. On entend une musique étrange. Leurs ébats nous sont restitués à travers un morcellement du corps.

Peu après dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films on voit au premier plan. Une sculpture composée de deux cobras prêts à attaquer. Ils sont opposés à un rongeur toute crocs dehors. A travers une variation de point cette sculpture est nette au premier plan. Tandis que le couple au lit en arrière-plan est flou. Cela instaure l’idée d’une menace qui plane sur eux. Nous verrons dans cette demeure de nombreux animaux de proie, prédateurs empaillés voire en sculptures.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Variation de point dans Soudain dans la nuit de Go Yeon-nam. Carlotta Films

Dans ce passage de Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam la femme est toujours hantée par l’image de la poupée. Un court instant, on voit un plan de la poupée sur son fond rouge.Allongé à côté de son mari Seon-hee est préoccupée.

Elle se confie à son mari « j’ignore pourquoi mais cette photo me préoccupe. J’ai le sentiment que c’est un mauvais présage ». Cela tient tout à la fois de la superstition et de la mise en garde. Nous découvrirons plus tard dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films que cette phrase sera lourde de sens voire prophétique.

Son époux lui dit d’arrêter d’y penser « tu imagines des choses ». Le mari est souvent absent. Seon hee est hantée, obsédée par l’image cette poupée. Selon elle, cet objet est synonyme de mauvais présages, voire de malédiction.

Nous retrouvons ensuite dans Soudan dans la nuit de Go Yeong-nam, Seon-hee chez une amie. Gros plan sur le visage de la femme qui est préoccupée. Son amie ne fait rien pour arranger les choses. Bien au contraire, elle la met en garde. Tout en distillant un poison insidieux dans son oreille : le doute.

« Il rentre 3 jours et laisse une jolie femme comme toi pour gambader dans la campagne. Il y a quelque chose qui cloche ». Elle lui dit de se méfier de son mari, médisante « un couple marié doit toujours être sur ses gardes ». De nouveau dans ce passage de ce DVD proposé par Carlotta Films l’image de la poupée s’impose à elle. On apprend que leur femme de ménage a démissionné.

Le mari revient d’un nouveau voyage d’affaires. La joie de Seon-hee est à nouveau de courte durée. À sa plus grande surprise et désillusion, une jeune femme souriante descend de la voiture. Le mari la présente. Mi ok est une orpheline qu’il a trouvé en train d’errer et a décidé de l’amener ici. On assiste à une alternance de plans. Le visage de Seon-hee s’assombrit. Son mari lui explique que c’est la nouvelle femme de ménage.

A ces mots la femme accueil Mi-ok chaleureusement. L’homme s’amuse « tu es plus heureuse de trouver une femme de ménage que de retrouver ton mari ». Malheureusement dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films cette joie sera de courte durée.

Seon-hee lui montre sa chambre. Une fois seule le visage de la jeune femme se ferme. Elle tient un ballot dans ses bras. Mi-ok réagit brusquement quand Seon-hee tente de lui prendre. Son attitude est étrange. La jeune femme finit par le mettre hors de portée au-dessus d’une armoire.

Ce film proposé en DVD par Carlotta Films est teinté de sensualité, d’érotisme, de tension tant oppressante que sexuelle. Peu après une musique étrange retentit quand Mi-ok prend sa douche à la demande de Seon-hee. On assiste à un échange de regard. Elle l’observe intensément et l’aide à se laver.  Scène teintée d’une douce ambiguïté.

Nous retrouvons Mi-ok bien maquillée et apprêtée. Elle porte des habits de Seon-hee. La jeune femme possède une aura, un charme plein de mystères. Le mari finit par déclarer que c’est une jolie femme. Suis un plan sur le visage troublé de Seon-hee qui repense à ce que son amie lui a dit.

Nous entendons dans une sorte de flashback auditif. « On dit qu’une femme de 28 ans est comme une femme de 60 et on en a déjà plus de 30 ». Petit à petit insidieusement le poison fait son effet. Le doute s’installe avec ou sans raison comme nous aurons l’occasion de le voir dans Soudain dans la nuit de Go Yeung-nam. Dans ce passage de ce film proposé en DVD par Carlotta Films, on en apprend un peu plus sur Mi ok.

Elle est la fille d’une chamane. Cette dernière lui disait qu’elle est le fruit de l’esprit du dieu marin. Un incendie c’est déclenché chez elle. Sa mère y a trouvé la mort. Seon-hee est préoccupée. La musique se fait dissonante. On assiste de nouveau dans Soudain dans la nuit de Go Yeong nam à une image de style kaléidoscope: effet des plus troublant. Nous sommes dans la chambre du couple.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Mi-ok. Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

Petit à petit dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films l’attitude de Seon-hee va changer. Elle est comme possédée, obsédée par des hallucinations, le doute, mais surtout la poupée. Seon-hee déclare comme pour tester son mari que Mi-ok « a un corps magnifique même une femme pourrait y céder ».

Nous retrouvons ensuite Seon-hee qui s’occupe du linge. On entend des éclats de voix. Au plan suivant, nous sommes dans la chambre de Mi-ok. Cette dernière se chamaille avec la fille du couple. La petite fille insiste en disant que sa poupée est dans le baluchon de Mi-ok.

Seon-hee demande à voir ce qu’il y a dedans. La tension est palpable dans ce passage de Soudain dans la nuit de Go Yeung-Nam. Mi-ok face à cet ordre refuse les traits tendus « non je ne peux pas ».Sans ménagement Seon-hee lui prend et l’ouvre. Un objet y est soigneusement emballé.

Mi ok est tendu. On assiste à une figure de mise en garde « personne ne doit la voir ». Comme cela est souvent le cas dans les films d’horreur, tout comme dans les contes Seon-hee ne tiendra pas compte de cette mise en garde.

Mi-ok, Seon-hee et la fille de cette dernière dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Mi-ok, Seon-hee et la fille de cette dernière dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

Nous assistons à une alternance de plans. Finalement la femme ouvre le paquet. A travers un plan d’ensemble, on voit en plongée la scène. Nous découvrons le contenu du paquet : l’étrange poupée. C’est à ce moment précis de ce film proposé en DVD par Carlotta Films que tout va irrémédiablement basculer.

La musique se fait dissonante. Troublée Seon-hee lui demande « où tu as eu ça ? ». Mi-ok répond « elle est à moi » et la prend dans ses bras. On apprend que sa mère lui a donné. Cette dernière s’en servait comme d’une tablette ancestrale.

La musique se fait dissonante. Mi-ok regarde la poupée. S’ensuit dans ce passage de ce film proposé en DVD par Carlotta Films à un flashback. L’image est distordue comme vue à travers un verre. On assiste à une cérémonie. La mère officie danse autour de sa fille. Elle lui dit que la poupée est un symbole de protection « tant que tu l’auras tu vivras ».

Nous retrouvons de nouveau dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-Nam l’image style kaléidoscope. Cela lui donne un côté déstabilisant, irréel. La mère la met en garde « sinon tu mourras ». Puis le feu envahi les lieux.

Seon-hee est des plus perturbée par cette poupée étrange qui la suit, la hante. Elle se demande d’où vient la photo vue précédemment. Pendant ce temps, on voit le visage de la jeune femme qui entrouvre la porte et observe Seon-hee.

Nous retrouvons au plan suivant cette dernière. Dans une alternance de plans, on la voit regarder les diapos. Gros plan sur son visage. Puis elle s’éloigne quand elle se rend compte que la photo de la poupée n’est plus là. Seon-hee est déstabilisée.

De nouveau dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films, on voit au premier plan la même sculpture lourde de menace. A savoir des serpents prêts à attaquer un rongeur. Puis on entend hors-champs, la voix de Mi-ok. On a l’impression troublante qu’elle parle à quelqu’un :« la famille est agréable riche, la maison est sympa ». La musique se fait dissonante.

Effet kaléidoscope dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Effet kaléidoscope dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

De nouveau le style kaléidoscope est employé dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Mi-ok est agenouillée devant sa poupée. La jeune femme s’adresse à elle « on va pouvoir habiter ici toutes les deux jusqu’à notre mort ». « On va s’amuser pendant longtemps ». Seon-hee les espionne. Atterrée, elle s’éloigne.

A partir de ce moment dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films, on assiste peu à peu aux changements qui s’opèrent chez Seon-hee. Elle rejoint son mari dans son bureau où il compte travailler toute la nuit. Puis Seon Hee lui fait part de son trouble. Il lui avoue avoir jeté la photo de la poupée.

Troublée elle fait observer « c’est un peu bizarre que Mi-ok possède la même poupée ». Insensible à son mal-être répond « ce n’est pas étrange pourquoi t’inquiètes-tu ?». Il rationalise tout au long de cette scène et cela sera souvent le cas dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. On est étonné d’apercevoir un flashback un court instant. Nous voyons le dos nu de Mi-ok tandis que Seon-hee l’aide à se laver.

La femme n’aura plus de répit ni de repos à partir de cet instant dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films. Au coeur de la nuit, la musique se fait dissonante. Elle ne trouve pas le repos. Dans un premier temps son rêve apparaît en surimpression.  

De nouveau on assiste à un effet kaléidoscope. On voit entre-autres la poupée, mais aussi l’homme qui aurait rejoint Mi-ok. L’image est vue comme à travers un verre. Ces deux effets donnent un côté déstabilisant, irréel à la scène.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Effet kaléidoscope dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

On ne sait pas si c’est un cauchemar ou une vision voire la réalité. Cependant la possession peut donner lieu à des hallucinations, de même que la folie, la paranoïa ou le doute. Les ébats de Mi-ok et de l’homme sont teintés d’un éclat rouge. La poupée apparaît en surimpression. S’ensuit un plan sur le visage crispé de la poupée. Seon-hee se réveille en sursaut.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Effet de surimpression dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

Cependant dans ce passage de Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam les gémissements se poursuivent sorte d’écho de son rêve. Seon-hee se rapproche de la porte de Mi-ok. Le son à quelque chose d’irréel ce qui fait douter de leur véracité.

Le bureau de son mari et vide. Le visage de Seon-hee est tendu, crispé. Gros plan d’une main lui saisissant son épaule. Son mari entre dans le plan. Il serait parti fumer. Par curiosité, Seon-hee ouvre la porte. De nouveau dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films à un plan d’une grande sensualité. On voit Mi-ok abandonnée dans son sommeil.

A partir de ce moment dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam l’attitude de Seon-hee va radicalement changer envers Mi-ok. Elle sera beaucoup plus dure. Le brio du réalisateur est de filmer au plus près des émotions des personnages ou plus particulièrement de Seon-hee.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Caméra subjective (Seon-hee) dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

Ainsi par manque de sommeil et du aussi a la tension, au doute qui la tenaillent, elle souffre de maux de tête. On peut observer ce fait un court instant par le truchement de la caméra subjective : l’image est floue.Elle frôle parfois l’hystérie.

Cependant comme nous aurons l’occasion de le voir tout au long de Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam l’altitude de Mi-ok n’est pas si innocente que ça. Voire même clairement ambigu. Nous la voyons plusieurs fois espionner Seon-hee voire écouter aux portes.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Mi-ok écoute au porte dans Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

De temps en temps, elle semble s’amuser de la situation. On a parfois l’impression qu’elle joue sur l’obsession, la hantise de Seon-hee pour la poupée. Cette dernière ne la quitte pas et est toujours placée bien en vue.

Grâce à la façon de filmer, on ressent de l’empathie pour Seon-hee ou tout au moins de la sympathie. Ainsi durant un passage de ce film proposé en DVD par Carlotta Films, Seon-hee se rend dans la chambre de Mi-ok en son absence. La musique se fait dissonante.

On voit la poupée. Puis le reflet de la femme qui se rentre dans la chambre. Elle veut saisir la poupée et est interrompue  par un bruit. En jetant un coup d’œil dans le miroir, elle  voit le reflet de la poupée éclairée par une lueur bleu. Seon-hee crie. Puis regarde à nouveau dans le miroir dans lequel se reflète Mi-ok qui revient de la douche.

Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films
Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam. Carlotta Films

Peu après dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films l’amie de Seon-hee la rejoint. Étonnamment alors même que c’était elle qui a distillé le poison dans son oreille. Son amie tente de la raisonner. « Il n’y a rien de plus effrayant que de douter de quelqu’un (…) ». Elle ajoute « on devient parano tout devient suspect ».

A ces mots la caméra s’attarde sur Seon-hee. Son amie poursuit « une fois arrivée à ce stade on a l’impression d’être une victime et on agresse l’autre personne ». Gros plan sur le visage de Seon-hee, son amie enfonce le clou en lui disant « de faire un bilan psychologique ». Son interprétation semble assez coller à ce qui se déroule à l’écran.

Cependant dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films il faut se méfier des jugements hâtifs. Cette œuvre ambiguë déstabilisante se joue de nous comme de son héroïne. Seon-hee est de plus en plus troublée. Son sommeil est hanté de visions dérangeantes, troublantes.

La faisant douter tout comme nous de ce qu’elle voit ou interprète : visions sensuelles, irréelles.  Tandis que Mi-ok donne l’impression de s’amuser de la situation. Seon-hee agit de façon de plus en plus hystérique, étrange. Elle est effrayée. La poupée amplifie son trouble, la possède.  De l’avis de la Seon-hee elle joue un rôle maléfique.

Ce classique K-horror rappelle dans un style plus troublant, horrifique et irréel The Servant de Kim Ki-Young. Ce film proposé en DVD par Carlotta Films est d’une grande puissance suggestive. Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam oscille entre la réalité et les superstitions. Ces dernières semblent presque omniprésentes.

La frontière est mince entre les deux et nous pousse à la limite de la folie. Elles hantent Seon-hee. Cela donne une dimension psychologique à ce thriller ambigu et oppressant. Car si l’horreur, le fantastique sont présents, l’esprit torturé de Seon-hee peut créer ses propres illusions. Celles-ci peuvent être aussi générées par la possession.

Pour finir en beauté votre voyage déstabilisant au cœur de Soudain dans la nuit de Go Yeong-nam vous pourrez visionner le bonus « Possession ». Dans celui-ci, le film est analysé par Antoine Coppola auteur entre autre du Dictionnaire du cinéma coréen.

Laissez-vous déstabiliser par l’atmosphère étrange et ambigu qui  règne  dans Soudain dans la nuit de Go Yeon-nam

Soudain dans la nuit de Go Yeong-Nam. Carlotta Films. Prix : 20€

Pour plus d’info/vente en ligne : https://carlottafilms.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam