Culture

Vibrez au rythme de la quête de vengeance de Cheyenne dans This must be the place

 

Cheyenne, une ancienne star du rock a gardé à 50 ans un look gothique et une certaine candeur qui le mettent à l’écart de la société. Il vie tranquillement de ses rentes à Dublin dans une atmosphère éthérée.
La mort de son père qu’il n’avait pas vue depuis des années, va confronter ce Peter Pan gothique aux dures réalités de la vie.

Hypnotique. Voici le terme qui caractérise le mieux This must be the place de Paolo Sorrentino. On suit avec passion la quête de Cheyenne. Cette star vieillissante en décalage total avec la société, que se soit: par son look atypique ou son attitude douce, enfantine ne saurait vous laisser insensible. L’interprétation de Sean Penn est remarquable tant il donne vie à ce sympathique personnage à la voix presque inaudible et aux gestes d’une douceur mesurée. Cheyenne se verra confronté bien tard au monde réel dans toute sa violence et sa crudité.

Vous pourrez entendre pour votre plus grand plaisir une bande-son aux accents rock qui fait vibrer les décibels. Elle semble contraster avec non pas l’apparence goth de Cheyenne, mais avec sa façon d’être:
sa douceur proche de la mollesse associée à son côté enfantin. Peut être est-ce le reflet de son âme rebelle qui transparait par instants.

This must be the place joue sur une vaste gamme d’émotions et réussit la majorité du temps à s’adresser à notre empathie naturelle, tant les personnages sont sympathiques et proche de nous. Au côté de scènes des plus poignantes, attendez vous à rire très souvent, que ce soit: par le décalage entre Cheyenne et le reste du monde ou dans sa relation des plus étonnantes avec sa femme. Elle est pompier, forte de caractère comme de manière et des plus masculines. Les rôles paraissent inversés lui n’en semble que plus féminins.

Vous vous apercevrez qu’au-delà de cette quête, de ce désir de vengeance on trouve de nombreux autres exemples de recherches, d’êtres perdus bien différentes, mais qui nous montrent la fragilité de ces personnages. Vous rencontrerez entre autres: une mère qui attend désespérément à la fenêtre de son appartement le retour de son fils. Sa fille qui souffre de cette situation et trouve du réconfort auprès de Cheyenne son ami qui semble endosser parfois le rôle de père ou de frère de substitution. D’autres encore vivent dans le souvenir d’une personne disparue.

Vous suivrez avec passion l’itinéraire, l’évolution de Cheyenne qui d’une candeur effacée le rapprochant d’un enfant va devoir se confronter: aux secrets, à la mort et eu mal. Il devra choisir entre rester tel qu’il est ou passer le cap en devenant adulte.

 

Laissez-vous entrainer par la quête de Cheyenne au rythme des guitares avec This must be the place de Paolo Sorrentino.

 

 

 

This must be the place de Paolo Sorrentino, ARP Selection, avec: Sean Penn, Judd Hirsch,…Durée: 118 min

Prix: 19, 99 euros.

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam