Culture

Voyagez dans un monde onirique fait de multiples rencontres avec Les Saisons de l’après de Guy Torrens.

Keiko et Moeko toutes deux rescapées d’Hiroshima partagent le même objectif: avoir un enfant à tout prix. Elles réalisent ce vœu juste avant de succomber à leurs accouchements en donnant naissance à deux beaux garçons Kenji et Yukio. Ces deux êtres, véritables âmes-sœur unies dès la naissance par une alliance inébranlable, vont marquer l’esprit des gens par leur tragédie sous fond de Rock and Roll.

Emouvant. Voici le terme qui pourrait caractériser le plus ce récit onirique, véritable ode à l’amour, comme on en voit peu. Ce livre traite de l’homosexualité avec bienveillance sans miser sur le trash et le sordide, bien que certains aspects de cette histoire pourrait s’y prêter.

Les Saisons de l’après commence par la lecture du témoignage des deux rescapées d’Hiroshima et d’un article sur le suicide d’un chanteur Yukio. Il est mort dans les bras de son amant, ces deux récit poussent le narrateur à se jeter à corps perdu dans cette investigation pour atteindre Kenji: véritable image de la passion, de la liberté allié à un peu de féérie. Kenji pour le narrateur semble être tout son opposé, voire son idéal: il illustre un esprit libre qui a connu un amour fusionnel, passionné et partagé en la personne de Yukio.

Ce récit à la fois poétique, étrange, romantique recréé la vie de Kenji et la tragédie de ses amants maudit à travers de multiples témoignages et rencontres. Le but de cette investigation est d’atteindre l’objectif suprême: rencontrer Kenji, cela devient une sorte d’obsession pour le narrateur.

Cette histoire se lit facilement, on arrive rapidement à rentrer dans l’intrigue, il y a quelques passages qui sont assez direct, mais cela ne dépasse en rien ce que l’on peut voir tous les jours à la télévision. La meilleure façon de lire ce livre est de se laisser bercer par l’imaginaire et l’histoire de Kenji qui nous entraine à la frontière de la réalité au croisement entre le réel, l’irréel

Préparez vous à suivre avec attention l’itinéraire du narrateur qui à travers son désir de retrouver Kenji, semble poursuivre une quête de soi afin de s’accomplir et de mieux se connaitre.

Laissez vous entrainer dans un univers poétique des moins conventionnels avec les Saisons d’après de Guy Torrens.

Les Saisons d’après de Guy Torrens, édition Publibook

Prix: 20€

Pour plus d’info: https://www.publibook.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam