Culture

Attention ça va saigner dans Démons et Démons 2 deux grands classiques du cinéma gore italien que nous devons à Lamberto Bava

Menu DVD Démons. Carlotta Films

Dans Démons 1 de Lamberto Bava, un mystérieux et angoissant homme masqué distribue des invitations pour assister à la projection d’un film. Ce dernier va s’avérer des plus mortel. Le film d’horreur va se propager dans la salle crevant littéralement l’écran. Ainsi la fiction va contaminer le réel, les spectateurs vont subir le même sort que les personnages à l’écran.

Démons 2 de Lamberto Bava, nous entraîne pour sa part dans un immeuble. Une jeune femme Sally y fête son anniversaire. Au même moment, la télé diffuse un film d’horreur sur une invasion de démons. L’un d’eux va s’extraire de l’écran. La fiction va de nouveau contaminer le réel. L’horreur, le cauchemar va toucher les inviter. Puis va se propager dans l’immeuble.

Culte. Gore. Décalé. Voici les termes qui caractérisent le mieux Démons et Démons 2 de Lamberto Bava. Si ce nom vous semble familier rien de plus normal, il est le fils du célèbre Mario Bava. Ces deux œuvres proposées en DVD par Carlotta Films sont considérés par les fans du genre comme deux des plus grands films d’horreur italiens jamais réalisé.

Ces deux oeuvres portent la patte d’un maître du genre. Ainsi c’est le cultissime Dario Argento qui a produit Démons et Démons 2. D’ailleurs c’est son nom qui ouvre les deux œuvres gage de qualité. Il est de plus intéressant de noter qu’Asia Argento à jouer son premier rôle enfant dans Démons 2. Mais elle n’est pas la seule, sa sœur Fiore Argento joue le rôle d’Anna dans le premier opus.

Carlotta Films nous offre l’opportunité de découvrir ou redécouvrir Démons et Démons 2 de Lamberto Bava. Les amateurs du genre, dont je fais partie, pourront visionner ce sommet du cinéma d’horreur italien dans une nouvelle restauration 4K inédite, mais aussi en ultra HD et Blu-ray disc. Il est aussi disponible en Steelbook 2 disques et bien sûr en version classique.

Commençons notre plongée au cœur des ténèbres et d’un univers cauchemardesque avec Démons de Lamberto Bava. Soyez attentif tout au long de ce film proposé en DVD par Carlotta Films pour ne manquer aucun détail. Ainsi le réalisateur fait une apparition au début du film. C’est l’un des passagers qui descend du métro. Je dois vous avouer que c’est grâce aux bonus de Démons de Lamberto Bava que j’ai remarqué cette apparition.

Tout commence par un fond noir sur lequel apparaît « Dario Argento present ». La bande-son de ce film proposé en DVD par Carlotta Films à des accents rock qui se prêtent bien au genre (Motley Cru, Billy Idol…). Le leitmotiv Démons de Claudio Simonetti est angoissant à souhait je dois avouer que je l’ai beaucoup apprécié. En même temps étant donné que c’est le thème principal encore heureux.

Au début de Démons de Lamberto Bava l’obscurité est percée par les phares d’un métro. S’ensuit un plan intérieur. On voit une nette opposition entre un groupe de punk et une jeune femme qui a l’air mal à l’aise. Elle est vêtue de blanc ou tout au moins de couleur pastel.

Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films rien qu’à la façon de filmer on sait que cette jeune femme est l’héroïne du film. La musique se fait angoissante voire dissonante. L’attention de la jeune femme est attirée un court instant par un reflet incongru.

Reflet Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Reflet Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

Plus exactement le visage d’un homme en partie dissimulé par une moitié de masque de fer. Tout au long de Démons de Lamberto Bava et de Démons 2 on peut noter l’importance des reflets. Face à ce reflet Cheryl est troublée, surprise. Elle regarde les autres passagers et découvre qu’elle est la seule à avoir vu ce phénomène étrange.

Toute fois attention ce maître incontesté du genre voire du giallo joue sur les attentes du public tout en créant un univers angoissant et oppressant. J’ai été des plus étonnée quand j’ai appris que Lamberto Bava a réalisé l’onirique Caverne de la rose d’or. Conte des plus éloignés de ces films proposés en DVD par Carlotta Films où le gore règne en maître.

Arrivée en gare les passagers descendent. Soyez très attentif afin de discerner le réalisateur parmi eux. Une fois sur le quai la musique s’arrête associée à une absence de son. Plus étonnant il est désert ce qui instaure un sentiment d’inquiétante étrangeté. Cheryl est troublée, peu rassurée.

Lamberto Bava dans Démons instaure une atmosphère angoissante, oppressante, irréelle véritable plongée par touches au cœur d’un cauchemar. Le silence de cette séquence est rompu par un bruit étrange.

Souvent dans ce chef d’œuvre du gore proposé en DVD par Carlotta Films le réalisateur joue sur les attentes du public. Ames sensibles s’abstenir cette œuvre n’est pas faite pour vous. On retrouve aussi souvent un morcellement du corps propre au film d’horreur.

Dans un premier temps, on voit à travers différents plans : les jambes, puis le profil d’un homme avec une partie du visage dissimulé par un masque de fer. Nous reconnaissons le même homme entraperçu plutôt dans Démons sous forme de reflet. A cet instant, on entend le thème principal du film aux accents angoissant parfaits pour l’horreur.

Apeurée Cheryl s’enfuit en courant ce qui est restitué à merveille à travers différents plans et différents angles. Instaurant l’idée de fuite, de trouble et ayant un côté assez déstabilisant. Comme nous aurons l’occasion de le voir Lamberto Bava nous livre avec Démons et Démons 2 des chefs d’œuvre gore filmés avec brio.

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

Soulagé Cheryl pense l’avoir semée. Puis tombe nez à nez avec lui à sa plus grande surprise et frayeur. Mais ce à quoi tout adepte de l’horreur s’attendait. Cet être énigmatique des plus impressionnant semble en partie défiguré cela est dissimulé par la moitié d’un masque argenté. Sans un mot, il lui remet une invitation pour assister à une projection de presse au Metropol. Puis s’éloigne silencieusement.

Peu à peu après ce face-à-face le lieu ce rempli. L’homme masqué remet des invitations aux nouveaux arrivant toujours sans un bruit. Cheryl s’enhardie. Elle va vers lui et lui demande une invitation supplémentaire pour son amie. La jeune femme en profite pour lui demander s’il est habillé comme ça pour faire la promo du film. Il s’éloigne sans un mot toujours aussi énigmatique.

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

Dans une sorte de raccord ce film proposé en DVD par Carlotta Films nous amène justement à faire connaissance avec Kathy l’amie de Cheryl. Elle attend cette dernière avec impatience. Cheryl finit par la rejoindre et lui parle des invitations qu’on lui a données. « Regarde ce qu’on m’a donné c’est peut-être pour une avant-première dans un nouveau cinéma ». Elles sont à la fois intriguées et enthousiastes.

La suite ou plutôt la grande partie de Démons de Lamberto Bava se déroule dans le cinéma Le Metropol. Ainsi dans une scène de nuit nous faisons connaissance avec ce lieu mystérieux. La caméra glisse le long de l’enseigne du cinéma.

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

Nous voyons ensuite l’intérieur de celui-ci. Dans un premier temps, il est plongé dans l’obscurité la plus totale. Puis peu à peu, la pièce s’illumine. Nous apercevons entre autres une sorte de samouraï sur une moto. Il brandit dans une main un sabre et tient dans l’autre un masque de démon en fer. La musique se fait angoissante. Nous voyons une ouvreuse se préparer et se fixer intensément dans un miroir. Elle semble avoir quelque chose d’inquiétant. 

Dans le plan suivant de ce film proposé en DVD par Carlotta Films, nous retrouvons Cheryl et Kathy qui arrive devant la salle. On peut noter dans Démons et Démons 2 de Lamberto Bava une bonne dose d’humour et de second degré. Ainsi Kathy s’exclame « j’espère que ce n’est pas un film d’horreur », « je déteste ça » précise-t-elle. Clin d’œil des plus ironique quand on sait qu’elle est en plein cœur d’un film d’horreur.

L’atmosphère va commencer à se faire inquiétante. Tout au moins on peut voir une notion de menace. Ainsi la musique se fait angoissante. Cette impression est renforcée au moment où elles sont devant le Metropol. On entend en fond sonore une respiration forte associée à l’image cela donne l’idée de caméra subjective. Quelqu’un semble les observer.

Cheryl et Kahy devant le Metropol dans Démons. Carlotta Films
Cheryl et Kahy devant le Metropol dans Démons. Carlotta Films

Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films cette sensation est amplifiée quand elle arrive devant l’immense bâtisse. Cette dernière filmée en contre-plongée semble les écraser de sa masse. De plus on remarque en arrière-plan que le ciel brumeux, nuageux est teinté de rouge. Cela instaure l’idée de mutation du réalisme propre au film d’horreur. Elles vont basculer de l’autre côté du miroir en plein cœur du cauchemar.

Un court instant elles hésitent à entrer tout au moins Kathy. Cheryl la rassure « je te tiendrai la main si tu as peur ». Le plan suivant de Démons de Lamberto Bava se concentre sur les gens qui pénètrent dans ce lieu énigmatique. Le souffle étrange persiste un instant instaurant l’idée d’une menace proche.

Par opposition, l’intérieur est des plus lumineux. Nous faisons ensuite connaissance avec les différents protagonistes. L’un d’entre eux s’exclame étonné « je ne savais pas qu’il y avait un cinéma là ». Ce qui rend ce lieu encore plus énigmatique.

Parmi eux on retrouve un couple d’âge mûr dont c’est l’anniversaire de mariage, un homme malvoyant accompagné d’une femme. A notre à plus grand étonnement quand ils passent à côté de la moto l’homme met en garde son accompagnatrice « ne touche pas ». Nous avons presque l’idée qu’il a ressenti quelque chose.

De nouveau dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films l’ouvreuse nous semble étrange. Elle fixe avec une grande intensité tout le monde. Cependant il ne faut pas oublier que Lamberto Bava joue avec les attentes du public.

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

Un groupe sort du lot Tony le mac et ses gagneuses Rosemary et Carmen. Ils chahutent sont bruyants. Rosemary pour s’amuser essaye le masque de démon. En le retirant, elle se coupe légèrement au visage. Les habitués des films d’horreur savent très bien que souvent dans ce genre de film le sang réveil ou appel le mal.

On peut noter dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films la beauté et la maîtrise de certains plans. Ainsi le masque de démon apparaît en gros plan, puis on voit à travers l’œil du masque Rosemary et ses acolytes rentrer en salle. La musique se fait un instant inquiétante.

Tous s’installent en salle. Cheryl et Kathy voient avec joie les deux garçons avec qui elles ont sympathisé s’installer à côté d’elles. Cheryl trouve à son goût George qui semble partager ce sentiment. Il lui dit que si elle a peur Cheryl peut lui tenir la main. Un peu plus loin pour notre plus grand amusement c’est lui qui est effrayé par le film et qui lui saisit la main.

Nous plongeons ensuite au cœur du sujet de Démons de Lamberto Bava. Une musique aux accents rock retenti. La salle s’éteint le film commence. Une voix-off retenti « le sommeil de la raison donne naissance aux monstres ». A l’écran les phares de deux motos transpercent l’obscurité.

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

Dans une alternance de plans, on voit les spectateurs qui visionnent le film, leur réaction et le film en lui-même dans lequel nous plongeons en immersion totale. On peut noter tout le brio de Lamberto Bava dans cette figure de métacinéma poussée à l’extrême.

Nous sommes totalement captivés par l’action de ce film proposé en DVD par Carlotta Films, l’une des femmes dans l’œuvre projetée attire l’attention de ses amis sur une inscription au cœur des ruines. Cette dernière semble être de mauvais augure. « Ils feront des cimetières leurs cathédrales et des tombes leurs cités ». Un des garçons inconscient se réjouit un peu vite « tu parles il n’y a pas encore de démons ».

Pendant ce temps, on voit les réactions de différents personnages à travers une alternance de plans. Tandis qu’à l’écran ils continuent à explorer la crypte. Elise la jeune femme qui accompagne l’aveugle lui explique ce qui se passe à l’écran. Le visage de l’homme est tendu. Le mac et ses gagneuses chahutent et fument malgré l’interdiction de l’ouvreuse. Souvent la rupture d’un interdit dans un film d’horreur ou dans un conte n’est jamais de bon augure.

Lamberto Bava arrive à distiller petit à petit un sentiment d’oppression voire une sensation de malaise. Ainsi l’homme mal voyant demande à Elise « As-tu peur ? ». La musique se fait angoissante. Puis un homme vient s’asseoir discrètement à côté de la jeune femme. On s’attend au pire. De nouveau il s’agit d’un jeu habile du réalisateur qui multiplie les fausses pistes.

De même l’ambiance dans le film projeté qu’ils regardent et que nous regardons par la même occasion se fait oppressante. On apprend qu’ils sont partis à la recherche de la tombe de Nosferatu. Peu à peu les filles sont de plus en plus inquiètes et veulent partir. Elles nous communiquent leur ressenti. Pendant ce temps les garçons profanent un tombeau dans lequel ils trouvent un livre et un objet emballé. Plus particulièrement un masque rappelant celui vue au début.

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

La tension se relâche grâce à l’usage d’un contrepoint comique de retour dans la salle. C’est finalement Georges qui saisit la main de Cheryl. Celle-ci en profite pour se rapprocher de lui. Pendant ce temps à l’écran, l’homme pour s’amuser met le masque alors que ses amis le mettent en garde « si tu le mets tu deviendras l’instrument du mal ». Cette nouvelle mise en garde est à nouveau pas écoutée pour leur plus grand malheur.

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

On revient un cours instant dans la salle Tony dit à Rosemary « toi tu n’as pas besoin de ça ». Nous assistons ensuite dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films à une alternance de plan. Cette dernière créée un lien, un parallèle entre ce qui se passe à l’écran et ce qui se passe dans la salle. Ainsi sur l’écran l’homme en enlevant le masque se coupe au visage. On voit dans une sorte de raccord la coupure de la fille se remettre à saigner.

C’est à ce moment précis que Démons de Lamberto Bava que tout va commencer à basculer. La fiction, l’horreur va commencer à contaminer le réel. De retour dans le film à l’écran la caméra se concentre sur l’homme blessé tandis que son ami continue sa prédiction si l’on peut dire en voix- off. « Sèmera la peste. Contaminera le monde ». On a la sensation que cela annonce ce qui va se passer dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films. La musique se fait inquiétante créant une légère sensation de tension.

A l’écran quelqu’un dit à celui qui s’est coupé « tu saignes, tu t’es égratigné en portant le masque ». Raccord sur Rosemary qui se rend compte que sa blessure saigne à nouveau. Elle se lève pour aller se soigner. En voix-off on entend « c’est bizarre ça n’arrête pas de saigner ». Il se passe exactement la même chose avec la blessure de Rosemary.

De nouveau dans Démons de Lamberto Bava on retrouve une sorte de mise en garde. Carmen fait une remarque capitale à Tony « tu as vu ça il se passe la même chose dans le film ». Malheureusement pour eux, il n’en tient pas compte. Pour lui c’est juste « un film de merde ».

Rosemary blessée, troublée croise sur sa route l’ouvreuse qui s’empresse de fermer le rideau derrière elle. Son attitude nous semble de nouveau étrange. Suit un plan d’ensemble de la salle personne ne se doute de ce qui se trame.

Puis nous retrouvons Rosemary aux toilettes devant le miroir. Elle essuie frénétiquement la plaie. S’ensuit différents plans centrés sur ses yeux et sa plaie. Cette dernière pulse avant de finalement éclater. Du pus s’en écoule en abondance.

Démons de Lamberto Bava bascule dans le gore, le grotesque. A noter durant ce passage l’alliance efficace de la façon de filmer et des effets spéciaux. Elle instaure l’horreur, puis l’angoisse pour le plus grand plaisir des fans de films d’horreur.

Retour dans le film à l’écran où l’on voit le gros plan d’une main poignardant quelqu’un au ventre. Parallèlement on voit les différentes réactions dans la salle inconscients que l’horreur se déroule déjà dans le cinéma.

Le suspens, l’horreur sont distillés par gouttes jusqu’à atteindre leur apogée. Ce qui fait de ce film proposé en DVD par Carlotta Films un chef d’œuvre du genre. L’amie de Rosemary la rejoint dans les toilettes inquiète. Elle l’appelle et voit le sang sur le lavabo. La musique se fait angoissante.

Carmen ouvre la porte d’un cabinet de toilette. On voit Rosemary de profil. Son visage est dissimulé par ses cheveux. Elle lui demande si cela va. A cet instant Rosemary pose une main squelettique avec des griffes sur le mur. La musique se fait de nouveau angoissante. Puis on voit enfin le visage blafard de Rosemary ses yeux sont orange. Elle vomie un liquide vert fluo.

Rosemary une fois passé du côté obscur. Carlotta Films
Rosemary une fois passé du côté obscur. Carlotta Films

Nous assistons à une alternance de plans. Son amie horrifiée à cette vue hurle et fuit. Rosemary la poursuit en grognant d’une voix d’outre-tombe « hum, miam ». Elle griffe le cou de Carmen. Puis la course-poursuite commence.

Démons de Lamberto Bava est gore et sanglant à souhait avec un petit côté décalé voire grotesque. Cela m’a fait penser à Evil Dead plus particulièrement aux deadites. Ce film proposé en DVD par Carlotta Films se poursuit par un habile parallèle entre ce qui se déroule à l’écran et dans la salle.

Ainsi à l’écran la fille s’enfuit poursuivie par un tueur. Il en va de même dans la réalité. Les cris du premier se superposent à ceux de Carmen. Un instant la tension est à son comble quand elle est prise dans un labyrinthe de rideaux rouges tandis que Rosemary la poursuit toujours. Cette dernière fait des ravages sur son passage. Un instant il y a un côté assez amusant quand on voit sa tête sortir des rideaux. Elles se sont langées dans un cache-cache mortel.

Carmen finit par arriver devant l’écran de projection. Le réalisateur joue de nouveau sur nos attentes. Ainsi on croit dans un premier temps qu’elle est devant l’écran dans la salle, mais il n’en est rien. Ses cris de douleur restent sans réponses car ils sont recouverts par ceux du film projeté.

Comme précédemment avec Rosemary sa plaie se met à pulser avant d’éclater libérant un pu vert. On assiste ensuite à la scène vue de l’autre côté de l’écran. Ce dernier bouge. Seule Kathy est assez observatrice pour discerner quelque chose. « J’ai l’impression qu’il y a quelqu’un derrière l’écran ». Suivie d’une sorte de mise en garde que personne au premier abord n’écoute « on dirait qu’il se passe quelque chose de pas normal ».

A cet instant de Démons de Lamberto Bava, la jeune femme contaminée crève littéralement l’écran. L’horreur, le cauchemar envahit le réel. Tout au long de ce film proposé en DVD par Carlotta Films, il nous faudra être des plus attentif. De même cette œuvre ravira les fans du genre. Ils meurent salement à grand renfort de gore et de sang.

A ce moment Kathy fait observer à Cheryl avec en arrière-plan l’écran avec un démon. « Ça se passe comme dans le film ». De nouveau pour le moment personne ne tient compte de cette remarque voire de cette mise en garde.

Carmen en pleine transformation dans Démons. Carlotta Films
Carmen en pleine transformation dans Démons. Carlotta Films

On assiste ensuite pour notre plus grand plaisir dans Démons de Lamberto Bava à la monstrueuse transformation de Carmen cela à travers un morcellement du corps. On peut souligner le talent de Sergio Stivaletti qui s’occupe des effets spéciaux. Dans un premier temps, on voit un gros plan de sa main. Ses ongles se fendent à grand renfort de sang et laissent place à des griffes.

Une personne du groupe attire l’attention sur sa terrible métamorphose. Tous sont horrifiés. On aperçoit ensuite un plan de sa main flétrie toutes griffes dehors griffant le sol. Son visage se déforme de façon grotesque. Suivie par un gros plan sur sa bouche dont les dents tombent remplacés par des crocs acérés. Les scènes gores se succèdent pour notre plus grand plaisir. Ainsi entre autres, Carmen arrache la gorge de quelqu’un.

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

A cet instant on assiste à un mouvement de foule. Hystériques, ils veulent fuir. Tous paniquent quand comble de l’horreur ils se rendent compte qu’ils sont pris au piège. La musique s’accélère restituant l’urgence de la situation. Tony tente de les raisonner afin de trouver une issue de secours.

Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films on voit une femme s’éloigner du groupe pour s’isoler dans une salle. Comme tout bon fan de film d’horreur le sait, il n’est jamais bon de se séparer du groupe sous peine de mort. C’est exactement ce qui va se passer.

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

Le groupe va tenter de s’organiser pour survivre. De nouveau Kathy souligne le lien entre le film et ce qu’il se passe à l’écran « c’est le film ». Seul Tony est d’accord avec elle « ma copine a mis le masque et c’est coupée elle est devenue un démon. Un instrument du mal. Il faut arrêter le film ».

A noter la façon extraordinaire de filmer. Ainsi dans un passage, la tension est restituée à merveille en filmant au niveau du sol la reptation d’Anna. Elle rampe entre les fauteuils de cinéma pour éviter de se faire tuer. Cela sera repris un peu plus tard. Démons de Lamberto Bava tient ses promesses en étant gore à souhait à renfort de gros morceaux de chair arrachées, d’hémoglobine…

Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons de Lamberto Bava. Carlotta Films

Parallèlement à l’intrigue à l’intérieur du cinéma, on peut voir dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films un groupe de jeunes en voiture. Plus particulièrement, trois hommes et une femme au look punk. Musique rock à fond, ils roulent dans la ville. Comble de l’ironie, ils sniffent de la coke dans une cannette de Coca Cola.

Le calme de ses jeunes s’oppose à la frénésie des survivants qui construisent une barricade. Ils tentent de survivre dans une atmosphère claustrophobique où Lamberto Bava sait jouer avec nos attentes. On va de surprise en surprise tout en plongeant profondément au cœur de l’horreur et du gore. Pour fuir la police les jeunes vont trouver refuge à leur risque et péril dans le cinéma. Dont la porte s’ouvre comme par magie, libérant une créature.

Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films on trouve un côté parfois absurde décalé, mais qui ne retire rien à cette œuvre gore à souhait bien au contraire. Les effets spéciaux de Démons de Lamberto Bava dû entre autres au travail de Sergio Stivaletti sont une merveille.

Dont quand une créature démoniaque surgit du dos d’un des personnages à grand renfort d’hémoglobine. Cette scène n’a rien à envier et m’a rappelé la naissance d’un alien dans un réfectoire dans Alien voire à The Thing de John Carpenter.

Les démons envahissent le cinéma dans Démons. Carlotta Films
Les démons envahissent le cinéma dans Démons. Carlotta Films

Je vous laisse le plaisir de plonger au cœur du cauchemar éveillé au centre de Démons de Lamberto Bava. De plus, je vous conseille de visionner les bonus de ce DVD proposé par Carlotta Films. Vous y trouverez entre autres une interview de Lamberto Bava intitulée Carnage au cinéma. Mais aussi un entretien avec Romain Vandestichele auteur avec Gérald Duchaussoy du livre Mario Bava, Le Magicien des couleurs.

Ce dernier souligne plusieurs points importants dont parfois certains d’entre nous ont pu se rendre compte. Ainsi selon lui quand les filles sont devant le cinéma que l’on voit en contre-plongée, le bâtiment alors auréolé de rouge donne l’idée « qu’une fois dedans on n’en sortira jamais ».

De même Romain Vandestichele nous explique que les « couleurs criardes de Démons sont typiques du giallo (vert, jaune, rouge) ». Genre dont le producteur des films Dario Argento est un maître incontesté. De plus selon Romain Vandestichele dans Démons de Lamberto Bava « l’idée de peur et de plaisir se mélangent. C’est ce qu’on ressent quand on va voir un film d’horreur. Ainsi les deux filles sont émoustillées à l’idée de voir quelque chose qui fait peur comme tout fan de films d’horreur ».

Pour lui et on ne peut qu’être d’accord avec lui ce film proposé en DVD par Carlotta Films est un jeu de massacre. « Dans ce film il n’y a pas vraiment d’innocent, pas de côté moralisateur. Tout le monde va mourir ».

Menu DVD Démons 2. Carlotta Films
Menu DVD Démons 2. Carlotta Films

Poursuivons maintenant notre plongée au cœur de l’horreur et des ténèbres avec Démons 2 de Lamberto Bava. On change de cadre. Cette fois-ci l’intrigue se déroule dans un immeuble. Ce film proposé en DVD par Carlotta Films semble reprendre là où le premier c’est fini.

Cette idée est confirmée dès le début. Toute débute par un fond noir accompagné d’une voix-off. « Une prophétie tragique et mystérieuse avait annoncé l’avènement des démons sur terre. Cette dernière s’accomplit quand les spectateurs d’un cinéma se transforment en être horrible et sanguinaire et sèment mort et contagion. Ainsi les sceptiques et (…) Savent maintenant que les démons existent ».

Cette introduction met l’eau à la bouche et créé un lien avec le premier film. De nouveau Lamberto Bava s’amuse à jouer avec les attentes du public. Ainsi au plan suivant on discerne une lame de couteau avec une goutte de sang au bout. De même du sang s’écoule de la table.

La tension est à son comble quand la porte s’entrouvre. Le seul bruit est celui de la porte qui s’ouvre. Puis plan, sur des pieds, suivit par l’ombre portée d’un homme. La tension est à son comble, on s’attend au pire.

Il fait enfin son entrée son tablier est maculé de sang. L’homme se munit d’un flacon rempli de sang. La tension se relâche quand on découvre qu’il s’agit de coulis et que l’homme est un pâtissier. Il prépare entre autres un gâteau d’anniversaire.

Nous faisons ensuite connaissance dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films avec les différents protagonistes de Demons 2. L’intrigue se déroule dans un immeuble The Tower.  Dans un premier temps, nous rencontrons Sally qui se prépare pour fêter son anniversaire. La musique se fait angoissante. Comme dans le premier film on peut observer une figure de métacinema.

Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films

Tandis qu’elle se prépare, Sally regarde un programme à la télévision. Une voix-off déclare « morts dans des conditions horribles un secret terrifiant est enfermé dans les remparts de cette cité ». L’attention de Sally est captivée. Elle se tourne vers la télé. « Un secret que nous avons peur de découvrir et que les démons connaissent ». On assiste à une alternance de plans entre le programme télé et Sally qui le regarde.

Le film d’horreur diffusé à la télévision nous rappelle celui qui était projeté dans Démons de Lamberto Bava. Cette impression va se confirmer un peu plus loin. Le programme télé relit une partie des protagonistes. Ainsi un client dit une prostituée qu’il veut garder la télé allumée. De même, on retrouve une famille qui mange devant ce programme.

Asia Argento (petite fille en rose) dans Démons 2. Carlotta Films
Asia Argento (petite fille en rose) dans Démons 2. Carlotta Films

La voix-off de l’émission télé reprend « ils feront des cathédrales leur cimetière (…) et des villes tombeau prédiction c’est réalisé les démons se sont réveillés. La peur et la mort règnent dans la ville. Puis l’homme appris à se défendre …, ».

La musique prend des notes angoissantes. Tandis que la jeune femme est fascinée par l’émission. On voit dans un autre appartement un jeune garçon qui regarde le film seul. Nous replongeons en immersion dans le film que tous visionnent. On voit les jeunes qui passent par-dessus des barbelés.

Dans ce passage de Démons 2 de Lamberto Bava ils rompent un interdit en pénétrant à leur risque et péril dans une zone interdite. On se doute que cela leur sera mortel tout comme dans le premier film. On devine que le jeune garçon qui regarde le programme est seul chez lui. Tout comme le groupe de jeunes, il se montre imprudent. Ainsi quand le téléphone sonne l’enfant décroche et dit « non je suis tout seul ».

Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films on alterne entre la réalité et le programme diffusé à la télé dans lequel on est comme projeté. Pour le moment, seule le jeune couple dont la femme est enceinte ne regarde pas le film. L’homme révise. Paradoxalement dans Démons 2 de Lamberto Bava ,tandis que la fête bat son plein Sally reste captivé par le film. On suit l’intrigue de ce dernier de l’intérieur tout comme dans Démons.

La musique se fait angoissante. Une fois dans la zone interdite, les jeunes trouvent quelque chose de bizarre sur le sol. Ils sont enthousiastes quand ils découvrent que c’est une griffe. L’un d’eux la tient dans la main « je pari que c’est une griffe de démon, notre premier trophée ». Insouciants, imprudents, les jeunes continuent l’exploration de la zone interdite.

Pendant ce temps Sally a rejoint la fête. Le téléphone sonne. Un homme décroche et dit « oui d’accord vous pouvez venir ». La jeune femme veut savoir qui a appelé. Quand elle apprend que c’est Jacob. Elle devient hystérique et finit par envoyer le jeune homme dehors pour les intercepter.

Nous revenons ensuite au cœur du programme télévisé. L’ambiance se fait de plus en plus angoissante, oppressante. On peut de nouveau noter toute l’étendue du talent de Lamberto Bava dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films.

Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films

Nous sommes de nouveau à l’intérieur du programme télé. Les jeunes continus leur exploration au cœur des ténèbres. Une femme se coupe la main. Un bruit se fait entendre. Contre toute prudence les jeunes décident d’en trouver l’origine.

L’atmosphère est des plus oppressante. Nous sommes sur le qui-vive nous nous doutons que quelque chose va leur arriver. A nouveau ils ne tiennent pas compte d’une mise en garde, sont imprudents et ne prennent aucune précaution. L’un des jeunes fait fonctionner la radio d’une voiture. Le son rompt le silence.

A cet instant la jeune femme qui c’est coupé la main ramasse un miroir. Elle voit à sa grande horreur et pour notre plus grande stupeur son reflet en mode monstre. La jeune femme crie regarde à nouveau et voit son reflet normal.

Peu après l’un des garçons trouve un corps de démon desséché et attire l’attention des autres. Gros plan sur la créature. Puis, nous retrouvons un court instant un plan sur le jeune garçon qui est effrayé par ce qu’il voit.

Le groupe de jeunes se rapproche du corps. Oubliant toute prudence, ils prennent la pause. Puis on voit le sang de la blessure de la jeune femme couler sur le corps du démon. On se doute que cela ne présage rien de bon.

Un cours instant nous retrouvons dans Démons 2 de Lamberto Bava un parallèle entre ce qui se passe dans le programme télé et ce qui se passe à la fête. Ainsi à la télévision quand ils veulent prendre la photo, il n’y a pas de flash. Il en va de même à la fête quand quelqu’un veut prendre une photo.

Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films

Seule Sally manque à la fête. Elle est restée dans la chambre scotchée au film d’horreur. La caméra se rapproche du poste de télévision. On y voit en gros plan le démon. Une veine pulse. Suit une alternance de plans sur la télé et Sally captivée par ce qu’elle voit. La musique se fait angoissante.

Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films comme dans le précédent le sang est à l’origine de tout. En même temps cela est souvent le cas dans les films d’horreur. Le visage du démon reprend peu à peu forme. On ne peut qu’être charmé par les effets spéciaux. Pendant ce temps les jeunes inconscients regardent l’appareil.

A ce moment de Démons 2 de Lamberto Bava on assiste à un morcellement du corps. On peut voir entre autres une main griffue. Les jeunes sont paniqués. Tandis que la créature les poursuit. On assiste pour notre plus grand plaisir à des scènes bien gore.

Sally hypnotisée n’en perd pas une miette et est des plus enthousiaste « un démon vivant génial ». Malheureusement pour Sally ses paroles vont se retourner contre elle. Dans ce passage de ce film proposé en DVD par Carlotta Films la voix off de l’émission télé explique la situation et introduit en partie ce qui va se passer.

« Le sang nourrit le germe du mal (…) est-ce qu’une autre malédiction apocalyptique est sur le point de se réaliser ? ». En ce qui nous concerne nous savons très bien et pour notre plus grande joie que cela va être le cas. La voix-off annonce tout un programme des plus prometteurs pour tout fan d’horreur.

Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films

C’est à ce moment précis de Lamberto Bava que tout va basculer. Le démon regarde vers Sally qui est comme hypnotisée par cette scène. On voit des flashs lumineux introduisant une mutation du réalisme. Elle finit par hurler quand le démon traverse l’écran. Cette scène a un petit goût de The Ring pour les fans du genre.

De nouveau dans ce film d’horreur, le cauchemar, la fiction contamine le réel. On assiste à une alternance de plans qui restitue la tension de la scène. D’un côté on voit le démon sortant de l’écran et de l’autre Sally qui tente désespérément de sortir. La porte est bloquée.

Le génie de Lamberto Bava dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films est dans les détails. Ainsi une fois la créature sortie de l’écran, l’image de la télé est brouillée. S’ensuit une succession de plans où l’on aperçoit les autres téléviseurs dont l’écran est aussi brouillé. Ce qui entraîne l’incompréhension des gens.

Comme toujours tout au moins dans ces deux films dans Démons 2 Lamberto Bava sait habillement jouer avec nos nerfs. Sally toujours paniquée veut fuir. Elle jette un regard vers la télé. Puis se reprend « ça ne va pas de me faire peur ». Sally essaye de l’éteindre. Puis elle se retourne et tombe nez à nez avec le monstre. Ce dernier passe à l’attaque.

Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films

Pendant ce temps à côté la fête se poursuit. Le gâteau d’anniversaire est prêt. Une jeune femme éteint la lumière et se dirige vers la chambre de Sally. On peut apercevoir une variation de point. La tension est à son comble pour nous qui devinons ce qui va arriver.

Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films

Une musique angoissante retenti. De nouveau une variation de point est observée le gâteau est net, l’arrière-plan est flou. Sally fait son entrée au cœur de la pénombre. Elle agit de façon suspecte. On assiste de nouveau comme dans Démons de Lamberto Bava à un morcellement du corps. Sally se métamorphose à grand renfort de gore. Cette transformation n’est pas sans douleur. Ainsi on voit son visage, les veines de ses bras qui pulsent….

Tout à coup Sally souffle les bougies plongeant la pièce dans l’obscurité et l’horreur. Elle attrape le bras d’un jeune homme. Gros plan sur ses ongles qui se fissurent. Le sang coule à flots et les griffes s’enfoncent dans le bras du garçon.

Métamorphose de Sally dans Démons 2. Carlotta Films
Métamorphose de Sally dans Démons 2. Carlotta Films

Puis le visage de Sally se déforme de façon absurde, grand-guignolesque. Le plan se resserre sur sa bouche. On retrouve le même effet qu’avec Carmen dans Démons de Lamberto Bava. Ses dents tombent et sont remplacées par des crocs acérés. L’effet est assez réaliste ou tout au moins parfaitement réalisé. Dû à l’excellent travail de Sergio Stivaletti aux effets spéciaux. Face à cette scène on a limite mal aux dents.

Sally  en pleine traque dans Démons 2. Carlotta Films
Sally en pleine traque dans Démons 2. Carlotta Films

La panique et l’hystérie sont à leur comblent tandis que Sally traque ses proies. Ils sont pris au piège dans l’appartement. Le raccord suivant si l’on peut dire introduit une opposition. La scène est calme et se déroule à l’extérieur. Les parents de Sally sont semble-t-il à un marché de Noël. Ironiquement le père espère que Sally et ses invités ne vont pas trop mettre le bazar.

Tandis que Sally traque ses proies à la faveur de la pénombre. Le jeune homme à l’extérieur attend toujours Jacob et est inconscient de ce qui se déroule à l’intérieur. Paradoxalement le jeune couple avec la femme enceinte qui habitent en dessous se méprennent sur les bruits qu’ils entendent. « Ils ont l’air de s’amuser comme des petits fous. Tu crois qu’ils ont coupé le gâteau ».

Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films
Démons 2 de Lamberto Bava. Carlotta Films

Dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films on assiste à de multiples métamorphoses sanglantes. Mais surtout dans Démons 2 de Lamberto Bava le sang coule littéralement à flots. Il finit par traverser le plafond. Une fois au sol, le sang bouillonne avec un petit bruit de crépitement.

 Cela n’est pas sans rappeler le sang corrosif d’Alien. De même un peu plus loin un des habitants dit à son voisin que le sang brûle « il y a du sang qui coule du plafond » Il est étonnement calme comme sous le choc « c’est brûlant ». Il montre sa main.

Le sang finit par couler sur les câbles électriques coupant l’électricité. Pendant ce temps le jeune homme attend toujours dehors. Il est surpris quand les lumières de l’immeuble s’éteignent. La contamination commence à se propager dans l’immeuble donnant lieu à des scènes mémorables. Il commence à s’impatienter et se demande quand Jacob va arriver.

Au plan suivant, on voit une voiture déambuler dans la ville. Le conducteur s’amuse à faire des pointes de vitesse malgré la mise en garde d’une des passagères. On en déduit qu’il s’agit de Jacob. Comme précédemment dans Démons de Lamberto Bava on retrouve un groupe de jeunes en voiture habillé dans un style punk.

Les démons investissent l'immeuble dans Démons 2.  Carlotta Films
Les démons investissent l’immeuble dans Démons 2. Carlotta Films

Pendant ce temps dans ce film proposé en DVD par Carlotta Films les ténèbres et l’horreur investissent l’immeuble à grand renfort de scènes gores. Les habitants sont pris au piège comme pour les spectateurs du cinéma dans Démons de Lamberto Lava. Il n’y a aucune issu, ils vont tenter de s’organiser pour survivre.

Tout au long de Démons 2 de Lamberto Bava les adeptes du genre seront conquis. On note de multiples mutations gore à souhait qui mettent en avant le travail des effets spéciaux. De même, la façon de filmer sert l’action et renforce parfois le côté angoissant, déstabilisant.

Ainsi la caméra bouge tandis que les monstres descendent l’escalier en colimaçon. La musique angoissante plus le son instaurent une notion d’angoisse voire de menace. Nous pouvons saluer le jeu des acteurs dont certains étaient présents dans le premier opus.

Je vous invite à visionner les bonus de Démons 2 de Lamberto Bava. On y retrouve comme dans ceux du premier opus proposé en DVD par Carlotta Films une interview du réalisateur des plus captivante. Elle s’intitule une Suite réclamée.

Selon lui « l’horreur et le fantastique donnent la possibilité de voir les cauchemars d’un réalisateur et de vous faire peur aussi ». Cela afin de créer une certaine tension quitte à « exacerber le côté mélodramatique du genre ». Lamberto Bava espère avoir appris de son père. Dans Démons 2 le mal vient de la télé.

Nous retrouvons de même dans les bonus de ce DVD proposé par Carlotta Films une interview de Romain Vandestichele intitulée La Tour infernale. On y apprend entre autres que Démons 2 de Lamberto Bava nous donne une vision caricaturale des personnages dont du groupe de jeunes à la fête de Sally. Dès le départ on ne va les aimer. Par opposition dans le premier film tous les personnages sont sympathiques même le mac.

Dans Démons 2 de Lamberto Bava les protagonistes meurent beaucoup. Il y a énormément de transformation face à l’écran beaucoup plus que dans le premier. De même ce film proposé en DVD par Carlotta Films est beaucoup plus gore que le premier, personne n’y est épargné.  Romain Vandestichele fait observer « On peut voir un côté grotesque assumé dans les deux films de Lamberto Bava ».

Méfiez-vous le mal est là et prêt à vous happer pour que vous rejoigniez ses rangs dans Démons et Démons 2 de Lamberto Bava.

Démons de Lamberto Bava. Durée : 88 min / Démons 2 de Lamberto Bava. Durée 91min. proposé par Carlotta Films.

Prix : 20 € pour le DVD de Démons ou Démons 2 de Lamberto Bava. 40 € le steelbook 4K ultra HD. 35 € le steelbook Blu-ray. Pour ces deux dernières il s’agit d’éditions limitée.

Pour plus d’info/ vente en ligne : https://carlottafilms.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam