Culture

Laissez-vous captiver par la genèse du film culte de Lynch Elephant Man grâce à Alexandre Prouveze

Elephant Man, Tous des Monstres de Alexandre Prouveze. Editions Carlotta
Elephant Man, Tous des Monstres de Alexandre Prouveze. Editions Carlotta

« Je ne suis pas un animal, je suis un être humain » réplique émouvante prononcée par John Merrick dans le film inoubliable de David Lynch. Préparez-vous à découvrir la genèse et l’histoire du film Elephant Man grâce aux Éditions Carlotta. Cet ouvrage vient accompagner la sortie en version restaurée de ce film pour son 40eme anniversaire. Il sera offert au public entre autres dans les salles de cinéma.

L’auteur Alexandre Prouveze dans son livre Elephant Man, Tous des monstres, nous dresse dès le départ la différence entre le personnage principal du film Elephant Man qui se nomme John Merrick tout comme dans Les Mémoires du docteur Fréderic Treves dont il est la libre adaptation et l’homme. Car, il ne faut pas oublier qu’au-delà du personnage du film Joseph Merrick, Joseph étant son vrai prénom, était avant tout un homme réel ayant vécu au XIXe siècle. Alexandre Prouveze dans son ouvrage proposé par les Éditions Carlotta marque donc la distinction en parlant de Joseph Merrick quand il se rapporte au personnage historique et de John Merrick quand il aborde le personnage du film.

Dans un premier temps, Elephant Man, Tous des Monstres s’intéresse à la genèse de ce film culte. J’ai appris ainsi à mon plus grand étonnement et cela se reproduira à de multiples reprises dans cet ouvrage des plus complet qu’on doit ce scénario ou tout au moins sa première mouture à l’initiative d’une baby-sitter. Cette dernière un soir de 1978 remet un scénario à Jonathan Sanger, alors assistant réalisateur travaillant entre autres avec William Friedkin et Mel Brooks.

Scénario que son petit ami Chris de Vore a écrit avec son camarade Eric Berge, pendant leurs études de cinéma. C’est à cette période qu’ils avaient découvert l’histoire de Joseph Merrick dans l’ouvrage de Frederic Treves Very Special People. Le docteur y consacre son dernier et plus marquant chapitre à Joseph Merrick, c’est à partir de cette trouvaille que le scénario des deux amis a été écrit.

Il est intéressant de noter que ce scénario restera sur le bureau de Jonathan Sanger plusieurs mois avant qu’il ne le lise. Détail qui peut sembler des plus amusants quand on sait qu’Elephan Man deviendra un film culte qui récoltera pas moins de 8 Oscars.

J’ai tout de suite été captivée par Elephant Man, Tous des Monstres aux Éditions Carlotta. Cinéphile et fan inconditionnelle de David Lynch, j’ai tout de suite été séduite par cet ouvrage qui m’a permis de découvrir beaucoup de choses sur Elephant Man qui est un de mes films coup de cœur ainsi que sur la vie de David Lynch.

Vous apprendrez grâce à Alexandre Prouveze et à son livre qu’à cette période, Lynch était un trentenaire sans le sou faisant des petits boulots. Il travaillait comme livreur de journaux ou aidait son père à faire des petits travaux.

Le scénario fut confié à Mel Brooks. Lorsqu’on propose Elephant Man à David Lynch, le cinéaste s’enthousiaste à la seule vue du titre. Grâce à cet ouvrage proposé par les Éditions Carlotta, j’ai pu prendre pleinement conscience de l’implication de Mel Brooks dans ce film. Je le connaissais plus pour ses parodies dont entre autres : Une Folle histoire de l’espace et Frankenstein Junior.

Elephant Man histoire à la fois tragique et authentique lui semble idéale pour passer producteur. C’est après avoir visionné Eraserhead que Mel Brooks décide de confier ce projet à David Lynch. Il lui sera d’un soutien sans faille. Ce choix s’avérera judicieux quand on sait le succès que rencontrera Elephant Man. Œuvre qui atteindra le statut de film culte.

Cet ouvrage d’Alexandre Prouveze nous raconte dans un premier temps la création de ce long-métrage. Vous apprendrez sans grande surprise que le scénario original à subit une réécriture comme souvent dans l’univers du cinéma. Ce fut un travail d’équipe, David Lynch et Mel Brooks voit plus qu’un biopic dans ce film qui exige un récit romanesque et une grande tension dramatique. Le scénario d’Elephant Man contient des inventions oniriques, narratives mêlées à des détails biographiques.

Le chef opérateur Freddie Francis est un maître du clair-obscur figure que nous semblons retrouver dans ce film, selon ses dires « je préfère penser en termes de lumière et de forme plutôt que de couleurs ». Il travaillera de nouveaux avec David Lynch dans deux autres de ses œuvres : Dune et Une histoire vraie.

Elephant Man est une œuvre poétique à la fois émouvante et dramatique qui ne peut laisser personne insensible. Ce film pousse à la réflexion dont par l’étrangeté des jeux de miroir : jeux de regards reposant sur la dissimulation, le paraître, d’inversion qui ont 2 effets sur les spectateurs. Le premier renvoi titre de cet ouvrage « Tous des monstres et moi avec », le deuxième est la prise de conscience que malgré « l’inhumanité des hommes, il arrive qu’on trouve des monstres à l’âme magnifique », comme John Merrick qui incarne à la perfection l’innocence pure.

Le livre d’Alexandre Prouveze aux Éditions Carlotta décryptera dans ses moindres détails et pour votre plus grand plaisir ce film. Elephant Man n’aura bientôt plus de secret pour vous. Cet ouvrage s’intéressera aussi au casting dont à John Hurt qui interprète le personnage principal. J’ai ainsi découvert que pour éveiller son intérêt Mel Brooks avait utilisé une tactique des plus porteuse. Afin d’attiser la curiosité de John Hurt et son engouement pour le film Mel Brooks a placardé d’authentiques photo de Joseph Merrick. Cela s’avérera payant, car fasciné par les images, l’acteur se serait exclamé « il faut que je fasse ça ».

Elephant Man, Tous des Monstres s’intéresse ensuite aux coulisses du film dans leurs moindres détails ainsi pour créer le buste de John Merick, Christopher Tucker connu pour son travail sur les prothèses extraterrestres dans la scène de la cantina du 1er Star Wars (de la première trilogie bien sûr). Il décide qu’afin d’être le plus fidèle possible au personnage original il serait préférable de disposer du véritable buste de Joseph Merrick. Ce que Christopher Tucker réussira à faire.

Vous apprendrez durant votre lecture d’Elephant Man, Tous des Monstres de multiples anecdotes des plus palpitantes qui raviront les cinéphiles. J’ai ainsi pu découvrir qu’il fallut à Christopher Tucker 8 semaines pour créer ce buste, la pose du maquillage sur le visage de John Hurt prendra un peu plus de 7 heures. Il est intéressant de noter que l’acteur à l’issue du tournage conservera le buste de John Merrick.

Alexandre Prouveze se concentre ensuite sur le film en lui-même dont il analyse l’histoire pour notre plus grand plaisir. L’emploi du noir et blanc est un choix des plus réfléchi, il contribue à donner à Elephant Man « un air d’époque » avec cette proximité singulière à la fois documentaire et magique.

Elephant Man comporte entre autres l’onirisme propre à David Lynch dans certaines scènes dont la séquence du début ainsi que dans le rêve de Merrick. A travers l’usage du ralenti et de la surimpression nous on reconnaissons le traitement « art vidéo » caractéristique de Lynch.

Vous trouverez dans ce livre des Éditions Carlotta une partie consacrée à l’œuvre du cinéaste abordé rapidement Il souligne aussi que dans Elephant Man les prémices du style hors du commun de David Lynch sont déjà plus ou moins présent. L’auteur Alexandre Prouveze vous conseillera plusieurs films à voir autour d’Elephant Man dont Freaks La Monstrueuse parade, L’Homme qui rit.

Elephant Man, Tous des Monstres se dévore d’une traite. Une fois qu’on plonge le nez dedans on n’a plus envie de s’arrêter. J’ai pour ma part pris plaisir à dévorer cet ouvrage qui m’a donné envie de voir à nouveau ce chef-d’œuvre de David Lynch.

Plongez pour votre plus grand plaisir dans l’univers captivant d’Elephant Man et de son cinéaste le génialissime David Lynch grâce à Alexandre Prouveze.

Elephant Man, Tous des Monstres A propos du film de David Lynch d’Alexandre Prouveze. Edition Carlotta

Prix: Gratuit

Pour plus d’info: https://laboutique.carlottafilms.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam