Culture

Confrontez-vous si vous l’osez aux portraits du mal de 53 Monstres de l’histoire dressés par Philippe Valode

Les Monstres de l'histoire de Philipe Valode. Editions de l'Opportun. Photo: Philippe Lim
Les Monstres de l’histoire de Philipe Valode. Editions de l’Opportun. Photo: Philippe Lim

Gilles de Rais, Elisabeth Bathory, Néron, Henry VII, Caligula, Hitler, Mao Zedong… Philippe Valode dans ce livre proposé par les Editions de L’Opportuns nous dresse sans filtre, de même que dans un style facile à lire le portrait de 53 Monstres de l’histoire. « Conquérants, rois, chefs de guerre, révolutionnaires ou idéologues l’inhumanité est leur triste point commun ».

L’auteur nous entraîne à travers les siècles et le temps, mais surtout dans le monde entier afin de rencontrer les Monstres de l’histoire. Ces derniers ayant « offert à la grande Histoire ses morts les plus inhumaines, les plus tragiques et les plus détestables ».

Philippe Valode dans cet ouvrage proposé par les Editions de l’Opportuns nous livre un tour d’horizon sur « 20 siècles de sièges, de massacres et de guerres. Les scènes horribles se succèdent au fil des pages ».

Ces Monstres de l’histoire rivalisent de créativité dans la cruauté et le mal. Ils « nous interrogent sur les capacités sans limites de l’être humain pour infliger à ses semblables les pires traitements ». Ces êtres ignobles et d’une grande cruauté sont présents malheureusement de tout temps et dans tous pays et ce encore de nos jours.

Philippe Valode nous dresse le portrait de ces Monstres de l’histoire dont certains on atteint si l’on peut dire le statu de figure incontournable de l’horreur, de la cruauté. Ils ont marqué de leurs sombres auras ainsi que de leurs méfaits la mémoire et la culture populaire. Allant pour certains jusqu’à atteindre à travers le cinéma et la littérature le statu de mythe voire de légende de l ‘horreur.

Nous retrouvons certaines de ces figures du mal dans le premier chapitre de ce livre proposé par les Editions de l’Opportun. Il s’intitule 10 monstres incomparables. Philippe Valode nous narre à chaque fois dans un style des plus facile à lire le portrait et les méfaits de ces Monstres de l’histoire. Cela à travers de courts chapitres aux titres des plus explicites. Mais ils sont surtout des plus complets.

Ainsi nous sommes invités à faire plus ample connaissance avec Vlad III l’empaleur des Carpates. Il n’est pas nécessaire de trop détailler son portrait. Cet être cruel est à l’origine de Dracula de Bram Stocker et de ses descendants.

Nous serons amenés dans cette section de ce livre proposé parles Editions de l’Opportun à rencontrer « des légendes sanglantes qui ont une part de vérité ». Ce titre d’une des sections consacrées à Vlad Tepes ne s’applique pas qu’à lui.

Ainsi selon Philippe Valode « s’il semble que Vlad III nai guère fait de quartier à ses ennemies d’une part, les marchands et les boyards valaques et d’autre part les Turcs, ses méfaits paraissent avoir été grandement amplifiés ».

Cependant à travers le récit livré par l’auteur dans les Monstres de l’histoire Vlad Tepes semble rivalisé de cruauté et se révèle être parfois d’une perversion cruelle. Souvent dans le cadre de conflits ou de revanches.

Devant de tels actes l’auteur concède « on comprend ainsi pourquoi Bram Stocker n’a pas eu à forcer son imagination pour créer de toute pce son personnage de Dracula. Le modèle réel est bien pire que le héros fictif ».

Ce livre proposé par les Editions de l’Opportun est brillamment agencé. On peut y voir tout le brio de Philippe Valode. Chaque titre fait mouche et est des plus accrocheur. De même un corbeau est présent à côté de chaque titre.

Ce charognard oiseau de mauvais augure est des plus approprié en vu du thème abordé dans les Monstres de l’histoire. De plus, ils se clôturent tous par une empreinte de main ensanglantée des plus pertinente.

Nous sommes amenés ensuite à rencontrer Gilles de Rais « le sacrificateur d’enfants ». Cet homme a combattu aux côtés de Jeanne d’Arc. Cette dernière « le convainquit de renoncer à ses noires fréquentations » . Sa mort entre autres, va le faire basculer.

C’est un être brutal et déséquilibré. Son désir de percer les secrets de la pierre philosophale va le mener aux pires atrocités. Dans cette quête, il s’est entouré de mages italiens. Ils s’adonnent entre autres à des invocations diaboliques et à la nécromantie.

Le nom d’une des sections est des plus parlant « horreurs sataniques ». Ainsi de nombreux enfants auraient été sacrifiés. Cependant comme tout au long des Monstres de l’histoire, Philippe Valode se montre des plus objectif.

Ainsi« ces disparitions d’enfants ne passent pas inaperçu. La rumeur enfle. Jean V de Bretagne ravi de pouvoir supprimer un créancier et l’Evêque de Nantes (…) soucieux de briser la morgue d’un grand seigneur accumulent les preuves ». Cet être cruel a inspiré entre autres de nombreux livres, films. Tout comme Henry VIII « L‘exécuteur de reine » qui n’a rien à envier à Barbe bleue et qui est aussi étudié dans cet ouvrage.

Ce livre proposé par les Editions de lOpportun s’intéresse ensuite à «la comtesse vampire Elisabeth Bathory ». Sa sombre renommée a inspiré en partie le mythe du vampire, ainsi que la littérature, le cinéma dont un des Hostels.

Cette femme instruite gérait les domaines de son époux avec fermeté. Elle était peut-être trop en avance sur son temps, elle sortait du cadre. Toujours objectif dans ses propos Philippe Valode dans les Monstres de l’histoire évoque un complot.

Ce dernier pourrait être une explication « des accusations qui vont être portées contre sa personne à partir de 1610 la décrivant comme une comtesse sanglante. Une comtesse Dracula ». De même l’auteur concède « que la comtesse ai pu se droguer est tout à fait possible, qu’elle est maltraitée ses domestiques est probable.

Mais qu’elle ait assassiné des dizaines de jeunes filles et qu’elle ce soit baignée dans leur sang parait bien excessif. C’est pourtant le seul souvenir que l’histoire gardera d’Elisabeth Bathory ».  Cela pourrait provenir d’un complot pour s’emparer de ses terres.

Certains des portraits abordés sont entourés et cela encore de nos jours d’une légende noire. Philippe Valode dans ces portraits du mal nous invite à faire de constant allers-retours dans le temps. Ce livre proposé par les Editions de l’Opportuns s’intéresse à des Monstres de l’histoire des plus connues, mais aussi à d’autres incarnations moins connues. Elles ont toute marqué les esprits de leurs terribles souvenirs.

Philippe Valode évoque les origines du mal sans complaisance et sans chercher d’excuse. Nous retrouvons dans les portraits consacrés à 10 monstres incomparables : Hitler, Mao Zedong. Ce dernier est « le plus grand tueur du XXe siècle ». Ils y côtoient entre autres Staline, Sadam Hussein…

Philippe Valode dans les Monstres de l’histoire va ensuite aborder différentes périodes et différents pays. Il nous entraîne dans ce livre proposé par les Editions de l’Opportun à le suivre dans ce voyage au cœur de l’enfer et de l’horreur. Ainsi nous sommes invités à faire plus ample connaissance avec les Montres romains.

Dans cette section sont abordés entre autres : Néron, Commode, mais aussi Caligula. Grâce aux Monstres de l’histoire de Philippe Valode j’ai appris l’origine du surnom de ce dernier. Il le doit « à un épisode des guerres de Germanie. Son père et sa mère l’ont présenté aux troupes habillé en soldat et chaussé des fameuses caligace, les sandales réglementaires. Ce qui lui a valu le surnom à peine déformé de Caligula ».

Dans ce livre proposé par les Editions de l’Opportun aucune période, aucun pays n’est épargnés. Ils nous livrent tous leurs Monstres de l’histoire. Philippe Valode nous captive par son style facile et les sujets abordés. Ceux-ci nous montrent l’Histoire sous un autre angle.

Parmis ces portraits du mal sont abordés Les Monstres mongoles dont l’implacable Gengis Khan, mais aussi les monstres russes, puis soviétiques incluant Ivan IV. Ce dernier est plus connu sous son surnom « Ivan le Terrible ».

Philippe Valode s’intéresse aussi dans les Monstres de l’histoire aux Monstres turcs. Les nazis n’ont pas été oubliés. Les cas entre autres d’Himmeler, de Mengele sont étudiés. Ils y côtoient entre autres criminels de guerre les monstres japonais mais aussi cambodgiens.

Ce livre proposé par les Editions de l’Opportun aborde les massacres d’indiens à travers entre autres le célèbre Custer, mais aussi les monstres espagnols avec les massacres des Incas et d’Aztèques. Une chose est sur une fois les Monstres de l’histoire de Philippe Valedo finit on porte un autre regard sur l’Histoire et le monde. Bien sûr l’auteur a sélectionné les portraits du mal abordés dans ce livre proposé par Les Editions de l’Opportun, mais il en existe bien d’autres.

Découvrez avec effroi les Monstres de l’histoire et leurs sinistres méfaits grâce à Philippe Valode

Les Monstres de l’histoire de Philipe Valode. Editions de l’Opportun. Prix : 20, 90 €

Pour plus d’info : https://www.editionsopportun.com/

Rédactrice freelance, Pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Protected by WP Anti Spam